Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/832

Cette page a été validée par deux contributeurs.


20 Jésus demanda au père de l’enfant : Combien y a-t-il que cela lui arrive ? Dès son enfance, dit le père ;

21 et l’esprit l’a souvent jeté tantôt dans le feu, et tantôt dans l’eau, pour le faire périr : mais si vous pouvez quelque chose, ayez compassion de nous, et nous secourez.

22 Jésus lui répondit : Si vous pouvez croire, tout est possible à celui qui croit.

23 Aussitôt le père de l’enfant s’écriant, lui dit avec larmes : Seigneur ! je crois ; aidez moi dans mon incrédulité.

24 Et Jésus voyant que le peuple accourait en foule, parla avec menaces à l’esprit impur, et lui dit : Esprit sourd et muet, sors de cet enfant, je te le commande, et n’y rentre plus.

25 Alors cet esprit ayant jeté un grand cri, et l’ayant agité par de violentes convulsions, sortit, et l’enfant demeura comme mort ; de sorte que plusieurs disaient qu’il était mort.

26 Mais Jésus l’ayant pris par la main, et le soulevant, il se leva.

27 Lorsque Jésus fut entré dans la maison, ses disciples lui dirent en particulier : D’où vient que nous n’avons pu chasser ce démon ?

28 Il leur répondit : Ces sortes de démons ne peuvent être chassés par aucun autre moyen que par la prière et par le jeûne.

29 Au sortir de ce lieu, ils traversèrent la Galilée ; et il voulait que personne ne le sût.

30 Cependant il instruisait ses disciples, et leur disait : Le Fils de l’homme sera livré entre les mains des hommes, et ils le feront mourir, et il ressuscitera le troisième jour après sa mort.

31 Mais ils n’entendaient rien à ce discours ; et ils craignaient de lui en demander l’éclaircissement.

32 Ils vinrent ensuite à Capharnaüm ; et lorsqu’ils furent à la maison, il leur demanda : De quoi disputiez-vous ensemble pendant le chemin ?

33 Mais ils demeurèrent dans le silence ; parce que le sujet de la dispute qu’ils avaient eue entre eux dans le chemin, avait été qui d’entre eux était le plus grand.

34 Et s’étant assis, il appela les douze, et leur dit : Si quelqu’un veut être le premier, il sera le dernier de tous, et le serviteur de tous.

35 Puis il prit un petit enfant qu’il mit au milieu d’eux ; et l’ayant embrassé, il leur dit :

36 Quiconque reçoit en mon nom un petit enfant comme celui-ci, me reçoit ; et quiconque me reçoit, ne me reçoit pas seulement, mais il reçoit celui qui m’a envoyé.

37 Alors Jean prenant la parole, lui dit : Maître ! nous avons vu un homme qui chasse les démons en votre nom, quoiqu’il ne nous suive pas ; et nous l’en avons empêché.

38 Mais Jésus lui répondit : Ne l’en empêchez pas : car il n’y a personne qui ayant fait un miracle en mon nom, puisse aussitôt après parler mal de moi.

39 Qui n’est pas contre vous, est pour vous ;

40 et quiconque vous donnera à boire seulement un verre d’eau en mon nom, parce que vous appartenez au Christ, je vous dis en vérité, qu’il ne perdra point sa récompense.

41 Mais si quelqu’un est un sujet de scandale à l’un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu’on lui attachât au cou une de ces meules qu’un âne tourne, et qu’on le jetât dans la mer.

42 Et si votre main vous est un sujet de scandale, coupez-la : il vaut mieux pour vous que vous entriez dans la vie n’ayant qu’une main, que d’en avoir deux et d’aller en enfer, dans ce feu qui brûle éternellement ;

43 où le ver qui les ronge ne meurt point, et où le feu ne s’éteint jamais.

44 Et si votre pied vous est un sujet de scandale, coupez-le ; il vaut mieux pour vous, que n’ayant qu’un pied vous entriez dans la vie éternelle, que d’en avoir deux et être précipité dans l’enfer, dans ce feu qui brûle éternellement ;

45 où le ver qui les ronge ne meurt point, et où le feu ne s’éteint jamais.

46 Et si votre œil vous est un sujet de scandale, arrachez-le : il vaut mieux pour vous, que n’ayant qu’un œil vous entriez dans le royaume de Dieu, que d’en avoir deux et être précipité dans le feu de l’enfer ;

47 où le ver qui les ronge ne meurt point, et où le feu ne s’éteint jamais.

48 Car ils doivent tous être salés par le feu, comme toute victime doit être salée avec le sel.

49 Le sel est bon ; mais si le sel devient fade, avec quoi l’assaisonnerez-vous ? Ayez du sel en vous, et conservez la paix entre vous.



JÉSUS étant parti de ce lieu, vint aux confins de la Judée par le pays qui est au delà du Jourdain ; et le peuple s’étant encore assemblé auprès de lui, il recommença aussi à les instruire, selon sa coutume.

2 Les pharisiens y étant venus, lui demandèrent pour le tenter : Est-il permis à un homme de renvoyer sa femme ?

3 Mais il leur répondit : que vous a ordonné Moïse ?

4 Ils lui repartirent : Moïse a permis de renvoyer sa femme, en lui donnant un écrit par lequel on déclare qu’on la répudie.

5 Jésus leur dit : C’est à cause de la