Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/371

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


jours près de David, mangeant et buvant ce que leurs frères qui étaient déjà avec lui, leur avaient préparé.

40 Mais de plus, tous les peuples des environs jusqu’aux tribus d’Issachar, de Zabulon et de Nephthali, apportaient sur des ânes et des chameaux, sur des mulets et des bœufs, des vivres pour les nourrir ; ils apportaient de la farine, des figues, des raisins secs, du vin et de l’huile ; et ils amenaient des bœufs et des moutons, afin qu’ils eussent toutes choses en abondance ; car c’était une réjouissance générale en Israël.



CEPENDANT David tint conseil avec les tribuns, les centeniers et tous les principaux de sa cour,

2 et parla ainsi à toute l’assemblée d’Israël : Si vous êtes de l’avis que je vais vous proposer, et qu’il vienne du Seigneur, notre Dieu, envoyons à nos autres frères dans tout le pays d’Israël, aux prêtres et aux Lévites qui demeurent dans les faubourgs des villes, afin qu’ils s’assemblent près de nous,

3 et que nous ramenions l’arche de notre Dieu chez nous ; parce que nous ne nous sommes point assez mis en peine de l’honorer pendant le règne de Saül.

4 Toute l’assemblée répondit en témoignant le désir qu’ils en avaient : car cette proposition avait fort plu à tout le peuple.

5 David fit donc assembler tout Israël, depuis le fleuve Sihor d’Egypte, jusqu’à l’entrée d’Emath, afin que l’on ramenât l’arche de Cariath-iarim, où elle était.

6 Et David, suivi de tout Israël, prit le chemin de la colline de Cariath-iarim, qui est dans la tribu de Juda, pour aller quérir l’arche du Seigneur Dieu assis sur les chérubins, où l’on a invoqué son nom.

7 On mit donc l’arche de Dieu sur un chariot neuf pour l’amener de la maison d’Abinadab : Oza et son frère conduisaient le chariot.

8 Or David et tout Israël témoignaient leur joie devant l’arche en chantant de toute leur force des cantiques, et jouant de la harpe, de la lyre, du tambour, des timbales et des trompettes.

9 Mais lorsqu’on fut arrivé près de l’aire de Chidon, ou Nachon, Oza qui vit qu’un des bœufs avait fait un peu pencher l’arche en regimbant, étendit sa main pour la soutenir.

10 Alors le Seigneur irrité contre Oza, le frappa pour avoir touché l’arche ; et il tomba mort devant le Seigneur.

11 David fut affligé de ce que le Seigneur avait frappé Oza ; et il appela ce lieu, le Châtiment d’Oza, comme on le nomme encore aujourd’hui.

12 Il eut donc alors une grande crainte du Seigneur, et il dit : Comment pourrai-je entreprendre de faire venir l’arche de Dieu chez moi ?

13 C’est la raison pour laquelle il ne voulut point la faire venir chez lui, c’est-à-dire, dans la ville de David : mais il la fit détourner et conduire en la maison d’Obédédom de Geth.

14 L’arche de Dieu demeura donc dans la maison d’Obédédom pendant trois mois : et le Seigneur bénit sa maison et tout ce qui lui appartenait.



HIRAM, roi de Tyr, envoya aussi des ambassadeurs à David, avec du bois de cèdre, des maçons et des charpentiers pour lui bâtir une maison.

2 Et David reconnut que Dieu l’avait confirmé roi sur Israël, et qu’il l’avait élevé en autorité sur Israël, son peuple.

3 Et il épousa encore d’autres femmes à Jérusalem, dont il eut des fils et des filles.

4 Voici les noms des enfants qu’il eut à Jérusalem : Samua, Sobab, Nathan et Salomon,

5 Jébahar, Elisua et Eliphalet,

6 Noga, Napheg et Japhia,

7 Elisama, Baaliada et Eliphalet.

8 Or les Philistins ayant appris que David avait été sacré roi sur tout Israël, s’assemblèrent tous pour venir l’attaquer. Ce que David ayant su, il marcha au-devant d’eux.

9 Les Philistins s’avançant se répandirent dans la vallée de Raphaïm.

10 David consulta alors le Seigneur, en lui disant : Irai-je contre les Philistins, et me les livrerez-vous entre les mains ? Et le Seigneur lui dit : Allez, et je les livrerai entre vos mains.

11 Les ennemis étant donc venus à Baal-pharasim, David les y attaqua, et les défit ; et il dit : Le Seigneur s’est servi de moi pour dissiper mes ennemis, comme les eaux se répandent et se dissipent en un moment. Et c’est pour cette raison que ce lieu fut appelé Baal-pharasim, c’est-à-dire, la plaine des divisions.

12 Les Philistins ayant laissé là leurs dieux, David commanda qu’on les brûlât.

13 Mais les Philistins revinrent encore une autre fois pour l’attaquer, et se répandirent dans la vallée.

14 David consulta donc Dieu de nouveau ; et Dieu lui dit : N’allez pas directement les attaquer ; éloignez-vous d’eux plutôt ; et vous vous tournerez contre eux quand vous serez vis-à-vis des poiriers.

15 Ainsi quand vous entendrez au haut de ces poiriers comme le bruit de quelqu’un qui marche, vous ferez aussitôt avancer vos troupes pour combattre. Car alors le Seigneur aura commencé à marcher devant vous, pour défaire l’armée des Philistins.