Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/579

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Jérusalem, et vous hommes de Juda, soyez les juges entre moi et ma vigne.

4 Qu’ai-je dû faire de plus à ma vigne que je n’aie point fait ? Est-ce que je lui ai fait tort d’attendre qu’elle portât de bons raisins, au lieu qu’elle n’en a produit que de mauvais ?

5 Mais je vous montrerai maintenant ce que je vais faire à ma vigne : J’en arracherai la haie, et elle sera exposée au pillage : je détruirai tous les murs qui la défendent, et elle sera foulée aux pieds.

6 Je la rendrai toute déserte, et elle ne sera ni taillée, ni labourée : les ronces et les épines la couvriront, et je commanderai aux nuées de ne pleuvoir plus sur elle.

7 La maison d’Israël est la vigne du Seigneur des armées ; et les hommes de Juda sont le plant auquel il a pris ses délices : j’ai attendu que la maison d’Israël fît des actions justes, et je ne vois qu’iniquité ; et qu’elle portât des fruits de justice, et je n’entends que les cris de ceux qui sont dans l’oppression.

8 Malheur à vous qui joignez maison à maison, et qui ajoutez terres à terres, jusqu’à ce qu’enfin le lieu vous manque ! serez-vous donc les seuls qui habiterez sur la terre ?

9 J’ai appris ce que vous faites, dit le Seigneur des armées ; et je vous déclare que cette multitude de maisons, ces maisons si vastes et si embellies, seront toutes désertes, sans qu’un seul homme y habite.

10 Car alors dix arpents de vignes rempliront à peine un petit vase de vin, et trente boisseaux de blé qu’on aura semés n’en rendront que trois.

11 Malheur à vous qui vous levez dès le matin pour vous plonger dans les excès de la table, et pour boire jusqu’au soir, jusqu’à ce que le vin vous échauffe par ses fumées !

12 Le luth et la harpe, les flûtes et les tambours, et les vins les plus délicieux se trouvent dans vos festins : vous n’avez aucun égard à l’œuvre du Seigneur, et vous ne considérez point les ouvrages de ses mains.

13 C’est pour cela que mon peuple sera emmené captif, parce qu’il n a point eu d’intelligence ; que les plus grands d’Israël mourront de faim, et que tout le reste du peuple séchera de soif.

14 C’est pour cela que l’enfer a étendu ses entrailles, et qu’il a ouvert sa gueule jusqu’à l’infini : et tout ce qu’il y a de puissant, d’illustre et de glorieux dans Israël, avec tout le peuple, y descendra en foule.

15 Tous les hommes seront forcés de plier ; les grands seront humiliés, et les yeux des superbes seront abaissés.

16 Le Seigneur des armées fera connaître sa grandeur dans son jugement ; le Dieu saint signalera sa sainteté en faisant éclater sa justice.

17 Alors les agneaux paîtront à leur ordinaire, et les étrangers viendront se nourrir dans les déserts devenus fertiles.

18 Malheur à vous qui vous servez du mensonge comme de cordes pour traîner une longue suite d’iniquités, et qui tirez après vous le péché comme les traits emportent le chariot !

19 Vous qui dites, en parlant de Dieu : Qu’il se hâte : que ce qu’il doit faire arrive bientôt, afin que nous le voyions : que les desseins du Saint d’Israël s’avancent et s’accomplissent, afin que nous reconnaissions s’il est véritable.

20 Malheur à vous qui dites que le mal est bien, et que le bien est mal ; qui donnez aux ténèbres le nom de lumière, et à la lumière le nom de ténèbres ; qui faites passer pour doux ce qui est amer, et pour amer ce qui est doux !

21 Malheur à vous qui êtes sages à vos propres yeux, et qui êtes prudents en vous-mêmes !

22 Malheur à vous qui êtes puissants à boire du vin, et vaillants à vous enivrer ;

23 qui pour des présents justifiez l’impie, et qui ravissez au juste sa propre justice !

24 C’est pourquoi comme la paille se consume au feu, et comme la flamme ardente la dévore ; ainsi ils seront brûlés jusqu’à la racine, et leurs rejetons seront réduits en poudre : parce qu’ils ont foulé aux pieds la loi du Seigneur des armées, et qu’ils ont blasphémé la parole du Saint d’Israël.

25 C’est pour cela que la fureur du Seigneur s’est allumée contre son peuple, qu’il a étendu sa main sur lui, et qu’il l’a frappé de plaies : que les montagnes ont été ébranlées, et que leurs corps morts ont été jetés comme de l’ordure au milieu des places publiques. Et néanmoins après tous ces maux, sa fureur n’est point encore apaisée, et son bras est toujours levé.

26 Il élèvera son étendard pour servir de signal à un peuple très-éloigné : il l’appellera d’un coup de sifflet des extrémités de la terre, et il accourra aussitôt avec une vitesse prodigieuse.

27 Il ne sentira ni la lassitude, ni le travail ; il ne dormira ni ne sommeillera point ; il ne quittera jamais sa ceinture, et un seul cordon de ses souliers ne se rompra dans sa marche.

28 Toutes ses flèches ont une pointe perçante, et tous ses arcs sont toujours bandés. La corne du pied de ses chevaux est dure comme les cailloux, et la roue de ses chariots est rapide comme la tempête.

29 Il rugira comme un lion, il poussera des hurlements terribles comme les