Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/824

Cette page a été validée par deux contributeurs.


côté de la mer, tout le peuple venait à lui, et il les enseignait.

14 Et lorsqu’il passait, il vit Lévi, fils d’Alphée, assis au bureau des impôts, et il lui dit : Suivez-moi. Il se leva aussitôt, et le suivit.

15 Et Jésus étant assis à table dans la maison de cet homme, beaucoup de publicains et de gens de mauvaise vie y étaient assis avec lui et avec ses disciples : car il y en avait même plusieurs qui le suivaient.

16 Les scribes et les pharisiens voyant qu’il mangeait avec les publicains et avec les gens de mauvaise vie, dirent à ses disciples : Pourquoi votre Maître mange-t-il et boit-il avec des publicains et des gens de mauvaise vie ?

17 Ce que Jésus ayant entendu, il leur dit : Ce ne sont pas ceux qui se portent bien, mais les malades, qui ont besoin de médecin. Je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs.

18 Or les disciples de Jean et ceux des pharisiens jeûnaient souvent ; et étant venus le trouver, ils lui dirent : Pourquoi les disciples de Jean et ceux des pharisiens jeûnent-ils, et que vos disciples ne jeûnent pas ?

19 Jésus leur répondit : Les amis de l’époux peuvent-ils jeûner pendant que l’époux est avec eux ? Non, sans doute ; ils ne peuvent pas jeûner pendant qu’ils ont l’époux avec eux.

20 Mais il viendra un temps où l’époux leur sera ôté ; et ce sera alors qu’ils jeûneront.

21 Personne ne coud une pièce de drap neuf à un vieux vêtement ; autrement la pièce neuve emporterait encore une partie du vieux, et la rupture en deviendrait plus grande.

22 Et on ne met point non plus du vin nouveau dans de vieux vaisseaux ; parce que le vin nouveau romprait les vaisseaux, le vin se répandrait, et les vaisseaux se perdraient ; mais il faut mettre le vin nouveau dans des vaisseaux neufs.

23 Il arriva encore, que le Seigneur passant le long des blés un jour de sabbat, ses disciples en marchant commencèrent à rompre des épis.

24 Sur quoi les pharisiens lui dirent : Pourquoi vos disciples font-ils le jour du sabbat ce qu’il n’est pas permis de faire ?

25 Il leur répondit : N’avez-vous jamais lu ce que fit David dans le besoin où il se trouva, lorsque lui et ceux qui l’accompagnaient furent pressés de la faim ?

26 comment il entra dans la maison de Dieu du temps du grand prêtre Abiathar, et mangea les pains de proposition, et en donna même à ceux qui étaient avec lui, quoiqu’il n’y eût que les prêtres à qui il fût permis d’en manger.

27 Il leur dit encore : Le sabbat a été fait pour l’homme, et non pas l’homme pour le sabbat.

28 C’est pourquoi le Fils de l’homme est maître du sabbat même.



JÉSUS entra une autre fois dans la synagogue, où il se trouva un homme qui avait une main sèche.

2 Et ils l’observaient pour voir s’il le guérirait un jour de sabbat, afin d’en prendre sujet de l’accuser.

3 Alors il dit à cet homme qui avait une main sèche : Levez-vous, tenez-vous là au milieu.

4 Puis il leur dit : Est-il permis au jour du sabbat de faire du bien ou du mal ? de sauver la vie, ou de l’ôter ? Et ils demeurèrent dans le silence.

5 Mais lui les regardant avec colère, affligé qu’il était de l’aveuglement de leur cœur, il dit à cet homme : Étendez votre main. Il l’étendit, et elle devint saine.

6 Aussitôt les pharisiens étant sortis, tinrent conseil contre lui avec les hérodiens, sur les moyens de le perdre.

7 Mais Jésus se retira avec ses disciples vers la mer, où une grande multitude de peuple le suivit de Galilée et de Judée,

8 de Jérusalem, de l’Idumée, et de delà le Jourdain ; et ceux des environs de Tyr et de Sidon ayant entendu parler des choses qu’il faisait, vinrent en grand nombre le trouver.

9 Et il dit à ses disciples, qu’ils lui tinssent là une barque, afin qu’elle lui servît pour n’être pas accablé par la foule du peuple.

10 Car comme il en guérissait beaucoup, tous ceux qui étaient affligés de quelque mal, se jetaient sur lui pour le toucher.

11 Et quand les esprits impurs le voyaient, ils se prosternaient devant lui, en criant :

12 Vous êtes le Fils de Dieu. Mais il leur défendait avec de grandes menaces de le découvrir.

13 Il monta ensuite sur une montagne, et il appela à lui ceux que lui-même voulut, et ils vinrent à lui.

14 Il en établit douze pour être avec lui, et pour les envoyer prêcher ;

15 et il leur donna la puissance de guérir les maladies, et de chasser les démons :

16 Le premier fut Simon, à qui il donna le nom de Pierre ;

17 puis Jacques, fils de Zébédée, et Jean, frère de Jacques, qu’il nomma Boanergès, c’est-à-dire, enfants du tonnerre ;

18 André, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas ; Jacques, fils d’Alphée ; Thaddée ; Simon le Cananéen,

19 et Judas Iscariote, qui fut celui qui le trahit.