Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/599

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


les villes, il ne considère plus les hommes.

9 La terre est dans les pleurs et dans la langueur : le Liban est dans la confusion et dans un état affreux ; Saron a été changé en un désert ; Basan et le Carmel ont été dépouillés de leurs fruits.

10 Je me lèverai maintenant, dit le Seigneur ; je signalerai ma grandeur, je ferai éclater ma puissance.

11 Vous concevrez des flammes ardentes, et vous n’enfanterez que des pailles : votre esprit sera comme un feu que vous dévorera.

12 Les peuples seront semblables à des cendres qui restent après un embrasement, et à un faisceau d’épines qu’on met dans le feu.

13 Vous qui êtes loin de moi, écoutez ce que j’ai fait ; et vous qui en êtes proche, reconnaissez les effets de ma puissance.

14 Les méchants ont été épouvantés en Sion, la frayeur a saisi les hypocrites. Qui de vous pourra demeurer dans le feu dévorant ? Qui d’entre vous pourra subsister dans les flammes éternelles ?

15 Celui qui marche dans la justice, et qui parle dans la vérité ; qui a horreur d’un bien acquis par extorsion ; qui garde ses mains pures, et rejette tous les présents ; qui bouche ses oreilles pour ne point entendre des paroles de sang, et qui ferme ses yeux afin de ne point voir le mal :

16 celui-là demeurera dans des lieux élevés ; il se retirera dans de hautes roches fortifiées de toutes parts ; il ne manquera point de pain, et ses eaux seront fidèles à couler toujours.

17 Ses yeux contempleront le Roi dans l’éclat de sa beauté, et verront la terre de loin.

18 Votre cœur se ressouviendra de ses frayeurs passées, et vous direz : Que sont devenus les savants ? que sont devenus ceux qui pesaient toutes les paroles de la loi ? que sont devenus les maîtres des petits enfants ?

19 Vous ne verrez plus ce peuple impudent, ce peuple profond et obscur dans ses discours, dont vous ne pouviez entendre le langage étudié, et qui n’a aucune sagesse.

20 Considérez Sion, cette ville consacrée à vos fêtes solennelles : vos yeux verront Jérusalem comme une demeure comblée de richesses, comme une tente qui ne sera point transportée ailleurs. Les pieux qui l’affermissent en terre ne s’arracheront jamais, et tous les cordages qui la tiennent, ne se rompront point.

21 Le Seigneur ne fera voir sa magnificence qu’en ce lieu-là ; les eaux qui y couleront, auront un canal très-large et très-spacieux ; les vaisseaux à rame ne prendront point leur route par là, et la grande galère n’y passera point.

22 Car le Seigneur est notre Juge, le Seigneur est notre Législateur, le Seigneur est notre Roi : c’est lui qui nous sauvera.

23 Peuple ennemi, vos cordages se relâcheront, ils ne pourront plus résister au vent ; votre mât sera dans un tel état que vous ne pourrez plus étendre vos voiles. Alors on partagera les dépouilles et le grand butin qu’on aura pris ; les boiteux mêmes viendront en prendre leur part.

24 Celui qui sera proche ne dira point : Je suis trop las ; et le peuple qui y habitera, recevra le pardon de ses péchés.



VENEZ, nations, écoutez-moi ; peuples, soyez attentifs : que la terre et tout ce qu’elle renferme, prête l’oreille ; que le monde et tout ce qu’il produit, entende ma voix.

2 Car l’indignation du Seigneur va fondre sur toutes les nations ; sa fureur se répandra sur toutes leurs armées : ils mourront d’une mort sanglante ; il les fera passer au fil de l’épée.

3 Ceux qui auront été tués seront jetés en morceaux, une puanteur horrible s’élèvera de leurs corps, et les montagnes dégoutteront de leur sang.

4 Toutes les étoiles du ciel seront comme languissantes ; les cieux se plieront et se rouleront comme un livre ; tous les astres en tomberont comme les feuilles tombent de la vigne et du figuier.

5 Car mon épée s’est enivrée de sang dans le ciel : elle va se décharger sur l’Idumée, et sur un peuple dans le carnage duquel je signalerai ma justice.

6 L’épée du Seigneur est plein de sang ; elle s’est engraissée du sang des agneaux et des boucs, du sang des béliers les plus gras : car le Seigneur s’est préparé un sacrifice dans Bosra, et il fera un grand carnage dans la terre d’Edom.

7 Les licornes descendront avec eux, et les taureaux avec les plus puissants d’entre eux : la terre s’enivrera de leur sang, et les champs s’engraisseront de la graisse de leurs corps :

8 car le jour de la vengeance du Seigneur est venu, et le temps de faire justice à Sion.

9 Les torrents d’Edom se changeront en poix ; la poussière s’y changera en soufre ; et sa terre deviendra une poix brûlante.

10 Son feu ne s’éteindra ni jour ni nuit ; il en sortira pour jamais un tourbillon de fumée ; sa désolation subsistera de race en race, et il n’y passera personne dans la suite de tous les siècles.

11 Le butor et le hérisson la posséderont ; l’ibis et le corbeau y établiront leur demeure : le Seigneur étendra la ligne sur elle pour la réduire au néant, et le niveau pour la détruire de fond en comble.

12 Les grands du pays n’y demeureront