Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/823

Cette page a été validée par deux contributeurs.


que, où ils raccommodaient leurs filets :

20 il les appela à l’heure même, et ils le suivirent, ayant laissé dans la barque Zébédée, leur père, avec ceux qui travaillaient pour lui.

21 Ils vinrent ensuite à Capharnaüm ; et Jésus entrant d’abord aux jours du sabbat dans la synagogue, il les instruisait ;

22 et ils étaient étonnés de sa doctrine, parce qu’il les instruisait comme ayant autorité, et non pas comme les scribes.

23 Or il se trouva dans leur synagogue un homme possédé de l’esprit impur, qui s’écria,

24 disant : Qu’y a-t-il entre vous et nous, Jésus de Nazareth ? Êtes-vous venu pour nous perdre ? Je sais qui vous êtes : vous êtes le Saint de Dieu.

25 Mais Jésus lui parlant avec menaces, lui dit : Tais-toi, et sors de cet homme.

26 Alors l’esprit impur, l’agitant avec de violentes convulsions, et jetant un grand cri, sortit hors de lui.

27 Tous en furent si surpris qu’ils se demandaient les uns aux autres : Qu’est-ce que ceci ? et quelle est cette nouvelle doctrine ? Il commande avec empire, même aux esprits impurs, et ils lui obéissent.

28 Sa réputation se répandit en même temps dans toute la Galilée.

29 Sitôt qu’ils furent sortis de la synagogue, ils vinrent avec Jacques et Jean en la maison de Simon et d’André.

30 Or la belle-mère de Simon était au lit ayant la fièvre ; ils lui parlèrent aussitôt d’elle ;

31 et lui s’approchant, la prit par la main, et la fit lever. Au même instant la fièvre la quitta, et elle les servait.

32 Sur le soir, le soleil étant couché, ils lui amenèrent tous les malades et les possédés ;

33 et toute la ville était assemblée devant la porte.

34 Il guérit plusieurs personnes de diverses maladies, et il chassa plusieurs démons ; mais il ne leur permettait pas de dire qu’ils le connaissaient.

35 Le lendemain s’étant levé de fort grand matin, il sortit, et s’en alla dans un lieu désert, où il priait.

36 Simon et ceux qui étaient avec lui, l’y suivirent ;

37 et quand ils l’eurent trouvé, ils lui dirent : Tout le monde vous cherche.

38 Il leur répondit : Allons aux villages et aux villes d’ici alentour, afin que j’y prêche aussi : car c’est pour cela que je suis venu.

39 Il prêchait donc dans leurs synagogues, et par toute la Galilée ; et il chassait les démons.

40 Or il vint à lui un lépreux, qui le priant, et se jetant à genoux, lui dit : Si vous voulez, vous pouvez me guérir.

41 Jésus eut pitié de lui ; et étendant la main, il le toucha, et lui dit : Je le veux, soyez guéri.

42 Dès qu’il eut dit cette parole, la lèpre quitta cet homme, et il fut guéri.

43 Jésus le renvoya aussitôt, après lui avoir défendu fortement d’en parler,

44 en lui disant : Gardez-vous bien de rien dire de ceci à personne ; mais allez vous montrer au prince des prêtres, et offrez pour votre guérison ce que Moïse a ordonné, afin que cela leur serve de témoignage.

45 Mais cet homme l’ayant quitté, commença à parler de sa guérison, et à la publier partout : de sorte que Jésus ne pouvait plus paraître dans la ville ; mais il se tenait dehors dans des lieux déserts, et on venait à lui de tous côtés.



QUELQUES jours après il revint à Capharnaüm.

2 Aussitôt qu’on eut entendu dire qu’il était en la maison, il s’y assembla un si grand nombre de personnes, que ni le dedans du logis, ni tout l’espace qui était devant la porte, ne pouvait les contenir ; et il leur prêchait la parole de Dieu.

3 Alors quelques-uns vinrent lui amener un paralytique, qui était porté par quatre hommes.

4 Mais comme ils ne pouvaient le lui présenter à cause de la foule, ils découvrirent le toit de la maison où il était, et y ayant fait une ouverture, ils descendirent le lit où le paralytique était couché.

5 Jésus voyant leur foi, dit au paralytique : Mon fils, vos péchés vous sont remis.

6 Or il y avait là quelques scribes assis, qui s’entretenaient de ces pensées dans leur cœur :

7 Que veut dire cet homme ? il blasphème. Qui peut remettre les péchés que Dieu seul ?

8 Jésus connaissant aussitôt par son esprit ce qu’ils pensaient en eux-mêmes, leur dit : Pourquoi vous entretenez-vous de ces pensées dans vos cœurs ?

9 Lequel est le plus aisé, de dire à ce paralytique, Vos péchés vous sont remis ; ou de lui dire, Levez-vous, emportez votre lit, et marchez ?

10 Or, afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a sur la terre le pouvoir de remettre les péchés,

11 Levez-vous, dit-il au paralytique, je vous le commande ; emportez votre lit, et vous en allez en votre maison.

12 Il se leva au même instant, emporta son lit, et s’en alla devant tout le monde : de sorte qu’ils furent tous saisis d’étonnement ; et rendant gloire à Dieu, ils disaient : Jamais nous n’avons rien vu de semblable.

13 Jésus étant sorti une autre fois du