Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/984

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


7 Car Dieu ne nous a pas appelés pour être impurs, mais pour être saints.

8 Celui donc qui méprise ces règles, méprise non un homme, mais Dieu, qui nous a même donné son Saint-Esprit.

9 Quant à ce qui regarde la charité fraternelle, vous n’avez pas besoin que je vous en écrive, puisque Dieu vous a appris lui-même à vous aimer les uns les autres.

10 Et vraiment vous le faites à l’égard de tous nos frères qui sont dans toute la Macédoine ; mais je vous exhorte, mes frères, de vous avancer de plus en plus dans cet amour ;

11 de vous étudier à vivre en repos ; de vous appliquer chacun à ce que vous avez à faire ; de travailler de vos propres mains, ainsi que nous vous l’avons ordonné :

12 afin que vous vous conduisiez honnêtement envers ceux qui sont hors de l’Église, et que vous vous mettiez en état de n’avoir besoin de personne.

13 Or nous ne voulons pas, mes frères, que vous ignoriez ce que vous devez savoir, touchant ceux qui dorment du sommeil de la mort, afin que vous ne vous attristiez pas, comme font les autres hommes qui n’ont point d’espérance.

14 Car si nous croyons que Jésus est mort et ressuscité, nous devons croire aussi que Dieu amènera avec Jésus ceux qui se seront endormis en lui.

15 Ainsi nous vous déclarons, comme, l’ayant appris du Seigneur, que nous qui serons vivants et qui aurons été réservés pour son avènement, nous ne préviendrons point ceux qui seront dans le sommeil de la mort.

16 Car aussitôt que le signal aura été donné par la voix de l’archange, et par le son de la trompette de Dieu, le Seigneur lui-même descendra du ciel, et ceux qui seront morts en Jésus-Christ, ressusciteront d’abord.

17 Puis nous autres qui serons vivants, et qui aurons été réservés jusqu’alors, nous serons emportés avec eux dans les nuées, pour aller au-devant du Seigneur au milieu de l’air ; et ainsi nous serons pour jamais avec le Seigneur.

18 Consolez-vous donc les uns les autres par ces vérités.



OR pour ce qui regarde le temps et les moments, il n’est pas besoin, mes frères, de vous en écrire ;

2 parce que vous savez bien vous-mêmes, que le jour du Seigneur doit venir comme un voleur de nuit.

3 Car lorsqu’ils diront, Nous voici en paix et en sûreté, ils se trouveront surpris tout d’un coup par une ruine imprévue, comme l’est une femme grosse par les douleurs de l’enfantement, sans qu’il leur reste aucun moyen de se sauver.

4 Mais quant à vous, mes frères, vous n’êtes pas dans les ténèbres pour être surpris de ce jour comme d’un voleur.

5 Vous êtes tous des enfants de lumière et des enfants du jour ; nous ne sommes point enfants de la nuit, ni des ténèbres.

6 Ne dormons donc point comme les autres ; mais veillons, et gardons-nous de l’enivrement de l’âme.

7 Car ceux qui dorment, dorment durant la nuit ; et ceux qui s’enivrent, s’enivrent durant la nuit.

8 Mais nous qui sommes enfants du jour, gardons-nous de cette ivresse ; et armons-nous en prenant pour cuirasse la foi et la charité, et pour casque l’espérance du salut.

9 Car Dieu ne nous a pas destinés à être les objets de sa colère, mais à acquérir le salut par notre Seigneur Jésus-Christ ;

10 qui est mort pour nous, afin que, soit que nous veillions, ou que nous dormions, nous vivions toujours avec lui.

11 C’est pourquoi consolez-vous mutuellement, et édifiez-vous les uns les autres, ainsi que vous le faites.

12 Or nous vous supplions, mes frères, de considérer beaucoup ceux qui travaillent parmi vous, qui vous gouvernent selon le Seigneur, et qui vous avertissent de votre devoir ;

13 et d’avoir pour eux une particulière vénération par un sentiment de charité, à cause qu’ils travaillent pour votre salut. Conservez toujours la paix avec eux.

14 Je vous prie encore, mes frères, reprenez ceux qui sont déréglés ; consolez ceux qui ont l’esprit abattu ; supportez les faibles ; soyez patients envers tous.

15 Prenez garde que nul ne rende à un autre le mal pour le mal ; mais cherchez toujours à faire du bien, et à vos frères, et à tout le monde.

16 Soyez toujours dans la joie.

17 Priez sans cesse.

18 Rendez grâces à Dieu en toutes choses : car c’est la ce que Dieu veut que vous fassiez tous en Jésus-Christ.

19 N’éteignez pas l’esprit.

20 Ne méprisez pas les prophéties.

21 Éprouvez tout, et approuvez ce qui est bon.

22 Abstenez-vous de tout ce qui a quelque apparence de mal.

23 Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même en toute manière : afin que tout ce qui est en vous, l’esprit, l’âme et le corps, se conservent sans tache pour l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ.

24 Celui qui vous a appelés est fidèle, et c’est lui qui fera cela en vous.