Page:Lemonnier - Happe-chair, 1908.djvu/113

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Au fond, il était moins pressé qu’il voulait le paraître ; mais il espérait toujours l’amener à lui vendre son comptoir contre une prolongation de crédit. Alors, Clarinette, sans consulter Jacques, se décida. Zébédé, qui servait d’intermédiaire, alla retenir le meuble, et le rusé coquin en ajouta le prix au reste de la facture.

Un samedi de la fin d’avril, trois heures environ après le départ de Jacques, la Rinette ressentit enfin les premières douleurs. Il lui semblait que son corps se rompait au dedans d’elle et un poids immense lui descendait son ventre dans les genoux. Elle se mit à marcher par la chambre, incapable de se tenir en repos, tandis que Flipine courait avertir Mme Touchard.

— Bon ! fit la vieille, qui pelait ses pommes de terre, un seau entre les genoux, près de son feu, y a ben le temps ! J’serai là pour avant midi.

Au bout de deux heures, comme la commère ne venait pas. Clarinette tourmenta de nouveau la tailleuse pour qu’elle y retournât. Cette fois Flipine trouva la matrone en train de passer sur ses bas d’épais chaussons de laine, son jupon de tirelaine troussé jusqu’aux jarretières.

— On y va, m’chère. C’est-i donc que la particulière est si amateuse de voir s’raton ?

Et clignant de l’œil à la maigre fille, avec un plissement qui fit remonter ses joues massives, elle ajouta :

— Hein ? Flipine ? Y en a qu’c’est l’contraire ! et qui voudraient ben garder leur michot dans leur panse comme dans une fosse à purin ! À seule fin ed’pas payer la sage-femme !

La Flipine demeura atterrée, les yeux plantés en terre et bégayant sans savoir :

— Pardi ! c’est tous des sales chameaux.

Elle fit claquer la porte sur ses talons, remonta la côte, ne s’arrêta que prés des trous de carrières, et là s’assit dans la pluie, en tiraillant lentement ses cheveux. Il irait à présent sur ses douze mois, pensa-t-elle. Et comme elle demeurait toujours sur son séant sans bouger, toute ruisselante d’eau, un homme du plateau qui passait, l’interpella :

— Hé la rossette ! faut-y qu’on t’en fasse un autre ?