Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/406

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


17 Amasias, roi de Juda, prit donc une malheureuse résolution, et envoya des ambassadeurs à Joas, fils de Joachaz, fils de Jéhu, roi d’Israël, et lui fit dire : Venez, et voyons-nous l’un l’autre.

18 Mais Joas lui fit cette réponse par ses ambassadeurs : Le chardon qui est sur le mont Liban, envoya vers le cèdre du Liban, et lui dit : Donnez votre fille en mariage à mon fils. Et voilà que les bêtes qui étaient dans la forêt du Liban, passèrent, et foulèrent aux pieds le chardon.

19 Vous avez dit, J’ai défait Édom ; et votre cœur s’est enflé d’orgueil de ce succès : demeurez chez vous en paix ; pourquoi cherchez-vous votre malheur pour périr vous-même, et faire périr Juda avec vous ?

20 Amasias ne voulut point l’écouter, parce que le Seigneur avait résolu de le livrer entre les mains de ses ennemis, à cause des dieux d’Édom.

21 Joas, roi d’Israël, s’avança donc, et les deux armées se mirent en présence : Amasias, roi de Juda, était campé à Beth-samès de Juda :

22 et Juda plia devant Israël, et s’enfuit dans ses tentes.

23 Enfin Joas, roi d’Israël, prit Amasias, roi de Juda, fils de Joas, fils de Joachaz, dans le camp de Beth-samès, et l’emmena à Jérusalem, et fit abattre quatre cents coudées des murailles de cette ville, depuis la porte d’Éphraïm jusqu’à la porte de l’angle.

24 Il emporta même à Samarie tout l’or et l’argent, et tous les vases qu’il trouva dans la maison de Dieu, chez les descendants d’Obédédom, et dans les trésors du palais royal. Il ramena aussi à Samarie les fils de ceux qui étaient en ôtage.

25 Amasias, fils de Joas, roi de Juda, vécut quinze ans après la mort de Joas, fils de Joachaz, roi d’Israël.

26 Le reste des actions d’Amasias, tant les premières que les dernières, est écrit dans le livre des Rois de Juda et d’Israël.

27 Après que ce prince eut abandonné le Seigneur, il se fit une conspiration contre lui dans Jérusalem. Et comme il se fut enfui à Lachis, les conjurés y envoyèrent, et l’y firent assassiner.

28 Ils le rapportèrent sur des chevaux, et l’enterrèrent avec ses ancêtres dans la ville de David.



TOUT le peuple de Juda prit Ozias, âgé de seize ans, et le déclara roi en la place d’Amasias, son père.

2 Ce prince bâtit Ailath, et la remit sous l’empire de Juda, après que le roi Amasias se fut endormi avec ses pères.

3 Ozias avait seize ans quand il commença à régner, et il en régna cinquante-deux dans Jérusalem. Sa mère était de Jérusalem, et s’appelait Jéchélie.

4 Il fit ce qui était droit aux yeux du Seigneur, et il se conduisit en tout comme Amasias, son père.

5 Il chercha le Seigneur, tant que vécut Zacharie qui avait le don d’intelligence, et qui voyait Dieu. Et parce qu’il cherchait Dieu, Dieu le conduisit en toutes choses.

6 Enfin il se mit en campagne pour faire la guerre aux Philistins, il ruina les murs de Geth, de Jabnie et d’Azot, et il bâtit des places fortes dans Azot, et dans les terres des Philistins.

7 Et Dieu le soutint contre les Philistins, et contre les Arabes qui demeuraient dans Gurbaal, et contre les Ammonites.

8 Les Ammonites faisaient des présents à Ozias ; et sa réputation se répandit jusqu’à l’Égypte, à cause de ses fréquentes victoires.

9 Ozias éleva aussi des tours à Jérusalem sur la porte de l’angle, et sur la porte de la vallée, et d’autres encore dans le même côté de la muraille, et il fortifia ces tours.

10 Il bâtit encore des tours dans le désert, et il fit creuser plusieurs citernes, parce qu’il avait beaucoup de troupeaux, tant dans la campagne que dans l’étendue du désert. Il avait aussi des vignes et des vignerons sur les montagnes, et dans le Carmel, parce qu’il se plaisait fort à l’agriculture.

11 Les troupes qui composaient son armée, et qui étaient destinées à faire la guerre, étaient commandées par Jéhiel, secrétaire, par Maasias, docteur de la loi, et par Hananias, l’un des généraux du roi.

12 Le nombre des chefs de famille, et des hommes d’une valeur distinguée, montait à deux mille six cents.

13 Et toute l’armée qu’ils avaient sous eux était de trois cent sept mille cinq cents soldats, tous gens de cœur et aguerris, et qui combattaient pour le roi contre ses ennemis.

14 Ozias donna ordre qu’il y eût toujours provision d’armes pour toute cette armée : des boucliers, des piques, des casques, des cuirasses, des arcs, et des frondes pour jeter des pierres.

15 Et il fit faire dans Jérusalem toutes sortes de machines, qu’il lit mettre dans les tours, et dans les angles des murailles, pour tirer des flèches et jeter de grosses pierres : de sorte que la gloire de son nom se répandit fort loin, parce que le Seigneur était son secours et sa force.

16 Mais dans ce haut point de puissance et de grandeur, son cœur s’éleva d’orgueil pour sa perte : il négligea le Seigneur, son Dieu, et après être entré dans le temple du Seigneur, il voulut y offrir de l’encens sur l’autel des parfums.