Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/331

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


de David, son père ; et Joram, son fils, régna en sa place.

52 Ochozias, fils d’Achab, avait commence à régner sur Israël dans Samarie la dix-septième année de Josaphat, roi de Juda, et il régna deux ans sur Israël.

53 Il fit le mal devant le Seigneur : il marcha dans la voie de son père et de sa mère, et dans la voie de Jéroboam, fils de Nabat, qui avait fait pécher Israël.

54 Il servit aussi Baal, et l’adora ; et il irrita le Seigneur, le Dieu d’Israël, par toutes les mêmes choses que son père avait faites pour l’irriter.





ROIS.


LIVRE QUATRIÈME.
_______




APRÈS la mort d’Achab, Moab se révolta contre Israël.

2 Il arriva aussi qu’Ochozias étant tombé par la fenêtre d’une chambre haute qu’il avait à Samarie, en fut bien malade, et il envoya de ses gens, en leur disant : Allez, consultez Béelzébub, le dieu d’Accaron, pour savoir si je pourrai relever de cette maladie.

3 En même temps un Ange du Seigneur parla à Elie de Thesbé, et lui dit : Allez au-devant des gens du roi de Samarie, et dites-leur : Est-ce qu’il n’y a pas un Dieu dans Israël, que vous consultez ainsi Béelzébub, le dieu d’Accaron ?

4 C’est pourquoi, voici ce que dit le Seigneur : Vous ne relèverez point du lit où vous êtes ; mais vous mourrez très-certainement. Ensuite de quoi Elie s’en alla exécuter cet ordre.

5 Ceux qu’Ochozias avait envoyés étant donc revenus, il leur dit : D’où vient que vous êtes retournés ?

6 Ils lui répondirent : Un homme est venu au-devant de nous, qui nous a dit : Allez, retournez vers le roi qui vous a envoyés, et dites-lui : Voici ce que dit le Seigneur : Est-ce qu’il n’y a point de Dieu en Israël, que vous envoyez ainsi consulter Béelzébub, le dieu d’Accaron ? C’est pour cela que vous ne relèverez point du lit où vous êtes ; mais vous mourrez très-certainement.

7 Le roi leur dit : Quelle est la figure et l’habit de cet homme qui est venu au-devant de vous, et qui vous a dit ces paroles ?

8 Ils lui répondirent : C’est un homme couvert d’un vêtement de poil, et qui est ceint sur les reins d’une ceinture de cuir. C’est Elie de Thesbé, leur dit-il.

9 Et aussitôt il envoya un capitaine de cinquante hommes, et les cinquante soldats qui étaient sous lui. Ce capitaine monta vers Elie, qui était assis sur le haut d’une montagne, et lui dit : Homme de Dieu, le roi vous commande de descendre.

10 Elie lui répondit : Si je suis homme de Dieu, que le feu descende du ciel, et vous dévore avec vos cinquante hommes. Aussitôt le feu du ciel descendit, et dévora le capitaine avec les cinquante hommes qui étaient avec lui.

11 Ochozias envoya encore un autre capitaine avec ses cinquante soldats, qui dit à Elie : Homme de Dieu, le roi m’a commandé de vous dire : Hâtez-vous de descendre.

12 Elie lui répondit : Si je suis homme de Dieu, que le feu du ciel descende, et vous dévore avec vos cinquante hommes. Et aussitôt le feu du ciel descendit, et dévora le capitaine et les cinquante hommes qui étaient avec lui.

13 Ochozias envoya encore un troisième capitaine et ses cinquante hommes avec lui. Ce capitaine étant venu devant Elie, se mit à genoux, et lui fit cette prière : Homme de Dieu, sauvez-moi la vie ; et sauvez-la aussi à vos serviteurs qui sont avec moi.

14 Le feu est déjà descendu du ciel, et il a dévoré les deux premiers capitaines, et les cinquante hommes que commandait chacun d’eux : mais je vous supplie présentement de me sauver la vie.

15 En même temps l’Ange du Seigneur parla à Elie, et lui dit : Descendez avec lui, et ne craignez point. Elie se leva donc, et descendit avec ce capitaine pour aller trouver le roi,

16 auquel il parla de cette sorte : Voici ce que dit le Seigneur : Parce que vous