Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/931

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


qui vous reposez sur la loi, qui vous glorifiez des faveurs de Dieu ;

18 qui connaissez sa volonté, et qui étant instruit par la loi, savez discerner ce qui est de plus utile ;

19 vous vous flattez d’être le conducteur des aveugles, la lumière de ceux qui sont dans les ténèbres,

20 le docteur des ignorants, le maître des simples et des enfants, comme ayant dans la loi la règle de la science et de la vérité.

21 Et cependant, vous qui instruisez les autres, vous ne vous instruisez pas vous-même ; vous qui publiez qu’on ne doit point voler, vous volez ;

22 vous qui dites qu’on ne doit point commettre d’adultère, vous commettez des adultères ; vous qui avez en horreur les idoles, vous faites des sacrilèges ;

23 vous qui vous glorifiez dans la loi, vous déshonorez Dieu par le violement de la loi.

24 Car vous êtes cause, comme dit l’Écriture, que le nom de Dieu est blasphémé parmi les nations.

25 Ce n’est pas que la circoncision ne soit utile, si vous accomplissez la loi ; mais si vous la violez, tout circoncis que vous êtes, vous devenez comme un homme incirconcis.

26 Si donc un homme incirconcis garde les ordonnances de la loi, n’est-il pas vrai que tout incirconcis qu’il est, il sera considéré comme circoncis ?

27 Et ainsi celui qui étant naturellement incirconcis accomplit la loi, vous condamnera, vous qui ayant reçu la lettre de la loi, et étant circoncis, êtes un violateur de la loi.

28 Car le vrai Juif n’est pas celui qui l’est au dehors ; et la véritable circoncision n’est pas celle qui se fait dans la chair, et qui n’est qu’extérieure.

29 Mais le vrai Juif est celui qui l’est intérieurement ; et la circoncision véritable est celle du cœur, qui se fait par l’esprit, et non selon la lettre ; et ce vrai Juif tire sa louange, non des hommes, mais de Dieu.



QUEL est donc l’avantage des Juifs, et quelle est l’utilité de la circoncision ?

2 Leur avantage est grand en toutes manières, principalement en ce que les oracles de Dieu leur ont été confiés.

3 Car enfin, si quelques-uns d’entre eux n’ont pas cru, leur infidélité anéantira-t-elle la fidélité de Dieu ? Non, certes.

4 Dieu est véritable, et tout homme est menteur, selon ce que David dit à Dieu : Afin que vous soyez reconnu fidèle en vos paroles, et victorieux dans les jugements que les hommes feront de vous.

5 Si notre injustice fait paraître davantage la justice de Dieu, que dirons-nous ? Dieu (pour parler selon l’homme) est-il injuste de nous punir ?

6 Non, certes ; car si cela était, comment Dieu serait-il le juge du monde ?

7 Mais, dira-t-on, si par mon infidélité la fidélité de Dieu a éclaté davantage pour sa gloire, pourquoi me condamne-t-on encore comme pécheur ?

8 Et pourquoi ne ferons-nous pas le mal, afin qu’il en arrive du bien (selon que quelques-uns, pour nous noircir, nous accusent de dire) ? Ces personnes seront justement condamnées.

9 Dirons-nous donc que nous sommes préférables aux gentils ? Nullement ; car nous avons déjà convaincu et les Juifs et les gentils, d’être tous dans le péché ;

10 selon qu’il est écrit ; Il n’y a point de juste, il n’y en a pas un seul.

11 Il n’y a point d’homme qui ait de l’intelligence ; il n’y en a point qui cherche Dieu.

12 Ils se sont tous détournés du droit chemin ; ils sont tous devenus inutiles ; il n’y en a point qui fasse le bien, il n’y en a pas un seul.

13 Leur gosier est un sépulcre ouvert ; ils se sont servis de leurs langues pour tromper avec adresse ; ils ont sous leurs lèvres un venin d’aspic.

14 Leur bouche est remplie de malédiction et d’amertume ;

15 leurs pieds sont vites pour répandre le sang ;

16 leur conduite ne tend qu’à opprimer les autres, et à les rendre malheureux.

17 Ils ne connaissent point la voie de la paix ;

18 ils n’ont point la crainte de Dieu devant les yeux.

19 Or nous savons que toutes les paroles de la loi s’adressent à ceux qui sont sous la loi, afin que toute bouche soit fermée, et que tout le monde se reconnaisse condamnable devant Dieu ;

20 parce que nul homme ne sera justifié devant Dieu par les œuvres de la loi ; car la loi ne donne que la connaissance du péché.

21 Mais maintenant, sans la loi, la justice qui vient de Dieu, à laquelle la loi et les prophètes rendent témoignage, a été manifestée ;

22 cette justice qui vient de Dieu par la foi en Jésus-Christ, et qui est répandue en tous ceux et sur tous ceux qui croient en lui ; car il n’y a point de distinction ;

23 parce que tous ont péché, et ont besoin de rendre gloire à Dieu ;

24 étant justifiés gratuitement par sa grâce, par la rédemption qui est en Jésus-Christ,

25 que Dieu a proposé pour être la victime de propitiation, par la foi qu’on aurait en son sang, pour faire paraître la justice qu’il donne lui-même, en pardonnant les péchés passés,