Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/508

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


lence ; cessez de parler contre Dieu et de proférer des blasphèmes ;

7 parce que ni de l’orient, ni de l’occident, ni du côté des déserts des montagnes, il ne vous viendra aucun secours.

8 Car c’est Dieu même qui est votre juge : il humilie celui-ci, et il élève celui-là.

9 Car le Seigneur tient en sa main une coupe de vin pur, pleine d’amertume ; et quoiqu’il en verse tantôt à l’un et tantôt à l’autre, la lie n’en est pas pourtant encore épuisée : tous les pécheurs de la terre en boiront.

10 Mais pour moi, j’annoncerai ses louanges dans toute l’éternité : je chanterai des cantiques à la gloire du Dieu de Jacob.

11 Alors je briserai, dit le Seigneur, toute la puissance des pécheurs ; et le juste sera élevé à une souveraine puissance.



Pour la fin, sur les cantiques, Psaume d’Asaph, cantique qui regarde les Assyriens.


2 DIEU s’est fait connaître dans la Judée : son nom est grand dans Israël.

3 Il a choisi la ville de paix pour son lieu, et Sion pour sa demeure.

4 C’est là qu’il a brisé toute la force des arcs, les boucliers et les épées ; et qu’il a éteint la guerre.

5 Vous avez, ô Dieu ! fait éclater votre secours d’une manière admirable du haut des montagnes éternelles ; (6) et tous ceux dont le cœur était rempli de folie ont été troublés.

Ils se sont endormis du sommeil de la mort ; et tous ces hommes qui se glorifiaient de leurs richesses, n’ont rien trouvé dans leurs mains lorsqu’ils se sont éveillés.

7 Votre voix menaçante, ô Dieu de Jacob ! a frappé d’un profond assoupissement ces hommes qui étaient montés sur des chevaux.

8 Vous êtes vraiment terrible, et qui pourra vous résister au moment que vous vous mettrez en colère ?

9 Vous avez fait entendre du ciel le jugement que vous avez prononcé : la terre a tremblé, et elle est demeurée en paix,

10 lorsque Dieu s’est levé pour rendre justice, afin de sauver tous ceux qui sont doux et paisibles sur la terre.

11 La pensée de l’homme sera occupée à vous louer ; et le souvenir qui lui restera de cette pensée le tiendra dans une reconnaissance et comme dans une fête perpétuelle devant vous.

12 Faites des vœux au Seigneur, votre Dieu, et acquittez-vous de ces vœux, vous tous qui environnez son autel pour lui offrir des présents.

Faites des vœux à celui qui est vraiment terrible, (13) qui ôte la vie aux princes, qui est terrible aux rois de la terre.



Pour la fin, pour Idithun, Psaume d’Asaph.


2 J’AI élevé ma voix, et j’ai crié au Seigneur : j’ai poussé ma voix vers Dieu, et il m’a écouté.

3 J’ai cherché Dieu au jour de mon affliction, j’ai tendu mes mains vers lui durant la nuit, et je n’ai pas été trompé.

Mon âme a refusé toute consolation ; (4) je me suis souvenu de Dieu, et j’y ai trouvé ma joie : je me suis exercé dans la méditation, et mon esprit est tombé dans la défaillance.

5 Mes veux devançaient les veilles et les sentinelles de la nuit : j’étais plein de trouble, et je ne pouvais parler.

6 Je songeais aux jours anciens, et j’avais les années éternelles dans l’esprit.

7 Je méditais durant la nuit au fond de mon cœur, et m’entretenant en moi-même, j’agitais et je roulais dans mon esprit plusieurs pensées.

8 Dieu nous rejettera-t-il donc pour toujours ? ou ne pourra-t-il plus se résoudre à nous être favorable ?

9 Nous privera-t-il de sa miséricorde éternellement et dans toute la suite des races ?

10 Dieu oubliera-t-il sa bonté compatissante envers les hommes ? sa colère arrêtera-t-elle le cours de ses miséricordes ?

11 Et j’ai dit : C’est maintenant que je commence. Ce changement est l’ouvrage de la droite du Très-Haut.

12 Je me suis souvenu des œuvres du Seigneur ; et je me souviendrai de toutes les merveilles que vous avez faites depuis le commencement.

13 Et je méditerai sur toutes vos œuvres ; et je considérerai tous les secrets de votre conduite.

14 Ô Dieu ! vos voies sont toutes dans la sainteté : quel est le Dieu aussi grand que notre Dieu ?

15 Vous êtes le Dieu qui opérez des merveilles : vous avez fait connaitre parmi les peuples votre puissance.

16 Vous avez racheté et délivré votre peuple, les enfants de Jacob et de Joseph, par la force de votre bras.

17 Les eaux vous ont vu, ô Dieu ! les eaux vous ont vu, et ont été effrayées, et les abîmes ont été troublés.

18 Les eaux sont tombées en abondance et avec grand bruit, les nuées ont fait retentir leur voix.

Vos flèches ont été aussi lancées, (19) et la voix de votre tonnerre a éclaté pour renverser les roues des Égyptiens.

Vos éclairs ont fait briller leur lumière dans toute la terre : elle en a été émue, et en a tremblé.

20 Vous vous êtes fait un chemin dans la mer : vous avez marché au milieu des