Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/614

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


dans la joie et dans le ravissement ; les douleurs et les soupirs fuiront pour jamais.

12 C’est moi, c’est moi-même qui vous consolerai : qui êtes-vous pour avoir peur d’un homme mortel, d’un homme qui séchera comme l’herbe ?

13 Quoi ! vous avez oublie le Seigneur qui vous a créé, qui a étendu les cieux, et fondé la terre, et vous avez tremblé sans cesse devant la fureur d’un ennemi qui vous affligeait, et qui était prêt à vous perdre ! Où est maintenant la furie de votre persécuteur ?

14 Celui qui vient ouvrir les prisons arrivera bientôt ; il ne laissera point mourir ses serviteurs jusqu’à les exterminer entièrement, et le pain qu’il donne ne manquera jamais.

15 Car c’est moi qui suis le Seigneur, votre Dieu, qui trouble la mer, et qui fais soulever ses flots : mon nom est le Seigneur des armées.

16 J’ai mis mes paroles dans votre bouche, et je vous ai mis à couvert sous l’ombre de ma main puissante : afin que vous établissiez les cieux, que vous fondiez la terre, et que vous disiez à Sion : Vous êtes mon peuple.

17 Réveillez-vous, réveillez-vous ; levez-vous, Jérusalem, qui avez bu de la main du Seigneur le calice de sa colère ; qui avez bu ce calice d’assoupissement jusqu’au fond, et qui en avez pris jusqu’à la lie.

18 De tous les enfants qu’elle a engendrés, il ne s’en trouve aucun qui la soutienne ; et nul de ceux qu’elle a nourris ne lui prend la main pour la secourir.

19 Deux maux vont fondre sur vous ; qui compatira à votre douleur ? La désolation de la famine, et le ravage de l’épée : la faim, dis-je, et l’épée : qui vous consolera ?

20 Vos enfants sont tombes par terre ; ils sont demeurés abattus le long des rues comme un bœuf sauvage pris dans les rets des chasseurs ; ils ont été rassasiés de l’indignation du Seigneur et de la vengeance de votre Dieu.

21 Ecoutez donc maintenant, pauvre Jérusalem, enivrée de maux et non pas de vin.

22 Voici ce que dit le Seigneur, votre Dominateur et votre Dieu, qui combattra pour son peuple : Je vais vous ôter de la main cette coupe d’assoupissement, cette coupe, où vous avez bu de mon indignation jusqu’à la lie ; vous n’en boirez plus à l’avenir.

23 Mais je la mettrai dans la main de ceux qui vous ont humiliée, qui ont dit à votre âme, Prosterne-toi, afin que nous passions ; et vous avez rendu votre corps comme une terre qu’on foule aux pieds, et comme le chemin des passants.



LEVEZ-VOUS, Sion ! levez-vous, revêtez-vous de votre force ; parez-vous des vêtements de votre gloire, Jérusalem, ville du Saint : parce qu’à l’avenir il n’y aura plus d’incirconcis ni d’impur qui passe au travers de vous.

2 Sortez de la poussière, levez-vous, asseyez-vous, ô Jérusalem ! rompez les chaînes de votre cou, fille de Sion, captive depuis si longtemps.

3 Car voici ce que dit le Seigneur : Vous avez été vendus pour rien, et vous serez rachetés sans argent.

4 Voici ce que dit le Seigneur Dieu : Mon peuple descendit autrefois en Egypte pour habiter dans ce pays étranger ; et Assur l’a depuis opprimé sans aucun sujet.

5 Qu’ai-je donc à faire maintenant, dit le Seigneur, voyant mon peuple enlevé sans aucune raison ? Ceux qui le dominent, le traitent injustement, et mon nom est blasphémé sans cesse pendant tout le jour.

6 C’est pourquoi il viendra un jour auquel mon peuple connaîtra la grandeur de mon nom, parce qu’alors je dirai : Moi qui parlais autrefois, me voici présent.

7 Que les pieds de celui qui annonce et qui prêche la paix sur les montagnes sont beaux ! les pieds de celui qui annonce la bonne nouvelle, qui prêche le salut, qui dit à Sion : Votre Dieu va régner !

8 Alors vos sentinelles se feront entendre, ils élèveront leur voix, ils chanteront ensemble des cantiques de louanges ; parce qu’ils verront de leurs yeux que le Seigneur aura ramené Sion.

9 Réjouissez-vous, déserts de Jérusalem, louez tous ensemble le Seigneur : parce qu’il a consolé son peuple, et qu’il a racheté Jérusalem.

10 Le Seigneur a fait voir son bras saint aux yeux de toutes les nations ; et toutes les régions de la terre verront le Sauveur que notre Dieu doit nous envoyer.

11 Retirez-vous, retirez-vous ; sortez de Babylone, ne touchez rien d’impur : sortez du milieu d’elle, purifiez-vous, vous qui portez les vases du Seigneur.

12 Vous n’en sortirez point en tumulte, ni par une fuite précipitée ; parce que le Seigneur marchera devant vous, et que le Dieu d’Israël fermera votre marche.

13 Mon serviteur sera rempli d’intelligence ; il sera grand et élevé, il montera au plus haut comble de gloire.

14 Comme vous avez été l’étonnement de plusieurs par votre désolation, il paraîtra aussi sans gloire devant les hommes, et dans une forme méprisable aux yeux des enfants des hommes.

15 Il arrosera beaucoup de nations, les