Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/699

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


quité, il y trouvera la mort ; il mourra dans les œuvres injustes qu’il a commises.

27 Et lorsque l’impie se sera détourné de l’impiété où il avait vécu, et qu’il agira selon l’équité et la justice, il rendra ainsi la vie à son âme.

28 Comme il a considéré son état, et qu’il s’est détourné de toutes les œuvres d’iniquité qu’il avait commises, il vivra certainement, et ne mourra point.

29 Après cela les enfants d’Israël disent encore : La voie du Seigneur n’est pas juste. Sont-ce mes voies qui ne sont pas justes, maison d’Israël ? Ne sont-ce pas plutôt les vôtres qui sont corrompues ?

30 C’est pourquoi, maison d’Israël, je jugerai chacun selon ses voies, dit le Seigneur Dieu. Convertissez-vous et faites pénitence de toutes vos iniquités, et l’iniquité n’attirera plus votre ruine.

31 Ecartez loin de vous toutes les prévarications dont vous vous êtes rendus coupables, et faites-vous un cœur nouveau et un esprit nouveau. Pourquoi mourrez-vous, maison d’Israël ?

32 Je ne veux point la mort de celui qui meurt, dit le Seigneur Dieu : retournez à moi, et vivez.



ET vous, ô Ezéchiel ! prononcez un cantique lugubre sur les princes d’Israël,

2 et dites : Pourquoi votre mère qui est une lionne, s’est-elle reposée parmi les lions, et pourquoi a-t-elle nourri ses petits au milieu des lionceaux ?

3 Elle a produit un de ses lionceaux, et il est devenu lion : il s’est instruit à prendre la proie, et à dévorer les hommes.

4 Les peuples ont entendu parler de lui, et ils l’ont pris, non sans en recevoir beaucoup de blessures, et ils l’ont emmené enchaîné en Egypte.

5 Mais la mère voyant qu’elle était sans force, et que ses espérances étaient ruinées, prit un autre de ses lionceaux, et l’établit pour être lion.

6 Il marcha parmi les lions, et il devint lion. Il s’instruisit à prendre la proie et à dévorer les hommes.

7 Il apprit à faire des veuves, et à déserter les villes ; et au bruit de son rugissement toute la terre fut désolée.

8 Alors les peuples de toutes les provinces s’assemblèrent contre lui ; ils jetèrent sur lui leur filet, et ils le prirent, non sans recevoir des blessures.

9 Ils le mirent dans une cage, et l’emmenèrent au roi de Babylone chargé de chaînes ; et ils le renfermèrent dans une prison, afin qu’on n’entendît plus à l’avenir son rugissement sur les montagnes d’Israël.

10 Votre mère est comme une vigne qui a été plantée dans votre sang sur le bord des eaux : elle a crû sur les grandes eaux, et elle a poussé son bois et son fruit.

11 Les branches solides qui en sont sorties, sont devenues les sceptres des princes ; sa tige s’est élevée au milieu de ses branches, et elle s’est vue dans une grande hauteur parmi la multitude de ses branches.

12 Elle a été arrachée ensuite avec colère, et jetée contre terre ; un vent brûlant a séché son fruit : ses branches si vigoureuses ont perdu leur force, et elles sont devenues toutes sèches, et le feu l’a dévorée.

13 Elle a été maintenant transplantée dans le désert, dans une terre sans eau et sans route.

14 Il est sorti du bois de ses branches une flamme qui a dévoré son fruit ; en sorte qu’elle n’a plus poussé de bois assez fort pour devenir le sceptre des princes. Voilà le cantique lugubre que le Seigneur m’a ordonné de prononcer, et il servira de cantique lugubre pour les enfants d’Israël.



LE dixième jour du cinquième mois de la septième année, il arriva que quelques-uns des anciens d’Israël vinrent pour consulter le Seigneur, et ils s’assirent devant moi.

2 Alors le Seigneur me parla en ces termes :

3 Fils de l’homme, parlez aux anciens d’Israël, et dites-leur : Voici ce que dit le Seigneur Dieu : Etes-vous venus vous autres pour me consulter ? Je jure par moi-même, dit le Seigneur Dieu, que je ne vous répondrai point.

4 Si vous les jugez, fils de l’homme, si vous les jugez, représentez-leur les abominations de leurs pères,

5 et dites-leur : Voici ce que dit le Seigneur Dieu : Lorsque je choisis Israël, que je levai ma main pour m’engager avec serment à la race de la maison de Jacob, que je leur apparus dans l’Egypte, et que je levai ma main en leur faveur, en disant : Je suis le Seigneur, votre Dieu.

6 En ce jour-là je levai ma main en leur faveur pour m’engager à les tirer de l’Egypte, et à les conduire dans une terre que j’avais choisie pour eux, où coulent des ruisseaux de lait et de miel, et qui excelle au-dessus de toutes les terres.

7 Je leur dis alors : Que chacun éloigne de soi les scandales de ses yeux, et ne vous souillez point par les idoles d’Egypte : car c’est moi qui suis le Seigneur, votre Dieu.

8 Mais ils m’ont irrité, et ils n’ont point voulu m’écouter : ils n’ont point rejeté les abominations de leurs yeux, et ils n’ont point quitté les idoles de l’Egypte. J’avais résolu de répandre mon indignation sur eux, et de satisfaire ma colère