Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/956

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


9 Car Dieu m’y ouvre visiblement une grande porte, et il s’y élève contre moi plusieurs ennemis.

10 Si Timothée va vous trouver, ayez soin qu’il soit en sûreté parmi vous, parce qu’il travaille à l’œuvre du Seigneur aussi bien que moi.

11 Que personne donc ne le méprise ; mais conduisez-le en paix, afin qu’il vienne me trouver ; parce que je l’attends avec nos frères.

12 Pour ce qui est de mon frère Apollon, je vous assure que je l’ai fort prié d’aller vous voir avec quelques-uns de nos frères : mais enfin il n’a pas cru devoir le faire présentement : il ira vous voir lorsqu’il en aura la commodité.

13 Soyez vigilants, demeurez fermes dans la foi, agissez courageusement, soyez pleins de force ;

14 faites avec amour tout ce que vous faites.

15 Vous connaissez, mes frères, la famille de Stéphanas, de Fortunat et d’Achaïque : vous savez qu’ils ont été les prémices de l’Achaïe, et qu’ils se sont consacrés au service des saints :

16 c’est pourquoi je vous supplie d’avoir pour eux la déférence due à des personnes de cette sorte, et pour tous ceux qui contribuent par leur peine et par leur travail à l’œuvre de Dieu.

17 Je me réjouis de l’arrivée de Stéphanas, de Fortunat et d’Achaïque ; parce qu’ils ont suppléé ce que vous n’étiez pas à portée de faire par vous-mêmes :

18 car ils ont consolé mon esprit aussi bien que le vôtre. Honorez donc de telles personnes.

19 Les Eglises d’Asie vous saluent. Aquilas et Priscille, chez qui je demeure, et l’Eglise qui est dans leur maison, vous saluent avec beaucoup d’affection en notre Seigneur.

20 Tous nos frères vous saluent, saluez-vous les uns les autres par le saint baiser.

21 Moi, Paul, j’ai écrit de ma main cette salutation.

22 Si quelqu’un n’aime point notre Seigneur Jésus-Christ, qu’il soit anathème ! Maran-Atha (c’est-à-dire, le Seigneur vient).

23 Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec vous !

24 J’ai pour vous tous une charité sincère en Jésus-Christ. Amen !





SECONDE ÉPITRE DE SAINT PAUL


AUX


CORINTHIENS.
_________




PAUL, apôtre de Jésus-Christ, par la volonté de Dieu ; et Timothée, son frère : à l’Eglise de Dieu qui est à Corinthe, et à tous les saints qui sont dans toute l’Achaïe.

2 Que Dieu, notre Père, et Jésus-Christ notre Seigneur, vous donnent la grâce et la paix !

3 Béni soit Dieu, qui est le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père des miséricordes, et le Dieu de toute consolation ;

4 qui nous console dans tous nos maux, afin que nous puissions aussi consoler les autres dans tous leurs maux, par la même consolation dont nous sommes nous-mêmes consolés de Dieu.

5 Car à mesure que les souffrances de Jésus-Christ augmentent en nous, nos consolations aussi s’augmentent par Jésus-Christ.

6 Or, soit que nous soyons affligés, c’est pour votre instruction et pour votre salut ; soit que nous soyons consolés, c’est aussi pour votre consolation ; soit que nous soyons encouragés, c’est encore pour votre instruction et pour votre salut, qui s’accomplit dans la souffrance des mêmes maux que nous souffrons :

7 ce qui nous donne une ferme confiance pour vous, sachant qu’ainsi que vous avez part aux souffrances, vous aurez part aussi à la consolation.

8 Car je suis bien aise, mes frères, que vous sachiez l’affliction qui nous est sur-