Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/797

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


et ils n’amassent rien dans des greniers ; mais votre Père céleste les nourrit : n’êtes-vous pas beaucoup plus qu’eux ?

27 Et qui est celui d’entre vous qui puisse avec tous ses soins ajouter à sa taille la hauteur d’une coudée ?

28 Pourquoi aussi vous inquiétez-vous pour le vêtement ? Considérez comment croissent les lis des champs : ils ne travaillent point, ils ne filent point :

29 et cependant je vous déclare que Salomon même dans toute sa gloire n’a jamais été vêtu comme l’un d’eux.

30 Si donc Dieu a soin de vêtir de cette sorte une herbe des champs, qui est aujourd’hui, et qui sera demain jetée dans le four ; combien aura-t-il plus de soin de vous vêtir, ô hommes de peu de foi !

31 Ne vous inquiétez donc point, en disant, Que mangerons-nous ? ou, Que boirons-nous ? ou, De quoi nous vêtirons-nous ?

32 comme font les païens qui recherchent toutes ces choses : car votre Père sait que vous en avez besoin.

33 Cherchez donc premièrement le royaume de Dieu et sa justice, et toutes ces choses vous seront données par surcroît.

34 C’est pourquoi ne soyez point en inquiétude pour le lendemain ; car le lendemain aura soin de lui-même : à chaque jour suffit son mal.



NE jugez point, afin que vous ne soyez point jugés.

2 Car vous serez jugés selon que vous aurez jugé les autres ; et on se servira envers vous de la même mesure dont vous vous serez servis envers eux.

3 Pourquoi voyez-vous une paille dans l’œil de votre frère, vous qui ne voyez pas une poutre dans votre œil ?

4 Ou comment dites-vous à votre frère, Laissez-moi tirer une paille de votre œil ; vous qui avez une poutre dans le vôtre ?

5 Hypocrite ! ôtez premièrement la poutre de votre œil, et alors vous verrez comment vous pourrez tirer la paille de l’œil de votre frère.

6 Gardez-vous bien de donner les choses saintes aux chiens, et ne jetez point vos perles devant les pourceaux ; de peur qu’ils ne les foulent aux pieds, et que se tournant contre vous, ils ne vous déchirent.

7 Demandez, et on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez à la porte, et on vous ouvrira.

8 Car quiconque demande, reçoit ; et qui cherche, trouve ; et on ouvrira à celui qui frappe à la porte.

9 Aussi, qui est l’homme d’entre vous qui donne une pierre à son fils, lorsqu’il lui demande du pain ?

10 Ou, s’il lui demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent ?

11 Si donc, étant méchants comme vous êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants ; à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux, donnera-t-il les vrais biens à ceux qui les lui demandent !

12 Faites donc aux hommes tout ce que vous voulez qu’ils vous fassent : car c’est là la loi et les prophètes.

13 Entrez par la porte étroite ; parce que la porte de la perdition est large, et le chemin qui y mène est spacieux, et il y en a beaucoup qui y entrent.

14 Que la porte de la vie est petite ! que la voie qui y mène est étroite ! et qu’il y en a peu qui la trouvent !

15 Gardez-vous des faux prophètes, qui viennent à vous couverts de peaux de brebis, et qui au dedans sont des loups ravissants.

16 Vous les connaîtrez par leurs fruits : peut-on cueillir des raisins sur des épines, ou des figues sur des ronces ?

17 Ainsi tout arbre qui est bon, produit de bons fruits ; et tout arbre qui est mauvais, produit de mauvais fruits.

18 Un bon arbre ne peut produire de mauvais fruits, et un mauvais arbre ne peut en produire de bons.

19 Tout arbre qui ne produit point de bon fruit, sera coupé et jeté au feu.

20 Vous les reconnaîtrez donc par leurs fruits.

21 Ceux qui me disent, Seigneur ! Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux : mais celui-là seulement y entrera, qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.

22 Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur ! Seigneur ! n’avons-nous pas prophétisé en votre nom ? n’avons-nous pas chassé les démons en votre nom ? et n’avons-nous pas fait plusieurs miracles en votre nom ?

23 Et alors je leur dirai hautement : Je ne vous ai jamais connus ; retirez-vous de moi, vous qui faites des œuvres d’iniquité.

24 Quiconque donc entend ces paroles que je dis, et les pratique, sera comparé à un homme sage, qui a bâti sa maison sur la pierre ;

25 et lorsque la pluie est tombée, que les fleuves se sont débordés, que les vents ont soufflé et sont venus fondre sur cette maison, elle n’est point tombée, parce qu’elle était fondée sur la pierre.

26 Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les pratique point, sera semblable à un homme insensé, qui a bâti sa maison sur le sable ;

27 et lorsque la pluie est tombée, que les fleuves se sont débordés, que les vents ont soufflé et sont venus fondre sur cette maison, elle a été renversée, et la ruine en a été grande.

28 Or, Jésus ayant achevé ces discours,