Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/891

Cette page a été validée par deux contributeurs.


ne me verra plus. Mais pour vous, vous me verrez ; parce que je vivrai, et que vous vivrez aussi.

20 En ce jour-là vous connaîtrez que je suis en mon Père, et vous en moi, et moi en vous.

21 Celui qui a mes commandements, et qui les garde, c’est celui-là qui m’aime. Or celui qui m’aime, sera aimé de mon Père ; et je l’aimerai aussi, et je me découvrirai moi-même à lui.

22 Judas, non pas l’Iscariote, lui dit : Seigneur ! d’où vient que vous vous découvrirez vous-même à nous, et non pas au monde ?

23 Jésus lui répondit : Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera ; et nous viendrons à lui, et nous ferons en lui notre demeure.

24 Celui qui ne m’aime point, ne garde point mes paroles ; et la parole que vous avez entendue, n’est point ma parole, mais celle de mon Père qui m’a envoyé.

25 Je vous ai dit ceci, demeurant encore avec vous.

26 Mais le Consolateur, qui est le Saint-Esprit, que mon Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous fera ressouvenir de tout ce que je vous ai dit.

27 Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix ; je ne vous la donne pas comme le monde la donne. Que votre cœur ne se trouble point, et qu’il ne soit point saisi de frayeur.

28 Vous avez entendu ce que je vous ai dit : Je m’en vais, et je reviens à vous. Si vous m’aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je m’en vais à mon Père ; parce que mon Père est plus grand que moi.

29 Et je vous le dis maintenant avant que cela arrive, afin que lorsqu’il sera arrivé, vous ayez une ferme croyance en moi.

30 Je ne vous parlerai plus guère : car le prince de ce monde va venir, quoiqu’il n’ait rien en moi qui lui appartienne :

31 mais afin que le monde connaisse que j’aime mon Père, et que je fais ce que mon Père m’a ordonné. Levez-vous, sortons d’ici.



JE suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron.

2 Il retranchera toutes les branches qui ne portent point de fruit en moi ; et il émondera toutes celles qui portent du fruit, afin qu’elles en portent davantage.

3 Vous êtes déjà purs, selon ce que je vous ai dit.

4 Demeurez en moi, et moi en vous. Comme la branche ne saurait porter de fruit d’elle-même, et si elle ne demeure attachée au cep de la vigne ; il en est ainsi de vous autres, si vous ne demeurez en moi.

5 Je suis le cep de la vigne, et vous en êtes les branches. Celui qui demeure en moi, et en qui je demeure, porte beaucoup de fruit : car vous ne pouvez rien faire sans moi.

6 Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il sera jeté dehors comme un sarment inutile ; il séchera, et on le ramassera pour le jeter au feu, et il brûlera.

7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, vous demanderez tout ce que vous voudrez, et il vous sera accordé.

8 C’est la gloire de mon Père, que vous rapportiez beaucoup de fruit, et que vous deveniez mes disciples.

9 Comme mon Père m’a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour.

10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour ; comme j’ai moi-même gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour.

11 Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie demeure en vous, et que votre joie soit pleine et parfaite.

12 Le commandement que je vous donne, est de vous aimer les uns les autres, comme je vous ai aimés.

13 Personne ne peut avoir un plus grand amour, que de donner sa vie pour ses amis.

14 Vous êtes mes amis, si vous faites tout ce que je vous commande.

15 Je ne vous donnerai plus le nom de serviteurs, parce que le serviteur ne sait ce que fait son maître ; mais je vous ai appelés mes amis, parce que je vous ai fait savoir tout ce que j’ai appris de mon Père.

16 Ce n’est pas vous qui m’avez choisi : mais c’est moi qui vous ai choisis ; et je vous ai établis, afin que vous marchiez, que vous rapportiez du fruit, et que votre fruit demeure toujours, et que mon Père vous donne tout ce que vous lui demanderez en mon nom.

17 Ce que je vous commande, est de vous aimer les uns les autres.

18 Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous.

19 Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui serait à lui ; mais parce que vous n’êtes point du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, c’est pour cela que le monde vous hait.

20 Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite : Le serviteur n’est pas plus grand que son maître. S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi : s’ils ont gardé mes paroles, ils garderont aussi les vôtres.

21 Mais ils vous feront tous ces mauvais traitements à cause de mon nom : parce qu’ils ne connaissent point celui qui m’a envoyé.

22 Si je n’étais point venu, et que je ne leur eusse point parlé, ils n’auraient