Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/39

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


fils, en disant : Le Seigneur m’a tirée de l’opprobre où j’ai été.

24 Et lui donnant le nom de Joseph, qui signifie, accroissement, elle dit : Que le Seigneur me donne encore un second fils !

25 Joseph étant né, Jacob dit à son beau-père : Laissez-moi aller, afin que je retourne en mon pays, et au lieu de ma naissance.

26 Donnez-moi mes femmes et mes enfants pour lesquels je vous ai servi, afin que je m’en aille. Vous savez quel a été le service que je vous ai rendu.

27 Laban lui répondit : Que je trouve grâce devant vous : j’ai reconnu par expérience, que Dieu m’a béni à cause de vous ;

28 jugez vous-même de la récompense que vous voulez que je vous donne.

29 Jacob lui répondit : Vous savez de quelle manière je vous ai servi, et comment votre bien s’est accru entre mes mains.

30 Vous aviez peu de chose avant que je fusse venu avec vous, et présentement vous voilà devenu riche ; Dieu vous a béni aussitôt que je suis entré en votre maison. Il est donc juste que je songe aussi maintenant à établir ma maison.

31 Laban lui dit : Que vous donnerai-je ? Je ne veux rien, dit Jacob ; mais si vous faites ce que je vais vous demander, je continuerai à mener vos troupeaux, et à les garder.

32 Visitez tous vos troupeaux, et mettez à part pour vous présentement toutes les brebis dont la laine est de diverses couleurs : et à l’avenir tout ce qui naîtra d’un noir mêlé de blanc, ou tacheté de couleurs différentes, soit dans les brebis ou dans les chèvres, sera ma récompense.

33 Et quand le temps sera venu de faire cette séparation selon notre accord, mon innocence me rendra témoignage devant vous ; et tout ce qui ne sera point tacheté de diverses couleurs, ou de noir mêlé de blanc, soit dans les brebis ou dans les chèvres, me convaincra de larcin.

34 Laban lui répondit : Je trouve bon ce que vous me proposez.

35 Le même jour Laban mit à part les chèvres, les brebis, les boucs et les béliers tachetés et de diverses couleurs. Il donna à ses enfants la garde de tout le troupeau qui n’était que d’une couleur, c’est-à-dire, qui était ou tout blanc ou tout noir.

36 Et il mit l’espace de trois journées de chemin entre lui et son gendre qui conduisait ses autres troupeaux.

37 Jacob prenant donc des branches vertes de peuplier, d’amandier et de plane, en ôta une partie de l’écorce : les endroits d’où l’écorce avait été ôtée parurent blancs, et les autres qu’on avait laissés entiers, demeurèrent verts : ainsi ces branches devinrent de diverses couleurs.

38 Il les mit ensuite dans les canaux qu’on remplissait d’eau, afin que lorsque les troupeaux y viendraient boire, ils eussent ces branches devant les yeux, et qu’ils conçussent en les regardant.

39 Ainsi il arriva que les brebis étant en chaleur, et ayant conçu à la vue des branches, eurent des agneaux tachetés et de diverses couleurs.

40 Jacob divisa son troupeau ; et ayant mis ces branches dans les canaux devant les yeux des béliers, ce qui était tout blanc ou tout noir était à Laban, et le reste à Jacob : ainsi les troupeaux étaient séparés.

41 Lors donc que les brebis devaient concevoir au printemps, Jacob mettait les branches dans les canaux devant les yeux des béliers et des brebis, afin qu’elles conçussent en les regardant.

42 Mais lorsqu’elles devaient concevoir en automne, il ne les mettait point devant elles. Ainsi ce qui était conçu en automne fut pour Laban, et ce qui était conçu au printemps fut pour Jacob.

43 Il devint de cette sorte extrêmement riche ; et il eut de grands troupeaux, des serviteurs et des servantes, des chameaux et des ânes.



APRÈS cela Jacob entendit les enfants de Laban qui s’entre-disaient : Jacob a enlevé tout ce qui était à notre père, et il est devenu puissant en s’enrichissant de son bien.

2 Il remarqua aussi que Laban ne le regardait pas du même œil dont il le regardait auparavant.

3 Et de plus le Seigneur même lui dit : Retournez au pays de vos pères et vers votre famille, et je serai avec vous.

4 Il envoya donc quérir Rachel et Lia, et les fit venir dans le champ où il faisait paître ses troupeaux ;

5 et il leur dit : Je vois que votre père ne me regarde plus du même œil dont il me regardait ci-devant ; cependant le Dieu de mon père a été avec moi :

6 et vous savez vous-mêmes que j’ai servi votre père de toutes mes forces.

7 Il a même usé envers moi de tromperie, en changeant dix fois ce que je devais avoir pour récompense ; quoique Dieu ne lui ait pas permis de me faire tort.

8 Lorsqu’il a dit que les animaux de diverses couleurs seraient pour moi, toutes les brebis ont eu des petits de diverses couleurs. Et lorsqu’il a dit au contraire que tout ce qui serait blanc serait pour moi, tout ce qui est né des troupeaux a été blanc.

9 Ainsi Dieu a ôté le bien de votre père pour me le donner.

10 Car le temps où les brebis devaient