Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/836

Cette page a été validée par deux contributeurs.


eux sera-t-elle femme, puisqu’elle l’a été de tous les sept ?

24 Jésus leur répondit : Ne voyez-vous pas que vous êtes dans l’erreur ; parce que vous ne comprenez ni les Écritures, ni la puissance de Dieu ?

25 Car lorsque les morts seront ressuscités, les hommes n’auront point de femmes, ni les femmes de maris ; mais ils seront comme les anges qui sont dans les cieux.

26 Et quant à la résurrection des morts, n’avez-vous point lu dans le livre de Moïse ce que Dieu lui dit dans le buisson : Je suis le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, et le Dieu de Jacob ?

27 Or il n’est point le Dieu des morts, mais des vivants ; et ainsi vous êtes dans une grande erreur.

28 Alors un des scribes, qui avait entendu cette dispute, voyant que Jésus avait si bien répondu aux saducéens, s’approcha de lui, et lui demanda : Quel est le premier de tous les commandements ?

29 Jésus lui répondit : Le premier de tous les commandements est celui-ci : Écoutez, Israël : Le Seigneur, votre Dieu, est le seul Dieu.

30 Vous aimerez le Seigneur, votre Dieu, de tout votre cœur, de toute votre âme, de tout votre esprit et de toutes vos forces. C’est là le premier commandement.

31 Et voici le second, qui est semblable au premier : Vous aimerez votre prochain comme vous-même. Il n’y a point d’autre commandement plus grand que ceux-là.

32 Le scribe lui répondit : Maître ! ce que vous avez dit est très-véritable, qu’il n’y a qu’un seul Dieu, et qu’il n’y en a point d’autre que lui ;

33 et que de l’aimer de tout son cœur, de tout son esprit, de toute son âme et de toutes ses forces, et son prochain comme soi-même, est quelque chose de plus grand que tous les holocaustes et que tous les sacrifices.

34 Jésus voyant qu’il avait répondu sagement, lui dit : Vous n’êtes pas loin du royaume de Dieu. Et depuis ce temps-là personne n’osait plus lui faire de questions.

35 Mais Jésus enseignant dans le temple, leur dit : Comment les scribes disent-ils que le Christ doit être fils de David ;

36 puisque David lui-même a dit par le Saint-Esprit ; Le Seigneur a dit à mon Seigneur : Asseyez-vous à ma droite, jusqu’à ce que j’aie réduit vos ennemis à vous servir de marchepied ?

37 Puis donc que David l’appelle lui-même son Seigneur, comment est-il son fils ? Une grande partie du peuple prenait plaisir à l’écouter.

38 Et il leur disait en sa manière d’instruire : Gardez-vous des scribes, qui aiment à se promener avec de longues robes, et à être salués dans les places publiques ;

39 à occuper les premières chaires dans les synagogues, et les premières places dans les festins ;

40 qui dévorent les maisons des veuves, sous prétexte qu’ils font de longues prières. Ces personnes en recevront une condamnation plus rigoureuse.

41 Après cela Jésus étant assis vis-à-vis du tronc, considérait de quelle manière le peuple y jetait de l’argent ; et que plusieurs gens riches y en mettaient beaucoup.

42 Il vint aussi une pauvre veuve, qui y mit seulement deux petites pièces de la valeur d’un quart de sou.

43 Alors Jésus ayant appelé ses disciples, leur dit : Je vous le dis en vérité, cette pauvre veuve a donné plus que tous ceux qui ont mis dans le tronc :

44 car tous les autres ont donné de leur abondance ; mais celle-ci a donné de son indigence même, tout ce qu’elle avait, et tout ce qui lui restait pour vivre.



LORSQU’IL sortait du temple, un de ses disciples lui dit : Maître ! regardez quelles pierres et quels bâtiments !

2 Mais Jésus lui répondit : Voyez-vous tous ces grands bâtiments : ils seront tellement détruits, qu’il n’y demeurera pas pierre sur pierre.

3 Et lorsqu’il était assis sur la montagne des Oliviers, vis-à-vis du temple, Pierre, Jacques, Jean et André lui demandèrent en particulier :

4 Dites-nous, quand ceci arrivera, et quel signe il y aura que toutes ces choses seront prêtes à être accomplies.

5 Sur quoi Jésus commença à leur dire : Prenez garde que quelqu’un ne vous séduise :

6 car plusieurs viendront sous mon nom, et diront : C’est moi qui suis le Christ. Et ils en séduiront plusieurs.

7 Lorsque vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres, ne craignez point ; parce qu’il faut que cela arrive : mais ce ne sera pas encore la fin.

8 Car on verra se soulever peuple contre peuple, et royaume contre royaume ; et il y aura des tremblements de terre en divers lieux, et des famines ; et ce ne sera là que le commencement des douleurs.

9 Pour vous autres, prenez bien garde à vous. Car on vous fera comparaître dans les assemblées des juges ; on vous fera fouetter dans les synagogues ; et vous serez présentés à cause de moi aux gouverneurs et aux rois, afin que vous me rendiez témoignage devant eux.

10 Il faut aussi auparavant que l’Évangile soit prêché à toutes les nations.