Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/400

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Tourne bride, et tire-moi du combat, car je suis blessé.

34 Ainsi la guerre fut terminée en ce jour. Cependant le roi d’Israël demeura dans son chariot jusqu’au soir, faisant ferme contre les Syriens, et il mourut au coucher du soleil.



JOSAPHAT s’en revint en paix dans son palais à Jérusalem.

2 Le prophète Jéhu, fils d’Hanani, vint au-devant de lui, et lui dit : Vous donnez du secours à un impie, et vous faites alliance avec ceux qui haïssent le Seigneur : vous vous étiez rendu digne pour ce sujet de la colère de Dieu ;

3 mais il s’est trouvé de bonnes œuvres en vous, parce que vous avez exterminé de la terre de Juda les bois consacrés aux idoles, et que vous avez porté votre cœur à chercher le Seigneur, le Dieu de vos pères.

4 Josaphat demeura donc à Jérusalem, et il fit encore la visite de son peuple, depuis Bersabée jusqu’aux montagnes d’Éphraïm, et les fit rentrer dans le culte du Seigneur, le Dieu de leurs pères.

5 Il établit aussi des juges dans toutes les places fortes de Juda, et dans chaque lieu particulier.

6 Et il donna ses ordres à ces juges, et leur dit : Prenez bien garde à tout ce que vous ferez : car ce n’est pas la justice des hommes que vous exercez ; c’est celle du Seigneur ; et tout ce que vous aurez jugé retombera sur vous.

7 Que la crainte du Seigneur soit avec vous, et apportez tous les soins imaginables à vous bien acquitter de votre devoir. Car il n’y a point d’injustice dans le Seigneur, notre Dieu, ni d’acception de personnes, ni aucun désir de présents.

8 Josaphat établit aussi dans Jérusalem des Lévites, des prêtres et des chefs des familles d’Israël ; afin qu’ils y rendissent la justice à ceux qui y demeuraient, dans les affaires qui regardaient le Seigneur, et dans celles qui regardaient les particuliers.

9 Il leur donna ses ordres, et leur dit : Vous ferez toutes choses dans la crainte du Seigneur avec fidélité, et avec un cœur parfait.

10 Quand quelque affaire de vos frères qui sont dans leurs villes particulières, viendra à vous, soit qu’il s’agisse de quelque intérêt de famille, ou de quelque question de la loi, des commandements, des cérémonies et des préceptes, apprenez-leur ce qui est conforme à la loi, de peur qu’ils ne pèchent contre le Seigneur, et que sa colère ne tombe sur vous et sur vos frères. Et si vous vous conduisez de la sorte, vous ne pécherez point.

11 Amarias, votre pontife, présidera dans les choses qui regardent Dieu ; et Zabadias, fils d’Ismahel, chef de la maison de Juda, présidera dans les affaires qui regardent le roi. Vous avez aussi parmi vous les Lévites, qui vous serviront de maîtres. Soyez pleins de force, et acquittez-vous avec soin de vos devoirs, et le Seigneur vous traitera favorablement.



APRÈS ceci les Moabites et les Ammonites, avec leurs alliés, s’assemblerent contre Josaphat pour lui faire la guerre.

2 Des courriers vinrent en apporter la nouvelle à Josaphat, et lui dirent : Voici une grande multitude qui vient contre vous des lieux qui sont au delà de la mer, et de la Syrie, et ils sont campés à Asason-thamar, qui est Engaddi.

3 Alors Josaphat, saisi de crainte, s’appliqua entièrement à prier le Seigneur, et fit publier un jeûne dans tout le royaume de Juda.

4 Tout Juda s’assembla pour implorer l’assistance du Seigneur ; et tout le monde même sortit de ses villes pour lui venir offrir leurs prières.

5 Après que Josaphat se fut levé au milieu de cette multitude dans la maison du Seigneur, devant le nouveau parvis,

6 il dit : Seigneur, qui êtes le Dieu de nos pères ! vous êtes le Dieu du ciel, et vous dominez sur tous les royaumes des nations ; vous avez la force et la puissance entre vos mains, et nul ne peut vous résister.

7 N’est-ce pas vous, mon Dieu ! qui avez fait mourir tous les habitants de cette terre en présence d’Israël, votre peuple, et qui l’avez donnée à la postérité d’Abraham, votre ami, pour la posséder à jamais ?

8 Ils y ont établi leur demeure, et y ont bâti un sanctuaire à votre nom, et ils ont dit :

9 Si les maux viennent fondre sur nous, l’épée de votre jugement, la peste, la famine ; nous nous présenterons devant vous dans cette maison, où votre nom a été invoqué, et nous pousserons nos cris vers vous dans nos afflictions : vous nous exaucerez, et vous nous délivrerez.

10 Voici donc maintenant que les enfants d’Ammon et de Moab, et ceux qui habitent la montagne de Séir, sur les terres desquels vous ne voulûtes pas permettre à Israël, votre peuple, de passer lorsqu’ils sortaient d’Égypte, les obligeant de prendre une autre route, et de ne les pas détruire ;

11 voici, dis-je, qu’ils tiennent une conduite bien différente, faisant tous leurs efforts pour nous chasser des terres que vous nous avez données, et dont vous nous avez mis en possession.

12 Vous qui êtes notre Dieu ! ne ferez-