Page:Lemerre - Anthologie des poètes français du XIXème siècle, t1, 1887.djvu/283

Cette page a été validée par deux contributeurs.





NAPOL LE PYRÉNÉEN

1809



Napoléon Peyrat se fit un pseudonyme avec les deux premières syllabes de son prénom et le souvenir de son pays, car il est né au Mas-d’Azil, dans l’Ariège, près du torrent de l’Arise.

D’une famille de gentilshommes verriers, après avoir étudié à la Faculté de théologie de Montauhan, il vint à Paris après 1830, et connut Lamennais et Béranger. Il est aujourd’hui Pasteur à Saint-Germain-en-Laye.

______



ROLAND




Vous allez donc partir, cher ami, vous allez
Fuir vers notre soleil, comme les vents ailés :
              Déjà la berline jalouse
Frissonne sous le fouet, inquiète, en éveil,
Belle et fière d’aller bondir sous le soleil
             Où s’endort la brune Toulouse.