Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/475

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


est pas ainsi : mais ils sont comme la poussière que le vent emporte de dessus la face de la terre.

5 C’est pourquoi les impies ne ressusciteront point dans le jugement des justes, ni les pécheurs dans l’assemblée des mêmes justes.

6 Car le Seigneur connaît la voie des justes, et la voie des impies périra.




POURQUOI les nations se sont-elles soulevées avec un grand bruit ? et pourquoi les peuples ont-ils formé de vains desseins ?

2 Les rois de la terre se sont élevés, et les princes ont conspiré ensemble contre le Seigneur, et contre son Christ.

3 Rompons, disent-ils, leurs liens, et rejetons loin de nous leur joug.

4 Celui qui demeure dans les cieux se rira d’eux ; et le Seigneur s’en moquera.

5 Il leur parlera alors dans sa colère, et les remplira de trouble dans sa fureur.

6 Mais pour moi, j’ai été établi roi par lui sur Sion, sa sainte montagne, (7) afin que j’annonce ses préceptes. Le Seigneur m’a dit : Vous êtes mon Fils ; je vous ai engendré aujourd’hui.

8 Demandez-moi, et je vous donnerai les nations pour votre héritage ; j’étendrai votre possession jusqu’aux extrémités de la terre.

9 Vous les gouvernerez avec une verge de fer, et les briserez comme un vase sorti des mains du potier.

10 Et vous maintenant, ô rois ! ouvrez votre cœur à l’intelligence : recevez les instructions de la vérité, vous qui jugez la terre.

11 Servez le Seigneur dans la crainte, et réjouissez-vous en lui avec tremblement.

12 Embrassez étroitement la pureté de la discipline ; de peur qu’enfin le Seigneur ne se mette en colère, et que vous ne périssiez hors de la voie de la justice.

Lorsque dans peu de temps sa colère se sera embrasée, heureux tous ceux qui mettent en lui leur confiance.



Psaume de David, lorsqu’il fuyait devant Absalom, son fils.


2 SEIGNEUR ! pourquoi le nombre de ceux qui me persécutent s’est-il si fort augmenté ? Une multitude d’ennemis s’élèvent contre moi.

3 Plusieurs disent à mon âme : Elle n’a point de salut à espérer de son Dieu.

4 Mais vous, Seigneur ! vous êtes mon protecteur et ma gloire ; et vous élevez ma tête.

5 J’ai élevé ma voix vers le Seigneur, et il m’a exaucé de sa montagne sainte.

6 Je me suis endormi, et j’ai été assoupi ; et ensuite je me suis levé, parce que le Seigneur m’a pris en sa protection.

7 Je ne craindrai point ces milliers de peuples qui m’environnent.

8 Levez-vous, Seigneur ! sauvez-moi, mon Dieu ! car vous avez frappé tous ceux qui se déclaraient contre moi sans raison, vous avez brisé les dents des pécheurs.

9 C’est au Seigneur qu’appartient le salut ; daignez sur votre peuple répandre votre bénédiction.



Psaume de David, pour la fin, sur les cantiques.


DIEU qui est le principe de ma justice, m’a exaucé dans le temps que je l'invoquais : lorsque j’étais dans la détresse, vous m’avez mis au large : ayez pitié de moi, et exaucez ma prière.

3 Jusques à quand, ô enfants des hommes, aurez-vous le cœur appesanti ? pourquoi aimez-vous la vanité, et cherchez-vous le mensonge ?

4 Reconnaissez que le Seigneur a couvert son Saint d’une gloire admirable ; le Seigneur m’exaucera quand je crierai vers lui.

5 Mettez-vous en colère ; mais gardez-vous de pécher : soyez touchés de componction dans le repos de vos lits, sur les choses que vous méditez contre moi au fond de vos cœurs.

6 Offrez à Dieu un sacrifice de justice, et espérez au Seigneur.

7 Plusieurs disent : Qui nous fera voir les biens que l’on nous promet ? La lumière de votre visage est gravée sur nous, Seigneur ! (8) vous avez fait naître la joie dans mon cœur.

Ils se sont accrus et enrichis par l’abondance de leur froment, de leur vin et de leur huile.

9 Mais pour moi je dormirai en paix, et je jouirai d’un parfait repos : parce que vous m’avez, Seigneur ! affermi d’une manière toute singulière dans l’espérance.



Pour la fin, pour celle qui obtient l’héritage, Psaume de David.


2 SEIGNEUR ! prêtez l’oreille à mes paroles ; entendez mes cris

3 Soyez attentif à la voix de ma prière, vous qui êtes mon Roi et mon Dieu : car c’est vous que je prierai.

4 Seigneur ! bientôt vous exaucerez ma voix ; bientôt je me présenterai devant vous ; et je reconnaîtrai (5) que vous n’êtes pas un Dieu qui approuve l’iniquité.

L’homme malin ne demeurera point près de vous ; (6) et les injustes ne subsisteront point devant vos yeux.

Vous haïssez tous ceux qui commettent l’iniquité ; (7) vous perdrez toutes les personnes qui profèrent le mensonge : le