Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/640

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


sauver et pour vous délivrer, dit le Seigneur.

21 Je vous dégagerai des mains des méchants, et je vous préserverai de la puissance des forts.



ALORS le Seigneur me dit :

2 Vous ne prendrez point de femme, et vous n’aurez point de fils ni de filles en ce lieu.

3 Car voici ce que le Seigneur dit touchant les fils et les filles qui naissent en ce lieu, touchant les mères qui les ont mis au monde, et les pères qui leur ont donné la vie :

4 Ils mourront de divers genres de maladies ; ils ne seront ni pleurés ni ensevelis ; ils seront exposés comme un fumier sur la face de la terre ; ils seront consumés par l’épée et par la famine, et leurs corps morts seront en proie aux oiseaux du ciel et aux bêtes de la terre.

5 Car voici ce que dit le Seigneur : N’entrez point dans une maison de festin funèbre, et n’y allez point pour pleurer ou pour consoler ceux qui y sont ; parce que j’ai retiré ma paix de ce peuple, dit le Seigneur, j’en ai retiré ma bonté et mes miséricordes.

6 Ils mourront en cette terre, grands et petits, ils ne seront ni ensevelis ni pleurés : on ne se découpera point le corps pour faire leur deuil, et on ne se rasera point les cheveux.

7 On ne donnera point de pain à celui qui pleure un mort, pour le soulager ; et on ne lui donnera point à boire pour le consoler de la mort de son père et de sa mère.

8 N’entrez point dans une maison de festin pour vous asseoir et pour manger et boire avec eux.

9 Car voici ce que dit le Seigneur des armées, le Dieu d’Israël : Je ferai cesser dans ce lieu en vos jours, et à vos yeux, tous les cris de joie et les chants de réjouissance, les cantiques de l’époux et les chansons de l’épouse.

10 Et lorsque vous annoncerez ces paroles à ce peuple, et qu’ils vous diront, Pourquoi le Seigneur a-t-il résolu de nous affliger de si grands maux ? quelle est notre iniquité ? quel est le péché que nous avons commis contre le Seigneur, notre Dieu ?

11 vous leur direz : C’est parce qu’après que vos pères m’ont abandonne, dit le Seigneur, qu’ils ont couru après des dieux étrangers, qu’ils les ont servis et adorés, et qu’ils m’ont abandonné et n’ont point observé ma loi ;

12 vous-mêmes vous avez encore fait plus de mal que vos pères : car chacun de vous suit les égarements et la corruption de son mauvais cœur, et ne veut point écouter ma voix.

13 Je vous chasserai donc de ce pays dans une terre qui vous est inconnue comme elle l’a été à vos pères, et vous servirez là jour et nuit des dieux étrangers qui ne vous donneront aucun repos.

14 C’est pourquoi le temps vient, dit le Seigneur, qu’on ne dira plus à l’avenir, Vive le Seigneur qui a tiré les enfants d’Israël de l’Egypte !

15 mais, Vive le Seigneur qui a tiré les enfants d’Israël de la terre de l’Aquilon, et de tous les pays où je les aurai chassés, et d’où je les ramènerai en cette terre que j’ai donnée à leurs pères !

16 J’enverrai beaucoup de pêcheurs, dit le Seigneur, et ils les prendront à la pêche ; et je leur enverrai ensuite beaucoup de chasseurs, et ils iront les chercher pour les prendre dans toutes les montagnes, dans toutes les collines et dans les cavernes des rochers.

17 Mes regards sont arrêtés sur leurs voies ; elles ne me sont point cachées, et leur iniquité n’a pu se dérober à mes yeux.

18 Je leur rendrai premièrement au double ce que méritent leur iniquité et leurs péchés ; parce qu’ils ont souillé ma terre par l’horrible puanteur de leurs idoles, et qu’ils ont rempli mon héritage de leurs abominations.

19 Seigneur ! qui êtes ma force, mon appui, et mon refuge au jour de l’affliction ; les nations viendront à vous des extrémités de la terre, et elles diront : Il est vrai que nos pères n’ont possédé que le mensonge et qu’un néant qui leur a été inutile.

20 Comment un homme se ferait-il lui-même des dieux ? et certainement ce ne sont point des dieux.

21 Je vais donc maintenant leur faire connaître, je vais à cette fois leur faire connaître ma main et ma puissance, et ils sauront que mon nom est, Celui qui est.



LE péché de Juda est écrit avec une plume de fer et une pointe de diamant : il est gravé sur la table de leur cœur et sur les coins de leurs autels.

2 Leurs enfants ont imprimé dans leur souvenir leurs autels, leurs grands bois, leurs arbres chargés de feuilles sur les hautes montagnes,

3 et les sacrifices qu’ils offraient dans les champs. C’est pourquoi j’abandonnerai au pillage, ô Sion ! tout ce qui vous rendait forte, tous vos trésors, et vos hauts lieux, pour punir les péchés que vous avez commis dans toutes vos terres.

4 Vous demeurerez toute seule, dépouillée de l’héritage que je vous avais donné ; et je vous rendrai l’esclave de vos ennemis dans un pays que vous ne connaissez point ; parce que vous avez allumé ma colère comme un feu qui brûlera éternellement.