Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/680

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


sont étendus morts sur la terre le long des rues : mes vierges et mes jeunes hommes sont tombés sous l’épée ; vous les avez tués au jour de votre fureur ; vous les avez percés de coups, sans être touché de compassion.

22 (Thau.) Vous avez fait venir des gens comme en un jour solennel pour m’épouvanter de toutes parts : il ne s’est trouvé personne qui pût échapper, et qui fût excepté dans ce jour de la fureur du Seigneur : ceux que j’ai nourris et élevés ont été consumés par mes ennemis.



(ALEPH.) Je suis un homme qui vois quelle est ma misère, étant sous la verge de l’indignation du Seigneur.

2 (Aleph.) Il m’a conduit, et il m’a amené dans les ténèbres et non dans la lumière.

3 (Aleph.) Il a tourné et retourné sans cesse sa main sur moi pendant tout le jour.

4 (Beth.) Il a fait vieillir ma peau et ma chair; il a brisé mes os.

5 (Beth.) Il a bâti autour de moi, il m’a environne de flel et de peine.

6 (Beth.) Il m’a mis en des lieux ténébreux comme ceux qui sont morts pour jamais.

7 (Ghimel.) Il a élevé un mur autour de moi pour m’empêcher de sortir ; il a appesanti mes fers.

8 (Ghimel.) En vain je crierais vers lui, et je le prierais ; il a rejeté ma prière.

9 (Ghimel.) Il a fermé mon chemin avec des pierres carrées; il a renversé mes sentiers.

10 (Daleth.) Il est à mon égard comme un ours prêt à se jeter sur sa proie, et comme un lion qui l’attend dans un lieu caché.

11 (Daleth.) Il a renversé mes sentiers, il m’a brisé, il m’a laissé dans la désolation.

12 (Daleth.) Il a tendu son arc, et il m’a mis comme en butte à ses flèches.

13 (Hé.) Il a lancé dans mes reins toutes les flèches de son carquois.

14 (Hé.) Je suis devenu le jouet de tout mon peuple, le sujet de leurs chansons pendant tout le jour.

15 (Hé.) Il m’a rempli d’amertume ; il m’a enivré d’absinthe.

16 (Vav.) Il m’a rompu les dents sans m’en laisser une seule ; il m’a nourri de cendres.

17 (Vav.) La paix a été bannie de mon âme ; j’ai perdu le souvenir de toute joie.

18 (Vav.) J’ai dit en moi-même : Enfin c’est fait de moi, et l’espérance que j’avais au Seigneur s’est évanouie.

19 (Zaïn.) Souvenez-vous de la pauvreté où je suis, de l’excès de mes maux, de l’absinthe et du flel où je suis plongé.

20 (Zaïn.) Je repasserai toujours ces choses dans ma mémoire, et mon âme s’anéantira en elle-même.

21 (Zaïn.) Ce souvenir que j’entretiendrai dans mon coeur, deviendra le sujet de mon espérance.

22 (Cheth.) Si nous n’avons point été perdus entièrement, c’est l’effet des miséricordes du Seigneur; c’est parce que nous avons trouvé en lui un fonds de bonté inépuisable.

23 (Cheth.) Vous me faites tous les jours de nouvelles grâces. O Seigneur ! que vous êtes fidèle dans vos promesses !

24 (Cheth.) Le Seigneur est mon partage, dit mon âme en elle-même ; c’est pour cela que je l’attendrai.

25 (Teth.) Le Seigneur est bon à ceux qui espèrent en lui ; il est bon à l’âme qui le cherche.

26 (Teth.) Il est bon d’attendre en silence le salut que Dieu nous promet.

27 (Teth.) Il est bon à l’homme de porter le joug dès sa jeunesse.

28 (Jod.) Il s’assiéra, il se tiendra solitaire, et il se taira, parce qu’il a mis ce joug sur lui.

29 (Jod.) Il mettra sa bouche dans la poussière, pour concevoir ainsi quelque espérance.

30 (Jod.) Il tendra la joue à celui qui le frappera; il se rassasiera d’opprobres.

31 (Caph.) Car le Seigneur ne nous rejettera pas pour jamais.

32 (Caph.) S’il nous a rejetés, il aura aussi compassion de nous selon la multitude de ses miséricordes.

33 (Caph.) Son coeur ne se porte pas volontiers à humilier et à rejeter les enfants des hommes.

34 (Lamed.) Briser et fouler aux pieds tous ceux qui sont dans les liens sur la terre ;

35 (Lamed.) écarter la justice qu’un homme peut attendre du tribunal du Très-Haut,

36 (Lamed.) et condamner injustement un homme dans le jugement de sa cause; c’est ce que le Seigneur ne connaît point.

37 (Mem.) Qui est celui qui a dit qu’une chose se fît, sans que le Seigneur l’ait commandée ?

38 (Mem.) Est-ce que les maux et les biens ne sortent pas de la bouche du Très-Haut ?

39 (Mem.) Pourquoi l’homme murmure-t-il pendant sa vie, l’homme qui souffre pour ses péchés ?

40 (Xoun.) Examinons avec soin nos voies ; cherchons ce qu’elles ont de mauvais ; et retournons au Seigneur.

41 (Xoun.) Elevons au ciel nos cœurs avec nos mains vers le Seigneur.

42 (Xoun.) Nous avons agi injustement ; nous nous sommes attiré votre colère, Seigneur ! c’est pourquoi vous êtes devenu inexorable.

43 (Samech.) Vous vous êtes caché dans