Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/902

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


26 Les rois de la terre se sont élevés, et les princes se sont unis ensemble, contre le Seigneur et contre son Christ.

27 Car Hérode et Ponce Pilate, avec les gentils et le peuple d’Israël, se sont vraiment unis ensemble dans cette ville contre votre saint Fils Jésus, que vous avez consacré par votre onction,

28 pour faire tout ce que votre puissance et votre conseil avaient ordonné devoir être fait.

29 Maintenant donc, Seigneur ! considérez leurs menaces, et donnez à vos serviteurs la force d’annoncer votre parole avec une entière liberté ;

30 en étendant votre main pour faire des guérisons miraculeuses, des merveilles et des prodiges, par le nom de votre saint Fils Jésus.

31 Lorsqu’ils eurent achevé leur prière, le lieu où ils étaient assemblés, trembla : ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et ils annonçaient la parole de Dieu avec hardiesse.

32 Toute la multitude de ceux qui croyaient, n’avait qu’un cœur et qu’une âme : et nul ne considérait ce qu’il possédait comme étant à lui en particulier ; mais toutes choses étaient communes entre eux.

33 Les apôtres rendaient témoignage avec une grande force, à la résurrection de notre Seigneur Jésus-Christ ; et la grâce était grande dans tous les fidèles.

34 Car il n’y avait aucun pauvre parmi eux ; parce que tous ceux qui possédaient des fonds de terre ou des maisons, les vendaient, et en apportaient le prix,

35 qu’ils mettaient aux pieds des apôtres ; et on le distribuait ensuite à chacun, selon qu’il en avait besoin.

36 Joseph, surnommé par les apôtres Barnabé, c’est-à-dire, enfant de consolation, qui était Lévite, et originaire de l’île de Cypre,

37 vendit aussi un fonds de terre qu’il avait, et en apporta le prix, qu’il mit aux pieds des apôtres.



ALORS un homme, nommé Ananie, et Saphire, sa femme, vendirent ensemble un fonds de terre ;

2 et cet homme ayant retenu, de concert avec sa femme, une partie du prix qu’il en avait reçu, apporta le reste, et le mit aux pieds des apôtres.

3 Mais Pierre lui dit : Ananie, comment Satan a-t-il tenté votre cœur, jusqu’à vous faire mentir au Saint-Esprit, et détourner une partie du prix de ce fonds de terre ?

4 Ne demeurait-il pas toujours à vous, si vous aviez voulu le garder ; et après même l’avoir vendu, le prix n’en était-il pas encore à vous ? Comment donc avez-vous conçu ce dessein dans votre cœur ? Ce n’est pas aux hommes que vous avez menti, mais à Dieu.

5 Ananie ayant entendu ces paroles, tomba, et rendit l’esprit ; et tous ceux qui en entendirent parler, furent saisis d’une grande crainte.

6 Aussitôt quelques jeunes gens vinrent prendre son corps, et l’ayant emporté ils l’enterrèrent.

7 Environ trois heures après, sa femme, qui ne savait point ce qui était arrivé, entra ;

8 et Pierre lui dit : Femme, dites-moi, n’avez-vous vendu votre fonds de terre que cela ? Elle lui répondit : Non, nous ne l’avons vendu que cela.

9 Alors Pierre lui dit : Comment vous êtes-vous ainsi accordés ensemble pour tenter l’Esprit du Seigneur ? Voilà ceux qui viennent d’enterrer votre mari, qui sont à cette porte, et ils vont aussi vous porter en terre.

10 Au même moment elle tomba à ses pieds, et rendit l’esprit. Ces jeunes hommes étant entrés, la trouvèrent morte, et l’emportant ils l’enterrèrent auprès de son mari.

11 Cet événement répandit une grande frayeur dans toute l’Eglise, et parmi tous ceux qui en entendirent parler.

12 Cependant les apôtres faisaient beaucoup de miracles et de prodiges parmi le peuple ; et tous les fidèles étant unis dans un même esprit, s’assemblaient dans la galerie de Salomon :

13 aucun des autres n’osait se joindre à eux ; mais le peuple leur donnait de grandes louanges :

14 et le nombre de ceux qui croyaient au Seigneur, tant hommes que femmes, se multipliait de plus en plus :

15 les apôtres, dis-je, faisaient beaucoup de miracles ; de sorte qu’on apportait les malades dans les rues, et qu’on les mettait sur des lits et sur des paillasses, afin que lorsque Pierre passerait, son ombre au moins couvrît quelqu’un d’eux, et qu’ils fussent délivrés de leurs maladies.

16 Un grand nombre de personnes accouraient aussi des villes voisines à Jérusalem, où ils amenaient les malades, et ceux qui étaient tourmentés par les esprits impurs ; et ils étaient tous guéris.

17 Alors le grand prêtre, et tous ceux qui étaient avec lui, c’est-à-dire, ceux de la secte des saducéens, étant remplis de colère, s’élevèrent ;

18 et ayant fait prendre les apôtres, ils les mirent dans la prison publique.

19 Mais un ange du Seigneur ouvrit durant la nuit les portes de la prison ; et les ayant fait sortir, il leur dit :

20 Allez dans le temple, et prêchez-y hardiment au peuple toutes les paroles de cette doctrine de vie.

21 Ce qu’ayant entendu, ils entrèrent au temple dès le point du jour, et se mirent à prêcher. Cependant le grand prê-