Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/420

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


le temple de Dieu, au second mois, Zorobabel, fils de Salathiel, Josué, fils de Josédec, et leurs autres frères, prêtres et Lévites, avec tous ceux qui étaient venus du lieu de leur captivité à Jérusalem, commencèrent à presser l’œuvre du Seigneur, et ils établirent pour cela des Lévites depuis vingt ans et au-dessus.

9 Et Josué avec ses fils et ses frères, Cedmihel et ses enfants, et tous les enfants de Juda comme un seul homme, furent toujours présents pour presser ceux qui travaillaient au temple de Dieu ; comme aussi les enfants de Hénadad, avec leurs fils et leurs frères qui étaient Lévites.

10 Les fondements du temple du Seigneur ayant donc été posés par les maçons, les prêtres revêtus de leurs ornements se présentèrent avec leurs trompettes, et les Lévites, fils d’Asaph, avec leurs timbales, pour louer Dieu avec les paroles de David, roi d’Israël.

11 Ils chantaient tous ensemble des hymnes, et publiaient la gloire du Seigneur, en disant : Louez le Seigneur, parce qu’il est bon, et que sa miséricorde s’est répandue pour jamais sur Israël. Tout le peuple poussait aussi de grands cris en louant le Seigneur, parce que les fondements du temple du Seigneur étaient posés.

12 Et plusieurs des prêtres et des Lévites, des chefs des familles, et des anciens, qui avaient vu le premier temple, considérant les fondements de celui-ci, qui était devant leurs yeux, jetaient de grands cris mêlés de larmes ; et plusieurs aussi élevant leur voix poussaient des cris de réjouissance :

13 et on ne pouvait discerner les cris de joie d’avec les plaintes de ceux qui pleuraient, parce que tout était confus dans cette grande clameur du peuple, et le bruit en retentissait bien loin.



OR les ennemis de Juda et de Benjamin apprirent que les Israélites revenus de leur captivité bâtissaient un temple au Seigneur, le Dieu d’Israël :

2 et étant venus trouver Zorobabel et les chefs des familles, ils leur dirent : Laissez-nous bâtir avec vous ; parce que nous cherchons votre Dieu comme vous, et nous lui avons toujours immolé des victimes, depuis qu’Asor-Haddan, roi d’Assyrie, nous a envoyés en ce lieu.

3 Zorobabel, Josué et les autres chefs des familles d’Israël leur répondirent : Nous ne pouvons bâtir avec vous une maison à notre Dieu ; mais nous bâtirons nous seuls un temple au Seigneur, notre Dieu, comme Cyrus, roi des Perses, nous l’a ordonné.

4 Ainsi tout le peuple du pays empêcha autant qu’il put le peuple de Juda de bâtir le temple, et il le troubla dans son ouvrage.

5 Ils gagnèrent aussi par argent des ministres du roi, pour ruiner leur dessein pendant tout le règne de Cyrus, roi des Perses, jusqu’au règne de Darius, roi des Perses.

6 Au commencement du règne d’Assuérus, ils présentèrent par écrit une accusation contre ceux qui habitaient en Juda et dans Jérusalem.

7 Et sous le règne d’Artaxerxès, Bésélam, Mithridate, Thabéel et les autres qui étaient de leur conseil, écrivirent à Artaxerxès, roi des Perses. Leur lettre, par laquelle ils accusaient les Israélites, était écrite en syriaque, et se lisait en la langue des Syriens.

8 Réum Béeltéem, et Samsaï, secrétaire, écrivirent de Jérusalem une lettre au roi Artaxerxès.

9 Réum Béeltéem, ou intendant, Samsaï, secrétaire, et leurs autres conseillers, les Dinéens, les Apharsathachéens, les Terphaléens, les Apharséens, les Erchuéens, les Babyloniens, les Susanéchéens, les Diévéens et les Élamites,

10 et les autres d’entre les peuples que le grand et glorieux Asénaphar a transférés d’Assyrie, et qu’il a fait demeurer en paix dans les villes de Samarie, et dans les autres provinces au delà du fleuve : c’était l’inscription de la lettre.

11 Et voici la copie de la lettre qu’ils lui envoyèrent : Les serviteurs du roi Artaxerxès qui sont au delà du fleuve, souhaitent au roi toute sorte de prospérité.

12 Nous avons cru devoir avertir le roi, que les Juifs qui sont retournés d’Assyrie en ce pays, étant venus à Jérusalem, qui est une ville rebelle et mutine, la rebâtissent, et travaillent à en rétablir les murailles et les maisons.

13 Nous supplions donc le roi de considérer que si cette ville se rebâtit, et qu’on en relève les murailles, on ne payera plus les tributs, ni les impôts et les revenus annuels, et cette perte retombera jusque sur les rois.

14 Et comme nous nous souvenons que nous avons été nourris autrefois au palais du roi, et que nous ne pouvons souffrir qu’on blesse ses intérêts en la moindre chose, nous avons cru devoir vous donner cet avis,

15 et vous supplier d’ordonner que l’on consulte les livres de l’histoire des rois vos prédécesseurs, où vous trouverez écrit, et où vous reconnaîtrez que cette ville est une ville rebelle, ennemie des rois et des provinces, qui a excité des guerres depuis plusieurs siècles, et que c’est pour cela même qu’elle a été ruinée.

16 Nous vous déclarons donc, ô roi ! que si cette ville est rétablie, et qu’on en rebâtisse les murailles, vous perdrez toutes les terres que vous possédez au delà du fleuve.