Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/450

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



20 Pourquoi la lumière a-t-elle été donnée à un misérable, et la vie à ceux qui sont dans l’amertume du cœur ?

21 qui attendent la mort, et la mort ne vient point ; qui la cherchent comme s’ils creusaient dans la terre pour trouver un trésor,

22 et qui sont ravis de joie lorsqu’ils ont enfin trouvé le tombeau.

23 Pourquoi la vie a-t-elle été donnée à un homme qui marche dans une route inconnue, et que Dieu a environné de ténèbres ?

24 Je soupire avant de manger, et les cris que je fais sont comme le bruit d’un débordement de grandes eaux ;

25 parce que ce qui faisait le sujet de ma crainte m’est arrivé et que ce que j’appréhendais est tombé sur moi.

26 N’ai-je pas toujours conservé la retenue et la patience ? N’ai-je pas gardé le silence ? Ne me suis-je pas tenu dans le repos ? Et cependant la colère de Dieu est tombée sur moi.



ALORS Eliphaz de Théman, prenant la parole, dit à Job :

2 Vous trouverez peut-être mauvais si nous vous parlons ; mais qui pourrait retenir ses paroles en une telle rencontre ?

3 Vous en avez autrefois instruit plusieurs, et vous avez soutenu les mains lasses et affaiblies.

4 Vos paroles ont affermi ceux qui étaient ébranlés, et vous avez fortifié les genoux tremblants.

5 Et maintenant à peine la plaie est-elle venue sur vous, que vous perdez courage ; Dieu vous frappe, et vous êtes dans le trouble.

6 Où est cette crainte de Dieu ? où est cette force, cette patience, et cette perfection qui a paru dans toutes vos voies ?

7 Considérez, je vous prie, si jamais un innocent est péri, ou si ceux qui avaient le cœur droit ont été exterminés.

8 Ne voyons-nous pas au contraire que ceux qui travaillent tant à faire des injustices, qui sèment les maux et qui les recueillent,

9 sont renversés tout d’un coup par le souffle de Dieu, et sont emportés par le tourbillon de sa colère ?

10 Le rugissement du lion, et la voix de la lionne, ont été étouffés, et les dents des lionceaux ont été brisées.

11 Le tigre est mort, parce qu’il n’avait point de proie, et les petits du lion ont été dissipés.

12 Cependant une parole m’a été dite en secret, et à peine en ai-je entendu les faibles sons qui se dérobaient à mon oreille.

13 Dans l’horreur d’une vision de nuit, lorsque le sommeil assoupit davantage tous les sens des hommes,

14 je fus saisi de crainte et de tremblement, et la frayeur pénétra jusque dans mes os.

15 Un esprit vint se présenter devant moi, et les cheveux m’en dressèrent à la tête.

16 Je vis quelqu’un dont je ne connaissais point le visage, un spectre parut devant mes yeux, et j’entendis une voix faible comme un petit souffle, qui me dit :

17 L’homme osera-t-il se dire juste en se comparant à Dieu ? et sera-t-U plus pur que celui qui l’a créé ?

18 Ceux mêmes qui servaient Dieu n’ont pas été stables, et il a trouvé du déréglement jusque dans ses anges.

19 Comment donc ceux qui habitent dans des maisons de boue, qui n’ont qu’un fondement de terre, ne seront-ils pas beaucoup plutôt consumés et comme rongés des vers ?

20 Du matin au soir ils seront exterminés ; et parce que nul d’eux n’a l’intelligence, ils périront pour jamais.

21 Ceux qui seront restés de leurs races seront emportés, et ils mourront, parce qu’ils n’ont point eu la sagesse.



APPELEZ donc à votre secours, s’il y a quelqu’un qui vous réponde, et adressez-vous à quelqu’un des saints.

2 Certes il n’y a que l’insensé qui se donne la mort par l’indignation qu’il conçoit contre la prospérité des méchants ; et il n’y a que les petits esprits qui se consument par l’envie qu’ils portent au bonheur des injustes.

3 J’ai vu l’insensé qui paraissait affermi par de profondes racines, et j’ai dans l’instant donné ma malédiction à tout son vain éclat.

4 Ses enfants, loin de trouver leur salut, seront foulés aux pieds à la porte de la ville, et il ne se trouvera personne pour les délivrer.

5 Celui qui mourait de faim, mangera le blé de cet insensé ; l’homme armé s’emparera de lui comme de sa proie, et ceux qui séchaient de soif, boiront ses richesses.

6 Rien ne se fait dans le monde sans sujet, et ce n’est point de la terre que naissent les maux.

7 L’homme est né pour le travail, comme l’oiseau pour voler.

8 C’est pourquoi j’adresserai mes prières au Seigneur, et je parlerai avec confiance à Dieu,

9 qui fait des choses grandes et impénétrables, des choses miraculeuses et qui sont sans nombre :

10 qui répand la pluie sur la face de la terre, et qui arrose d’eau tout l’univers ;

11 qui élève ceux qui étaient abaissés, qui console et guérit ceux qui étaient dans les larmes ;

12 qui dissipe les pensées des méchants,