Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/314

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


vient que le Seigneur a traité ainsi cette terre et cette maison ?

9 Et on lui répondra : Le Seigneur a frappé ces peuples de tous ces maux, parce qu’ils ont abandonné le Seigneur, leur Dieu, qui avait tiré leurs pères de l’Egypte, et qu’ils ont suivi des dieux étrangers, et les ont adorés et servis.

10 Vingt ans s’étant passés pendant lesquels Salomon bâtit les deux maisons, c’est-à-dire, la maison du Seigneur et la maison du roi,

11 (Hiram, roi de Tyr, lui envoyant tous les bois de cèdre et de supin, et l’or selon le besoin qu’il en avait,) Salomon donna à Hiram vingt villes dans le pays de Galilée.

12 Hiram, roi de Tyr, vint pour voir les villes que Salomon lui avait données ; mais elles ne lui plurent pas,

13 et il dit : Sont-ce là, mon frère, les villes que vous m’avez données ? Et il appela cette contrée, la terre de Chabul, comme elle s’appelle encore aujourd’hui.

14 Hiram avait envoyé aussi au roi Salomon cent vingt talents d’or.

15 Et la raison qu’eut le roi Salomon de mettre un tribut sur son peuple, fut la grande dépense qu’il fut obligé de faire pour bâtir la maison du Seigneur et sa maison, pour bâtir Mello, les murailles de Jérusalem, Héser, Mageddo et Gazer.

16 Pharaon, roi d’Egypte, était venu prendre Gazer et l’avait brûlée, et il avait défait les Chananéens qui habitaient dans la ville, et il l’avait donnée pour dot à sa fille que Salomon avait épousée.

17 Salomon rebâtit donc Gazer et la basse Bethoron,

18 Baalath, et Palmyre dans le pays du désert.

19 Il fortifia aussi tous les bourgs qui étaient à lui, et qui n’avaient point de murailles, les villes des chariots, et les villes des gens de cheval, et tout ce qu’il lui plut de bâtir dans Jérusalem, sur le Liban, et dans toute l’étendue de son royaume.

20 Quant à tout ce qui était demeuré de peuple des Amorrhéens, des Héthéens, des Phérézéens, des Hévéens et des Jébuséens, qui n’étaient point les enfants d’Israël,

21 Salomon rendit tributaires leurs enfants qui étaient demeurés dans le pays, que les enfants d’Israël n’avaient pu exterminer, et ils sont demeurés tributaires jusqu’aujourd’hui.

22 Il ne voulut point qu’aucun des enfants d’Israël fût assujetti à travailler à ses ouvrages ; mais il en fit ses hommes de guerre, ses ministres, ses principaux officiers, et les chefs de ses armées, et ils commandaient les chariots et la cavalerie.

23 Il y avait cinq cent cinquante hommes établis sur tous les ouvrages de Salomon, à qui le peuple était soumis, et qui avaient l’intendance de tous les ouvrages qu’il avait entrepris.

24 Après cela la fille de Pharaon vint de la ville de David dans sa maison que Salomon lui avait bâtie ; et ce fut alors que le roi bâtit Mello.

25 Salomon offrait aussi trois fois l’année des holocaustes et des victimes pacifiques sur l’autel qu’il avait élevé au Seigneur, et brûlait du parfum devant le Seigneur, après que le temple eut été achevé.

26 Le roi Salomon équipa aussi une flotte pour envoyer à Asiongaber, qui est près d’Elath, sur le rivage de la mer Rouge, au pays d’Idumée :

27 et Hiram envoya avec cette flotte quelques-uns de ses gens ; gens de mer, qui entendaient fort bien la navigation, qui se joignirent aux gens de Salomon ;

28 et étant allés en Ophir, ils y prirent quatre cent vingt talents d’or qu’ils apportèrent au roi Salomon.



LA reine de Saba ayant entendu parler de la grande réputation que Salomon s’était acquise par tout ce qu’il faisait au nom du Seigneur, vint pour en faire expérience en lui proposant des questions obscures et des énigmes ;

2 et étant entrée dans Jérusalem avec une grande suite et un riche équipage, avec des chameaux qui portaient des aromates, et une quantité infinie d’or, et des pierres précieuses, elle se présenta devant le roi Salomon, et lui découvrit tout ce qu’elle avait dans le cœur.

3 Salomon l’instruisit sur toutes les choses qu’elle lui avait proposées ; et il n’y en eut aucune que le roi ignorât, et sur laquelle il ne la satisfît par ses réponses.

4 Or la reine de Saba, voyant toute la sagesse de Salomon, la maison qu’il avait bâtie,

5 les mets de sa table, les logements de ses officiers, le bel ordre avec lequel ils le servaient, la magnificence de leurs habits, ses échansons, et les holocaustes qu’il offrait dans la maison du Seigneur, elle était toute hors d’elle-même ;

6 et elle dit au roi : Ce qu’on m’avait rapporté dans mon royaume

7 de vos entretiens et de votre sagesse est véritable ; et je ne croyais pas néanmoins ce qu’on m’en disait, jusqu’à ce que je sois venue moi-même, et que je l’aie vu de mes propres yeux ; et j’ai reconnu qu’on ne m’avait pas dit la moitié de ce qui en est. Votre sagesse et votre conduite passe tout ce que la renommée m’en avait appris.

8 Heureux ceux qui sont à vous ; heu-