Page:Lemonnier - Happe-chair, 1908.djvu/145

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


aidée à trouver son affaire ; elle les aurait dégotés tous. Et il haussait les épaules, lui demandait de quel argent elle aurait payé l’échéance. Mais elle répliqua : De l’argent, ça se trouvait toujours, elle connaissait assez de gens qui se feraient un plaisir de lui en prêter, et sans intérêt encore. À la fin poussé à bout, il lui jeta cette moquerie :

— Pour sûr, pas le calicot à Malchair, hein ?

Une flamme lui passa dans les joues, elle fut sur le point de lui mettre le nez dans les saletés de son adultère. Ben quoi ! qu’est-ce qu’il avait à dire contre son Ginginet ? Il n’était pas encorné, lui, du moins. Simonard, sur ce mot, ayant bornoyé de son côté d’un air drôle, elle retint le flux qui lui montait à la bouche, et la tête droite, cria :

— Lui comm’ un aut’, pou’ quoi pas ?

Cependant Ginginet semblait décidément l’avoir oubliée. Elle avait pensé un instant à le relancer à la ville ; mais les ennuis de la vie et sa colère contre La Marcotte avaient pris le dessus.

L’exécration qu’elle nourrissait contre le vis-à-vis avait encore grandi depuis le soir où Piéfert et Simonard avaient à l’envi vanté le billard. Elle se mangeait le sang à imaginer des ruses pour enrayer la vogue de cette Marcotte ; mais toujours elle se butait contre des difficultés. La boule et le palet, il n’y fallait point songer : le courtil était trop peu spacieux pour une pareille installation ; et d’ailleurs, quantité d’autres cafés au Culot étaient nantis de ce genre d’amusement.

La grande Bique lui avait bien soufflé l’idée d’un jeu de tonneau : seulement un jeu de tonneau lui semblait maigre comme concurrence au billard ; elle eût voulu de la piaffe, de l’esbroufe, une machine qui raflât toute la clientèle d’alentour. Les orchestrions commençaient alors déjà, dans les grands centres, à infester les abords des gares. Un jour Huriaux l’avait menée dans une brasserie de la ville, où un orgue mécanique moulait de la musique ; et ils y étaient restés deux heures, délicieusement sourds, battus par la volée des cuivres et des cymbales. C’est ça qui aurait fait du tralala dans le village ; mais Simonard, qu’elle avait vaguement consulté, l’avait effrayée par des chiffres.