Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/854

Cette page a été validée par deux contributeurs.


23 Il disait aussi à tout le monde : Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à soi-même, qu’il porte sa croix tous les jours, et qu’il me suive.

24 Car celui qui voudra sauver sa vie, la perdra ; et celui qui perdra sa vie pour l’amour de moi, la sauvera.

25 Et que servirait à un homme de gagner tout le monde aux dépens de lui-même, et en se perdant lui-même ?

26 Car si quelqu’un rougit de moi et de mes paroles, le Fils de l’homme rougira aussi de lui, lorsqu’il viendra dans sa gloire, et dans celle de son Père et des saints anges.

27 Je vous dis en vérité : il y en a quelques-uns de ceux qui sont ici présents qui ne mourront point, qu’ils n’aient vu le royaume de Dieu.

28 Environ huit jours après qu’il eut dit ces paroles, il prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, et s’en alla sur une montagne pour prier.

29 Et pendant qu’il faisait sa prière, son visage parut tout autre ; ses habits devinrent blancs et éclatants.

30 Et l’on vit tout d’un coup deux hommes qui s’entretenaient avec lui : c’était Moïse et Élie.

31 Ils étaient pleins de majesté et de gloire, et ils lui parlaient de sa sortie du monde, qui devait arriver dans Jérusalem.

32 Cependant Pierre et ceux qui étaient avec lui, étaient accablés de sommeil ; et se réveillant ils le virent dans sa gloire, et les deux hommes qui étaient avec lui.

33 Et comme ils se séparaient de Jésus, Pierre lui dit : Maître ! nous sommes bien ici ; faisons-y trois tentes : une pour vous, une pour Moïse, et une pour Élie. Car il ne savait ce qu’il disait.

34 Il parlait encore, lorsqu’il parut une nuée qui les couvrit ; et ils furent saisis de frayeur, en les voyant entrer dans cette nuée.

35 Et il en sortit une voix qui disait : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, écoutez-le.

36 Pendant qu’on entendait cette voix, Jésus se trouva seul ; et les disciples tinrent ceci secret, et ne dirent pour lors à personne rien de ce qu’ils avaient vu.

37 Le lendemain, lorsqu’ils descendaient de la montagne, une grande troupe de peuple vint au-devant d’eux.

38 Et un homme s’écria parmi la foule, et dit : Maître ! regardez mon fils en pitié, je vous en supplie : car je n’ai que ce seul enfant.

39 L’esprit malin se saisit de lui, et lui fait tout d’un coup jeter de grands cris ; il le renverse par terre, il l’agite par de violentes convulsions, en le faisant écumer, et à peine le quitte-t-il après l’avoir tout déchiré.

40 J’avais prié vos disciples de le chasser ; mais ils n’ont pu.

41 Alors Jésus prenant la parole, dit : Ô race incrédule et dépravée ! jusques à quand serai-je avec vous, et vous souffrirai-je ? Amenez ici votre fils.

42 Et comme l’enfant s’approchait, le démon le jeta par terre, et l’agita par de grandes convulsions.

43 Mais Jésus ayant parlé avec menaces à l’esprit impur, guérit l’enfant, et le rendit à son père.

44 Tous furent étonnés de la grande puissance de Dieu. Et lorsque tout le monde était dans l’admiration de tout ce que faisait Jésus, il dit à ses disciples : Mettez bien dans votre cœur ce que je vais vous dire : Le Fils de l’homme doit être livré entre les mains des hommes.

45 Mais ils n’entendaient point ce langage : il leur était tellement caché, qu’ils n’y comprenaient rien ; et ils appréhendaient même de l’interroger sur ce sujet.

46 Il leur vint aussi une pensée dans l’esprit, lequel d’entre eux était le plus grand.

47 Mais Jésus voyant les pensées de leur cœur, prit un enfant, et le mettant près de lui,

48 il leur dit : Quiconque reçoit cet enfant en mon nom, me reçoit ; et quiconque me reçoit, reçoit celui qui m’a envoyé : car celui qui est le plus petit parmi vous tous, est le plus grand.

49 Alors Jean prenant la parole, lui dit : Maître ! nous avons vu un homme qui chasse les démons en votre nom ; mais nous l’en avons empêché, parce qu’il ne vous suit pas avec nous.

50 Et Jésus lui dit : Ne l’en empêchez point : car celui qui n’est pas contre vous, est pour vous.

51 Lorsque le temps auquel il devait être enlevé du monde approchait, il se mit en chemin avec un visage assuré pour aller à Jérusalem.

52 Et il envoya devant lui pour annoncer sa venue, des gens qui étant partis entrèrent dans un bourg des Samaritains, pour lui préparer un logement.

53 Mais ceux de ce lieu ne voulurent point le recevoir, parce qu’il paraissait qu’il allait à Jérusalem.

54 Ce que Jacques et Jean, ses disciples, ayant vu, ils lui dirent : Seigneur ! voulez-vous que nous commandions que le feu descende du ciel, et qu’il les dévore ?

55 Mais se retournant, il leur fit réprimande, et leur dit : Vous ne savez pas à quel esprit vous êtes appelés :

56 le Fils de l’homme n’est pas venu pour perdre les hommes, mais pour les sauver. Ils s’en allèrent donc en un autre bourg.

57 Lorsqu’ils étaient en chemin, un homme lui dit : Seigneur ! je vous suivrai partout où vous irez.

58 Jésus lui répondit : Les renards ont leurs tanières, et les oiseaux du ciel