Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/996

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


moi, afin qu’il me rendît quelque service en votre place, dans les chaînes que je porte pour l’Évangile ;

14 mais je n’ai rien voulu faire sans votre avis, désirant que le bien que je vous propose n’ait rien de forcé, mais soit entièrement volontaire.

15 Car peut-être qu’il n’a été séparé de vous pour un temps, qu’afin que vous le recouvriez pour jamais,

16 non plus comme un simple esclave, mais comme celui qui d’esclave est devenu l’un de nos frères bien-aimés, qui m’est très-cher à moi en particulier, et qui doit vous l’être encore beaucoup plus, étant à vous et selon le monde, et selon le Seigneur.

17 Si donc vous me considérez comme étroitement uni à vous, recevez-le comme moi-même.

18 S’il vous a fait tort, ou s’il vous est redevable de quelque chose, mettez cela sur mon compte.

19 C’est moi, Paul, qui vous écris de ma main ; c’est moi qui vous le rendrai, pour ne pas vous dire que vous vous devez vous-même à moi.

20 Oui, mon frère, que je reçoive de vous cet avantage dans le Seigneur. Donnez-moi, au nom du Seigneur, cette sensible consolation.

21 Je vous écris ceci dans la confiance que votre soumission me donne, sachant que vous en ferez encore plus que je ne dis.

22 Je vous prie aussi de me préparer un logement. Car j’espère que Dieu me redonnera à vous encore une fois, par le mérite de vos prières.

23 Épaphras, qui est comme moi prisonnier pour Jésus-Christ, vous salue,

24 avec Marc, Aristarque, Démas et Luc, qui sont mes coopérateurs.

25 Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec votre esprit ! Amen !





ÉPITRE DE SAINT PAUL


AUX


HÉBREUX.
_______




DIEU ayant parlé autrefois à nos pères en divers temps et en diverses manières par les prophètes, nous a enfin parlé en ces derniers jours par son propre Fils,

2 qu’il a fait héritier de toutes choses, et par qui il a même créé les siècles.

3 Et comme il est la splendeur de sa gloire, et le caractère de sa substance, et qu’il soutient tout par la puissance de sa parole, après nous avoir purifiés de nos péchés, il est assis au plus haut du ciel à la droite de la souveraine Majesté,

4 étant aussi élevé au-dessus des anges, que le nom qu’il a reçu est plus excellent que le leur.

5 Car qui est l’ange à qui Dieu ait jamais dit : Vous êtes mon Fils, je vous ai engendré aujourd’hui ? Et ailleurs : Je serai son Père, et il sera mon Fils.

6 Et encore, lorsqu’il introduit son premier-né dans le monde, il dit : Que tous les anges de Dieu l’adorent.

7 Aussi, quant aux anges, l’Écriture dit : Dieu se sert des esprits, pour en faire ses ambassadeurs et ses anges ; et des flammes ardentes, pour en faire ses ministres.

8 Mais quant au Fils, elle dit : Votre trône, ô Dieu ! sera un trône éternel ; le sceptre de votre empire sera un sceptre d’équité.

9 Vous avez aimé la justice, et vous avez haï l’injustice ; c’est pourquoi, ô Dieu ! votre Dieu vous a sacré d’une huile de joie en une manière plus excellente que tous ceux qui participeront à votre gloire.

10 Et ailleurs : Seigneur ! vous avez créé la terre dès le commencement du monde, et les cieux sont l’ouvrage de vos mains :

11 ils périront, mais vous demeurerez ; ils vieilliront tous comme un vêtement,

12 et vous les changerez comme un