Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/333

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


raillaient de lui, en disant : Monte, chauve ! monte, chauve !

24 Elisée regardant, jeta les yeux sur eux, et les maudit au nom du Seigneur. En même temps deux ours sortirent du bois ; et s’étant jetés sur cette troupe d’enfants, ils en déchirèrent quarante-deux.

25 Elisée alla ensuite sur la montagne du Carmel, d’où il revint à Samarie.



LA dix-huitième année du règne de Josaphat, roi de Juda, Joram, fils d’Achab, régna sur Israël dans Samarie, et son règne dura douze ans.

2 Il fit le mal devant le Seigneur, mais non pas autant que son père et sa mère : car il ôta les statues de Baal que son père avait fait faire.

3 Il demeura néanmoins toujours dans les péchés de Jéroboam, fils de Nabat, qui avait fait pécher Israël, et il ne s’en retira point.

4 Or Mésa, roi de Moab, nourrissait de grands troupeaux, et payait au roi d’Israël cent mille agneaux et cent mille moutons avec leur toison.

5 Mais après la mort d’Achab il rompit l’accord qu’il avait fait avec le roi d’Israël.

6 C’est pourquoi le roi Joram, étant sorti alors de Samarie, fit la revue de toutes les troupes d’Israël,

7 et envoya dire à Josaphat, roi de Juda : Le roi de Moab s’est soulevé contre moi ; venez avec moi pour le combattre. Josaphat lui répondit : J’irai avec vous : ce qui est à moi, est à vous : mon peuple est votre peuple, et mes chevaux sont vos chevaux.

8 Et il ajouta : Par quel chemin irons-nous ? Joram lui répondit : Par le désert de l’Idumée.

9 Le roi d’Israël, et le roi de Juda, et le roi d’Edom marchèrent donc avec leurs gens, et ils tournoyèrent par le chemin pendant sept jours. Mais il n’y avait point d’eau pour l’armée, ni pour les bêtes qui la suivaient.

10 Alors le roi d’Israël dit : Hélas ! hélas ! hélas ! Le Seigneur nous a ici joints trois rois ensemble, pour nous livrer entre les mains de Moab.

11 Josaphat répondit : N’y a-t-il point ici de prophète du Seigneur, pour implorer par lui la miséricorde du Seigneur ? L’un des serviteurs du roi d’Israël répondit : Il y a ici Elisée, fils de Saphat, qui versait de l’eau sur les mains d’Elie.

12 Josaphat dit : La parole du Seigneur est en lui. Alors le roi d’Israël, Josaphat, roi de Juda, et le roi d’Edom allèrent trouver Elisée :

13 et Elisée dit au roi d’Israël : Qu’y a-t-il entre vous et moi ? Allez-vous-en aux prophètes de votre père et de votre mère. Le roi d’Israël lui dit : D’où vient que le Seigneur a assemblé ces trois rois pour les livrer entre les mains de Moab ?

14 Elisée lui dit : Vive le Seigneur des armées en la présence duquel je suis ! si je ne respectais la personne de Josaphat, roi de Juda, je n’eusse pas seulement jeté les yeux sur vous, et ne vous eusse pas regardé.

15 Mais maintenant faites-moi venir un joueur de harpe. Et lorsque cet homme chantait sur sa harpe, la main du Seigneur fut sur Elisée, et il dit :

16 Voici ce que dit le Seigneur : Faites plusieurs fosses le long du lit de ce torrent.

17 Car voici ce que dit le Seigneur : Vous ne verrez ni vent ni pluie, et néanmoins le lit de ce torrent sera rempli d’eau, et vous boirez, vous, vos serviteurs et vos bêtes.

18 Et ceci n’est encore qu’une petite partie de ce que le Seigneur veut faire pour vous : mais de plus, il livrera Moab entre vos mains.

19 Vous détruirez toutes les villes fortes, toutes les places les plus importantes ; vous couperez par le pied tous les arbres fruitiers ; vous boucherez toutes les fontaines ; et vous couvrirez de pierres tous les champs les plus fertiles.

20 Le lendemain matin, sur l’heure qu’on a accoutumé d’offrir le sacrifice, les eaux vinrent tout d’un coup le long du chemin d’Edom, et la terre fut remplie d’eaux.

21 Les Moabites ayant appris que ces rois étaient venus pour les combattre, assemblèrent tous ceux qui portaient les armes, et vinrent tous ensemble les attendre sur leurs frontières.

22 Et s’étant levés dès le point du jour, dès que les rayons du soleil brillèrent sur les eaux, elles leur parurent rouges comme du sang ;

23 et ils s’entre-dirent : C’est l’épée qui a répandu tant de sang. Les rois se sont battus l’un contre l’autre, et se sont entre-tués. Moabites, marchez hardiment pour enlever les dépouilles.

24 Ils vinrent donc au camp d’Israël ; mais les Israélites sortant tout d’un coup, battirent les Moabites, qui s’enfuirent devant eux. Les victorieux les poursuivant, les taillèrent en pièces,

25 détruisirent leurs villes, remplirent tous les champs les plus fertiles de pierres que chacun vint y jeter, bouchèrent toutes les fontaines, abattirent tous les arbres fruitiers, et ne laissèrent sur pied que les murailles faites de terre. La ville aussi fut investie par les frondeurs, et une grande partie des murailles fut abattue par les pierres qu’on jetait avec des machines.

26 Le roi de Moab, voyant qu’il ne pouvait plus résister aux ennemis, prit avec lui sept cents hommes de guerre, pour