Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/715

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ne lui seront point imputés ; il a fait ce qui était droit et juste, et ainsi il vivra très-certainement.

17 Les enfants de votre peuple ont répondu sur cela, La voie du Seigneur n’est pas juste et équitable ; mais c’est leur voie qui est injuste.

18 Car lorsque le juste aura abandonné sa propre justice, et qu’il aura commis des œuvres d’iniquité, il y trouvera la mort.

19 Au contraire, lorsque l’impie aura quitté son impiété, et qu’il aura fait ce qui est droit et juste, il vivra dans sa justice.

20 Et néanmoins vous dites : La voie du Seigneur n’est pas droite. Maison d’Israël, je jugerai chacun de vous selon ses propres voies.

21 Le cinquième jour du dixième mois, la douzième année depuis que nous avions été emmenés captifs, un homme qui avait fui de Jérusalem, vint me trouver, et me dit : La ville a été ruinée.

22 Or la main du Seigneur s’était fait sentir à moi le soir de devant le jour où arriva cet homme qui avait fui de Jérusalem : et le Seigneur m’avait ouvert la bouche jusqu’à ce que cet homme vînt me trouver le matin ; et la bouche m’ayant été ouverte, je ne demeurai plus dans le silence.

23 Le Seigneur me parla encore, et me dit :

24 Fils de l’homme, ceux qui habitent dans ces maisons ruinées sur la terre d’Israël disent maintenant : Abraham n’était qu’un seul homme, et il a reçu cette terre pour la posséder comme son héritage ; nous autres, nous sommes en grand nombre, et c’est à nous qu’elle a été donnée pour la posséder.

25 Dites-leur donc ceci : Voici ce que dit le Seigneur Dieu : Posséderez-vous cette terre comme votre héritage, vous qui mangez des viandes avec le sang, qui levez vos yeux vers vos impuretés et vos idoles, et qui répandez le sang des hommes ?

26 Vous avez toujours été prêts à tirer l’épée ; vous avez commis des abominations ; chacun de vous a violé la femme de son prochain ; et après cela, vous posséderez cette terre comme votre héritage ?

27 Vous leur direz donc : Voici ce que dit le Seigneur Dieu : Je jure par moi-même, que ceux qui habitent dans ces lieux ruinés périront par l’épée ; que ceux qui sont dans les champs seront livrés aux bêtes pour en être dévorés ; et que ceux qui se sont retirés dans les lieux forts et dans les cavernes, mourront de peste.

28 Je réduirai cette terre en une solitude et en un désert : sa force altière et superbe sera détruite, et les montagnes d’Israël seront désolées, sans qu’il y ait plus personne qui y passe.

29 Et ils sauront que c’est moi qui suis le Seigneur, lorsque j’aurai rendu ainsi cette terre déserte et abandonnée, à cause de toutes les abominations qu’ils y ont commises.

30 Quant à vous, fils de l’homme, les enfants de votre peuple qui parlent de vous le long des murs, et aux portes de leurs maisons, se disent l’un à l’autre : Allons entendre quelle est la parole qui sort de la bouche du Seigneur.

31 Ils viennent à vous comme un peuple qui s’assemble en foule, et ils s’asseyent devant vous comme étant mon peuple : mais ils écoutent vos paroles, et ils n’en font rien ; parce qu’ils les changent en des cantiques qu’ils repassent dans leur bouche pendant que leur cœur suit leur avarice.

32 Vous êtes à leur égard comme un air de musique qui se chante d’une manière douce et agréable. C’est ainsi qu’ils entendent vos paroles avec plaisir, sans faire néanmoins ce que vous leur dites.

33 Mais quand ce qui aura été prédit par vous sera arrivé, comme il est tout près d’arriver, c’est alors qu’ils sauront qu’il y aura eu un prophète parmi eux.



LE Seigneur me parla encore, et me dit :

2 Fils de l’homme, prophétisez touchant les pasteurs d’Israël, prophétisez, et dites aux pasteurs : Voici ce que dit le Seigneur Dieu : Malheur aux pasteurs d’Israël qui se paissent eux-mêmes ! les pasteurs ne paissent-ils pas leurs troupeaux ?

3 Et cependant vous mangiez le lait de mon troupeau, et vous vous couvriez de sa laine, vous preniez les brebis les plus grasses pour les tuer ; et vous ne vous mettiez pas en peine de paître mon troupeau.

4 Vous n’avez point travaillé à fortifier celles qui étaient faibles, ni à panser et à guérir celles qui étaient malades ; vous n’avez point bandé les plaies de celles qui étaient blessées ; vous n’avez point relevé celles qui étaient tombées, et vous n’avez point cherché celles qui s’étaient perdues ; mais vous vous contentiez de les dominer avec une rigueur sévère et pleine d’empire.

5 Ainsi mes brebis ont été dispersées, parce qu’elles n’avaient point de pasteur ; elles ont été dispersées en divers lieux, et elles sont devenues la proie de toutes les bêtes sauvages.

6 Mes troupeaux ont erré partout sur les montagnes et sur toutes les collines élevées : mes troupeaux ont été dispersés sur toute la face de la terre, sans qu’il y eût personne pour aller les chercher, sans, dis-je, qu’il y eût personne