Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/505

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


enfants y habiteront, et possèderont de nouveau cette terre comme leur héritage.

37 Et la race de ses serviteurs la possédera ; et ceux qui aiment son nom, y établiront leur demeure.



Pour la fin, Psaume de David, en mémoire (2) de ce que Dieu l’avait sauvé.


VENEZ à mon aide, ô Dieu ! hâtez-vous, Seigneur ! de me secourir.

3 Que ceux qui cherchent à m’ôter la vie, soient confondus et couverts de honte ; que ceux qui veulent m’accabler de maux, soient obligés de retourner en arrière, et qu’ils soient chargés de confusion ; (4) que ceux qui me disent des paroles de raillerie et d’insulte, soient renversés aussitôt avec honte.

5 Mais que tous ceux qui vous cherchent, se réjouissent en vous et soient transportés de joie ; et que ceux qui aiment le salut qui vient de vous, disent sans cesse : Que le Seigneur soit glorifié.

6 Pour moi, je suis pauvre et dans l’indigence ; ô Dieu ! aidez-moi : vous êtes mon protecteur et mon libérateur ; Seigneur ! ne tardez pas.



Psaume de David, des enfants de Jonadab, et des premiers captifs.


C’EST en vous, Seigneur ! que j’ai mis mon espérance : ne permettez pas que je sois confondu pour jamais.

2 Délivrez-moi par un effet de votre justice, et sauvez-moi : rendez votre oreille attentive pour m’écouter ; et sauvez-moi.

3 Que je trouve en vous un Dieu qui me protège, et un asile assuré, afin que vous me sauviez ; parce que vous êtes ma force et mon refuge.

4 Tirez-moi, mon Dieu ! d’entre les mains du pécheur, et de la puissance de celui qui agit contre votre loi, et de l’homme injuste.

5 Car vous êtes, Seigneur ! l’objet de mon attente : Seigneur ! vous avez toujours été mon espérance dès ma jeunesse.

6 J’ai été affermi en vous avant ma naissance : vous vous êtes déclaré mon protecteur dès que je suis sorti du sein de ma mère : vous avez toujours été le sujet de mes cantiques.

7 J’ai paru comme un prodige à plusieurs ; mais vous êtes mon protecteur tout-puissant.

8 Que ma bouche soit toujours remplie de vos louanges ; afin que je chante votre gloire, et que je sois continuellement appliqué a publier votre grandeur.

9 Ne me rejetez pas dans le temps de ma vieillesse ; et maintenant que ma force s’est affaiblie, ne m’abandonnez pas.

10 Car mes ennemis ont parlé contre moi ; et ceux qui observent mon âme, ont tenu ensemble conseil pour me perdre,

11 en disant : Dieu l’a abandonné : attachez-vous à le poursuivre et à le prendre ; parce qu’il n’y a personne pour le délivrer.

12 Ô Dieu ! ne vous éloignez point de moi : regardez-moi, mon Dieu ! pour me secourir.

13 Que ceux qui répandent des calomnies contre moi, soient confondus et frustrés de leurs desseins ; que ceux qui cherchent à m’accabler de maux, soient couverts de confusion et de honte.

14 Pour moi, je ne cesserai jamais d’espérer, et je vous donnerai toujours de nouvelles louanges.

15 Ma bouche publiera votre justice, et racontera tout le jour votre assistance salutaire.

Car je ne connais point la science humaine ; (16) mais je me renfermerai dans la considération de la puissance du Seigneur : Seigneur ! je me souviendrai seulement de votre justice.

17 C’est vous-même, ô Dieu ! qui m’avez instruit dès ma jeunesse ; et je publierai vos merveilles que j’ai éprouvées jusqu’à présent.

18 Ne m’abandonnez donc pas, ô Dieu ! dans ma vieillesse, et dans mon âge avancé : jusqu’à ce que j’aie annoncé la force de votre bras a toute la postérité qui doit venir ;

votre puissance (19) et votre justice qui a éclaté, ô Dieu ! jusque dans les lieux les plus élevés, par les grandes choses que vous avez faites : ô Dieu ! qui est semblable à vous ?

20 Combien m’avez-vous fait éprouver d’afflictions différentes et très-pénibles ! et en vous tournant de nouveau vers moi, vous m’avez comme redonné la vie, et retiré des abîmes de la terre.

21 Vous avez fait éclater en plusieurs manières à mon égard la magnificence de votre gloire ; et me regardant de nouveau favorablement, vous m’avez rempli de consolation.

22 Car je vous glorifierai encore, ô Dieu ! en publiant votre vérité au son des instruments de musique : je chanterai vos louanges sur la harpe, ô Saint d’Israël !

23 Mes lèvres feront retentir leur joie au milieu des airs que je chanterai à votre louange ; et mon âme, que vous avez délivrée, participera à cette allégresse.

24 Ma langue enfin sera appliquée tout le jour à annoncer votre justice, lorsque ceux qui cherchent à m’accabler, seront tout couverts de confusion et de honte.



Psaume pour Salomon.


2 Ô DIEU ! donnez au roi la droiture de vos jugements, et au fils du roi la lumière de votre justice :