Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/479

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


6 Mais j’ai mis mon espérance dans votre miséricorde : mon cœur sera transporté de joie, à cause du salut que vous me procurerez.

Je chanterai des cantiques au Seigneur, qui m’a comblé de faveurs ; et je ferai retentir des airs à la gloire du nom du Seigneur, qui est le Très-Haut.



Pour la fin, Psaume de David.


L’INSENSÉ a dit dans son cœur : Il n’y a point de Dieu. Ils se sont corrompus, et sont devenus abominables dans toutes leurs affections et leurs désirs : il n’y en a point qui fasse le bien, il n’y en a pas un seul.

2 Le Seigneur a regardé du haut du ciel sur les enfants des hommes, afin de voir s’il en trouvera quelqu’un qui ait de l’intelligence, ou qui cherche Dieu.

3 Mais tous se sont détournés de la droite voie, ils sont tous devenus inutiles : il n’y en a point qui fasse le bien, il n’y en a pas un seul.

Leur gosier est comme un sépulcre ouvert ; ils se servent de leurs langues pour tromper ; le venin des aspics est sous leurs lèvres.

Leur bouche est remplie de malédiction et d’amertume ; leurs pieds courent avec vitesse pour répandre le sang.

Toutes leurs voies ne tendent qu’à affliger et opprimer les autres ; et ils n’ont point connu la voie de la paix : la crainte de Dieu n’est point devant leurs yeux.

4 Tous ces hommes qui commettent l’iniquité, ne connaîtront-ils donc point enfin ma justice ; eux qui dévorent mon peuple ainsi qu’un morceau de pain ?

Ils n’ont point invoqué le Seigneur : (5) ils ont tremblé et ont été effrayés là où il n’y a aucun lieu de craindre.

Car le Seigneur ne se trouve que parmi les justes ; (6) mais vous avez voulu confondre le pauvre dans le dessein qu’il a pris ; parce que le Seigneur est son espérance.

7 Qui fera sortir de Sion le salut d’Israël ? Quand le Seigneur aura fait finir la captivité de son peuple, Jacob sera transporté de joie, et Israël sera rempli d’allégresse.



Psaume de David.


SEIGNEUR ! qui demeurera dans votre tabernacle ? ou qui reposera sur votre sainte montagne ?

2 Ce sera celui qui vit sans tache, et qui pratique la justice ;

qui parle sincèrement selon la vérité qui est dans son cœur, (3) qui n’a point usé de tromperie dans ses paroles ;

qui n’a point fait de mal à son prochain, et qui n’a point écouté les calomnies contre ses frères.

4 Le méchant paraît à ses yeux comme un néant ; mais il relève et il honore ceux qui craignent le Seigneur.

Il ne trompe jamais son prochain dans les serments qu’il lui fait ; (5) il ne donne point son argent à usure, et ne reçoit point de présents pour opprimer l’innocent.

Quiconque pratique ces choses, ne sera point ébranlé dans toute l’éternité.



L’inscription du titre, pour David.


CONSERVEZ-MOI, Seigneur ! parce que j’ai mis en vous mon espérance.

2 J’ai dit au Seigneur : Vous êtes mon Dieu : car vous n’avez aucun besoin de mes biens.

3 Il a fait paraître d’une manière admirable toutes mes volontés à l’égard des saints qui sont dans sa terre.

4 Après que leurs infirmités se sont multipliées, ils ont couru avec vitesse.

Je ne les réunirai point dans des assemblées particulières pour répandre le sang des bêtes ; et je ne me souviendrai plus de leurs noms pour en parler.

5 Le Seigneur est la part qui m’est échue en héritage, et la portion qui m’est destinée : c’est vous, Seigneur ! qui me rendrez l’héritage qui m’est propre.

6 Le sort m’est échu d’une manière très-avantageuse : car mon héritage est excellent.

7 Je bénirai le Seigneur de m’avoir donné l’intelligence, et de ce que jusque dans la nuit même mes reins m’ont repris et instruit.

8 Je regardais le Seigneur, et l’avais toujours devant mes yeux ; parce qu’il est à mon côté droit pour empêcher que je ne sois ébranlé.

9 C’est pour cela que mon cœur s’est réjoui, et que ma langue a chanté des cantiques de joie, et que de plus ma chair même se reposera dans l’espérance.

10 Car vous ne laisserez point mon âme dans l’enfer, et ne souffrirez point que votre Saint éprouve la corruption.

11 Vous m’avez donné la connaissance des voies de la vie : vous me comblerez de joie en me montrant votre visage : des délices ineffables sont éternellement à votre droite.



Prière de David.


ECOUTEZ, Seigneur ! favorablement la justice de ma cause ; soyez attentif à mon humble supplication : ouvrez vos oreilles à la prière que je vous présente avec des lèvres qui ne sont point trompeuses.

2 Que mon jugement sorte de la lumière de votre visage ; que vos yeux regardent ce qu’il y a d’équitable dans ma cause.

3 Vous avez mis mon cœur à l’épreuve,