Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/533

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


(shin.)

161 Les princes m’ont persécuté sans sujet ; et mon cœur n’a été touché que de la crainte de vos paroles.

162 Je me réjouirai dans vos ordonnances, comme celui qui a trouvé de grandes dépouilles.

163 J’ai haï l’iniquité, et je l’ai eue en abomination ; mais j’ai aimé votre loi.

164 Je vous ai loué sept fois le jour, à cause des jugements de votre justice.

165 Ceux qui aiment votre loi, jouissent d’une grande paix ; et il n’y a point pour eux de scandale.

166 J’attendais toujours, Seigneur ! votre assistance salutaire ; et j’ai aimé vos commandements.

167 Mon âme a gardé les témoignages de votre loi, et les a aimés très-ardemment.

168 J’ai observe vos commandements, et les témoignages de votre loi : parce que toutes mes voies sont exposées à vos yeux.

(thau.)

169 Que ma prière s’approche, Seigneur ! et se présente devant vous : donnez-moi l’intelligence selon votre parole.

170 Que ma demande pénètre jusqu’à votre présence : délivrez-moi selon votre promesse.

171 Mes lèvres feront retentir une hymne à votre gloire, lorsque vous m’aurez enseigné vos ordonnances pleines de justice.

172 Ma langue publiera votre loi ; parce que tous vos commandements sont pleins d’équité.

173 Étendez votre main pour me sauver ; parce que j’ai choisi et préféré vos commandements à toute autre chose.

174 J’ai désiré, Seigneur ! votre assistance salutaire, et votre loi est le sujet de ma méditation.

175 Mon âme vivra, et vous louera ; et vos jugements seront mon appui et ma défense.

176 J’ai erré comme une brebis qui s’est perdue : cherchez votre serviteur, parce que je n’ai point oublié vos commandements.



Cantique des degrés.


J’AI crié vers le Seigneur lorsque j’étais dans l’accablement de l’affliction ; et il m’a exaucé.

2 Seigneur ! délivrez mon âme des lèvres injustes, et de la langue trompeuse.

3 Que recevrez-vous, et quel fruit vous reviendra-t-il de votre langue trompeuse ?

4 Elle est de même que des flèches très pointues, poussées par une main puissante, avec des charbons dévorants.

5 Hélas ! que mon sort est triste, d’être si longtemps exilé ! J’ai demeuré avec ceux qui habitent dans Cédar : (6) mon âme a été longtemps étrangère.

7 J’étais pacifique avec ceux qui haïssaient la paix : lorsque je leur parlais, ils m’attaquaient sans sujet.



Cantique des degrés.


J’AI élevé mes yeux vers les montagnes d’où viendra mon secours.

2 Mon secours viendra du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre.

3 Qu’il ne permette point que votre pied soit ébranlé ; et que celui qui vous garde, ne s’endorme point.

4 Assurément celui qui garde Israël ne s’assoupira, ni ne s’endormira point.

5 Le Seigneur vous garde ; le Seigneur est à votre main droite pour vous donner sa protection.

6 Le soleil ne vous brûlera point durant le jour, ni la lune pendant la nuit.

7 Le Seigneur vous garde de tout mal : que le Seigneur garde votre âme.

8 Que le Seigneur soit votre garde tant à votre entrée qu’à votre sortie, dès maintenant et toujours.



Cantique des degrés.


JE me suis réjoui lorsqu’on m’a dit : Nous irons en la maison du Seigneur.

2 Nos pieds se sont arrêtés à ton entrée, ô Jérusalem !

3 Jérusalem, que l’on bâtit comme une ville dont toutes les parties sont dans une parfaite union entre elles.

4 Car c’est là que sont montées toutes les tribus, les tribus du Seigneur, selon le précepte donné à Israël, pour y célébrer les louanges du nom du Seigneur.

5 Car c’est là qu’ont été établis les trônes destinés pour le jugement, les trônes préparés pour la maison de David.

6 Demandez à Dieu tout ce qui peut contribuer à la paix de Jérusalem : et que ceux qui t’aiment, ô ville sainte ! soient dans l’abondance.

7 Que la paix soit dans ta force, et l’abondance dans tes tours.

8 J’ai parlé de paix, et je te l’ai souhaitée, à cause de mes frères et de mes proches.

9 J’ai cherché à te procurer toutes sortes de biens, à cause de la maison du Seigneur, notre Dieu.



Cantique des degrés.


J’AI élevé mes yeux vers vous, ô Dieu ! qui habitez dans les cieux.

2 Comme les yeux des serviteurs sont