Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/458

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



8 Ma douleur me presse et m’accable maintenant, et tous les membres de mon corps sont réduits à rien.

9 Les rides qui paraissent sur ma peau, rendent témoignage de l’extrémité où je suis ; et un homme s’élève en même temps contre moi, pour me contredire et me résister en face par de faux discours.

10 Il s’est armé contre moi de toute sa fureur ; il a grincé les dents en me menaçant ; mon ennemi m’a envisagé avec un regard terrible.

11 Ils ont ouvert leurs bouches contre moi, et en me couvrant d’opprobres, ils m’ont frappé sur la joue, et se sont rassasiés de mes peines.

12 Dieu m’a fait tomber sous la puissance de l’injuste, il m’a livré entre les mains des impies.

13 J’ai été tout d’un coup réduit en poudre, moi qui étais si puissant autrefois. Le Seigneur m’a fait plier le cou sous sa verge, il m’a brisé, et il m’a mis comme en butte à tous ses traits.

14 Il m’a environné des pointes de ses lances, il m’en a percé les reins de toutes parts ; il ne m’a point épargné, et il a répandu mes entrailles sur la terre.

15 Il m’a déchiré, il m’a fait plaie sur plaie, il est venu fondre sur moi comme un géant.

16 J’ai étendu un sac sur ma peau, et j’ai couvert ma tête de cendres.

17 Mon visage s’est bouffi à force de pleurer, et mes paupières sont couvertes de ténèbres.

18 J’ai souffert tout cela sans que ma main fût souillée par l’iniquité, lorsque j’offrais à Dieu des prières pures.

19 Terre, ne couvre point mon sang, et que mes cris ne se trouvent point étouffés dans ton sein.

20 Car le témoin de mon innocence est dans le ciel, et celui qui connaît le fond de mon cœur réside en ces lieux sublimes.

21 Mes amis se répandent en paroles ; mais mes yeux fondent en larmes devant Dieu.

22 Que je souhaiterais qu’un homme pût se justifier devant Dieu, comme il peut se justifier devant un homme comme lui !

23 Car mes années coulent et passent vite, et je marche par un sentier par lequel je ne reviendrai jamais.



TOUTES mes forces sont épuisées, mes jours ont été abrégés ; et il ne me reste plus que le tombeau.

2 Je n’ai point péché, et cependant mon œil ne voit rien que de triste et d’affligeant.

3 Délivrez-moi, Seigneur ! et me mettez auprès de vous ; et après cela que la main de qui que ce soit s’arme contre moi.

4 Vous avez éloigné leur cœur de l’intelligence ; c’est pourquoi ils ne seront point élevés.

5 Il promet du butin à ses compagnons ; mais les yeux de ses enfants tomberont dans la défaillance.

6 Il m’a rendu comme la fable du peuple, et je suis devenu à leurs yeux un exemple de la justice de Dieu.

7 Le chagrin m’obscurcit les yeux, et les membres de mon corps sont comme réduits à rien.

8 Les justes sont épouvantés de cet état où je suis, et l’innocent s’élèvera contre l’hypocrite.

9 Le juste demeurera toujours ferme dans sa voie, et celui qui a les mains pures en deviendra plus fort.

10 Revenez donc tous, et convertissez-vous, je vous en prie, et je vous ferai voir qu’il ne se trouve point de sage parmi vous.

11 Mes jours se sont écoulés, et toutes les pensées que j’avais, ayant été renversées, ne servent qu’à me déchirer le cœur.

12 Elles ont changé la nuit en jour, et j’attends que la lumière reparaisse après les ténèbres.

13 Quand j’attendrai jusqu’au bout, le tombeau sera ma maison, et je me suis préparé mon lit dans les ténèbres.

14 J’ai dit à la pourriture, Vous êtes mon père ; et aux vers, Vous êtes ma mère et ma sœur.

15 Où est donc maintenant toute mon attente ? et qui est celui qui considère ma patience ?

16 Tout ce que je puis espérer descendra avec moi dans le plus profond du tombeau ; croyez-vous qu’au moins en ce lieu je puisse avoir du repos ?



BALDAD de Sun répondit à Job, et lui dit:

2 Jusqu’a quand vous répandrez-vous en tant de paroles ? Comprenez auparavant, et après cela nous parlerons.

3 Pourquoi passons-nous dans votre esprit pour des animaux sans raison ? et pourquoi n’avez-vous que du mépris pour nous ?

4 Si vous êtes résolu de perdre votre âme dans votre fureur, la terre serat-elle abandonnée à cause de vous ? et les rochers seront-ils transportés hors de leur place ?

5 La lumière de l’impie ne s’éteindrat-elle pas ? et la flamme qui sort de son feu ne sera-t-elle pas sans éclat ?

6 La clarté qui luisait dans sa maison sera obscurcie ; et la lampe qui éclairait au-dessus de lui perdra sa lumière.

7 Avec toute sa force il ne marchera qu’à l’étroit et avec peine ; et ses conseils le feront tomber dans le précipice.

8 Car il a engagé ses pieds dans les rets, et il marche au milieu du filet.