Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/498

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


comme à la colombe, afin que je puisse m’envoler, et me reposer ?

8 Je me suis éloigne par la fuite ; et j’ai demeuré dans la solitude.

9 J’attendais celui qui m’a sauvé de l’abattement et de la crainte de mon esprit, et de la tempête.

10 Précipitez-les, Seigneur ! divisez leurs langues : parce que j’ai vu la ville toute pleine d’iniquité et de contradiction.

11 L’iniquité l’environnera jour et nuit sur ses murailles : le travail (12) et l’injustice sont au milieu d’elle : il n’y a qu’usure et que tromperie dans ses places publiques.

13 Car si celui qui était mon ennemi m’avait chargé de malédictions, je l’aurais plutôt souffert ; et si celui qui me haïssait avait parlé de moi avec mépris et hauteur, peut-être que je me serais caché de lui.

14 Mais c’est vous qui viviez dans un même esprit avec moi, qui étiez le chef de mon conseil, et dans mon étroite confidence ;

15 qui trouviez tant de douceur à vous nourrir des mêmes viandes que moi, et avec qui je marchais avec tant d’union dans la maison de Dieu.

16 Que la mort vienne les accabler, et qu’ils descendent tout vivants dans l’enfer : car leurs demeures sont pleines de malice et d’iniquité, et eux-mêmes en sont tout remplis.

17 Mais pour moi, j’ai crié vers Dieu ; et le Seigneur me sauvera.

18 Le soir, le matin et à midi, je raconterai mes misères, et j’annoncerai ses miséricordes ; et il exaucera ma voix.

19 Il me donnera la paix, et rachètera mon âme des mains de ceux qui s’approchent pour me perdre : car ils étaient en grand nombre contre moi.

20 Dieu m’exaucera, et il les humiliera, lui qui subsiste avant tous les siècles.

Car il n’y a point de changement à attendre en eux ; parce qu’ils n’ont point la crainte de Dieu : (21) c’est pourquoi il a étendu sa main pour leur rendre ce qu’ils méritaient.

Ils ont souillé son alliance, (22) et ils ont été dissipés par la colère de son visage ; et son cœur s’est approché.

Ses discours sont plus doux que l’huile ; mais ils sont en même temps comme des flèches.

23 Abandonnez au Seigneur le soin de tout ce qui vous regarde, et lui-même vous nourrira : il ne laissera point le juste dans une éternelle agitation.

24 Mais vous, ô Dieu ! vous les ferez descendre dans le puits et dans l’abîme de la mort éternelle : les hommes sanguinaires et trompeurs n’arriveront point à la moitié de leurs jours : mais pour moi, Seigneur ! je mettrai en vous toute mon espérance.



Pour la fin. Pour le peuple qui a été éloigné des saints. David mit cette inscription pour titre, lorsque des étrangers l’eurent arrêté à Geth.


2 AYEZ pitié de moi, ô Dieu ! parce que l’homme m’a foulé aux pieds : il n’a point cessé de m’attaquer tout le jour et de m’accabler d’affliction.

3 Mes ennemis m’ont foulé aux pieds tout le jour : car il y en a beaucoup qui me font la guerre.

4 La hauteur du jour me donnera de la crainte : mais j’espérerai en vous.

5 Je louerai en Dieu les paroles qu’il m’a fait entendre ; j’ai mis en Dieu mon espérance ; je ne craindrai point tout ce que les hommes pourront faire contre moi.

6 Ils témoignaient tout le jour avoir mes paroles en exécration : toutes leurs pensées ne tendaient qu’à me faire du mal.

7 Ils s’assembleront, et se cacheront : et cependant ils observeront mes démarches.

Comme ils se sont attendus de m’ôter la vie, (8) vous ne les sauverez en aucune sorte : vous briserez plutôt ces peuples dans votre colère.

Ô Dieu ! (9) je vous ai exposé toute ma vie ; vous avez vu mes larmes et vous en avez été touché, ainsi que vous vous y êtes engagé par votre promesse.

10 Mes ennemis seront enfin renversés et obligés de retourner en arrière : en quelque jour que je vous invoque, je connais que vous êtes mon Dieu.

11 Je louerai en Dieu la parole qu’il m’a donnée, je louerai dans le Seigneur ce qu’il lui a plu de me faire entendre.

12 J’ai mis en Dieu mon espérance ; je ne craindrai point tout ce que l’homme peut me faire.

13 Je conserve, ô Dieu ! le souvenir des vœux que je vous ai faits, et des louanges dont je m’acquitterai envers vous.

14 Car vous avez délivré mon âme de la mort, et mes pieds de la chute où ils étaient exposés ; afin que je puisse me rendre agréable devant Dieu dans la lumière des vivants.



Pour la fin. Ne m’exterminez pas. David a mis cette inscription pour titre, lorsqu’il s’enfuit de devant la face de Saül dans une caverne.


2 AYEZ pitié de moi, ô Dieu ! ayez pitié de moi : car c’est en vous que mon âme a mis sa confiance ; et j’espérerai à l’ombre de vos ailes, jusqu’à ce que l’iniquité soit passée.

3 Je crierai vers le Dieu très-haut, vers le Dieu qui a été mon bienfaiteur.

4 Il a envoyé son secours du haut du ciel, et il m’a délivré : il a couvert de confusion et d’opprobre ceux qui me foulaient aux pieds.