Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/900

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


puissance de Dieu, et qu’il a reçu l’accomplissement de la promesse que le Père lui avait faite d’envoyer le Saint-Esprit, il a répandu cet Esprit-Saint que vous voyez et entendez maintenant.

34 Car David n’est point monté dans le ciel ; or il dit lui-même : Le Seigneur a dit à mon Seigneur : Asseyez-vous à ma droite,

35 jusqu’à ce que j’aie réduit vos ennemis à vous servir de marchepied.

36 Que toute la maison d’Israël sache donc très-certainement, que Dieu a fait Seigneur et Christ ce Jésus que vous avez crucifié.

37 Ayant entendu ces choses, ils furent touchés de componction en leur cœur, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres : Frères, que faut-il que nous fassions ?

38 Pierre leur répondit : Faites pénitence, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour obtenir la rémission de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit :

39 car la promesse vous regarde, vous et vos enfants, et tous ceux qui sont éloignés, autant que le Seigneur, notre Dieu, en appellera.

40 Il les instruisit encore par plusieurs autres discours, et il les exhortait, en disant : Sauvez-vous du milieu de cette race corrompue.

41 Ceux donc qui reçurent sa parole, furent baptisés ; et il y eut en ce jour environ trois mille personnes qui se joignirent aux disciples de Jésus-Christ.

42 Ils persévéraient dans la doctrine des apôtres, dans la communion de la fraction du pain, et dans les prières.

43 Or tous les esprits étaient frappés de crainte ; et il se faisait beaucoup de prodiges et de merveilles par les apôtres, dans Jérusalem ; et tous étaient remplis d’une grande crainte.

44 Ceux qui croyaient, étaient tous unis ensemble ; et tout ce qu’ils possédaient, était commun entre eux.

45 Ils vendaient leurs terres et leurs biens, et les distribuaient à tous, selon le besoin que chacun en avait.

46 Ils persévéraient aussi tous les jours dans le temple, unis de cœur et d’esprit entre eux ; et rompant le pain dans les maisons, ils prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de cœur ;

47 louant Dieu, et étant aimés de tout le peuple. Et le Seigneur augmentait tous les jours le nombre de ceux qui devaient être sauvés dans l’unité d’un même corps.



VERS le même temps Pierre et Jean montaient au temple, pour assister à la prière de la neuvième heure.

2 Et il y avait un homme boiteux dès le ventre de sa mère, que l’on portait et qu’on mettait tous les jours à la porte du temple, qu’on appelle la Belle porte, afin qu’il demandât l’aumône à ceux qui entraient dans le temple.

3 Cet homme voyant Pierre et Jean, qui allaient entrer dans le temple, les priait de lui donner quelque aumône.

4 Et Pierre avec Jean, arrêtant sa vue sur ce pauvre, lui dit : Regardez-nous.

5 Il les regardait donc attentivement, espérant qu’il allait recevoir quelque chose d’eux.

6 Alors Pierre lui dit ; Je n’ai ni or, ni argent ; mais ce que j’ai, je vous le donne : Levez-vous au nom de Jésus-Christ de Nazareth, et marchez.

7 Et l’ayant pris par la main droite, il le souleva ; et aussitôt les plantes et les os de ses pieds s’affermirent.

8 Il se leva à l’heure même, se tint ferme sur ses pieds, et commença à marcher ; et il entra avec eux dans le temple, marchant, sautant, et louant Dieu.

9 Tout le peuple le vit marcher, et louer Dieu.

10 Et reconnaissant que c’était celui-là même qui avait accoutumé d’être assis à la Belle porte pour demander l’aumône, ils furent remplis d’admiration et d’étonnement de ce qui lui était arrivé.

11 Et comme il tenait par la main Pierre et Jean, tout le peuple étonné de cette merveille, courut à eux à la galerie qu’on nomme de Salomon.

12 Ce que Pierre voyant, il dit au peuple : Ô Israélites ! pourquoi vous étonnez-vous de ceci ? ou pourquoi nous regardez-vous, comme si c’était par notre vertu, ou par notre puissance, que nous eussions fait marcher ce boiteux ?

13 Le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob, le Dieu de nos pères, a glorifié son Fils Jésus que vous avez livré, et renoncé devant Pilate, qui avait jugé qu’il devait être renvoyé absous.

14 Vous avez renoncé le Saint et le Juste ; vous avez demandé qu’on vous accordât la grâce d’un homme qui était un meurtrier ;

15 et vous avez fait mourir l’auteur de la vie : mais Dieu l’a ressuscité d’entre les morts ; et nous sommes témoins de sa résurrection.

16 C’est par la foi en son nom, que sa puissance a raffermi les pieds de cet homme, que vous avez vu boiteux, et que vous connaissez ; et la foi qui vient de lui, a fait devant vous tous le miracle d’une si parfaite guérison.

17 Cependant, mes frères, je sais que vous avez agi en cela par ignorance, aussi bien que vos sénateurs.

18 Mais Dieu a accompli de cette sorte ce qu’il avait prédit par la bouche de tous ses prophètes, que son Christ souffrirait la mort.

19 Faites donc pénitence, et conver-