Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/304

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


m’avait choisi par préférence pour être son roi ; mais le royaume a été transféré, et il est passé à mon frère ; parce que c’est le Seigneur qui le lui a donné.

16 Maintenant donc je n’ai qu’une prière à vous faire ; ne me faites pas cette confusion que de me refuser. Bethsabée ajouta : Expliquez-vous.

17 Adonias lui dit : Comme le roi Salomon ne peut vous rien refuser, je vous prie de lui demander pour moi Abisag de Sunam, afin que je l’épouse.

18 Bethsabée lui répondit : Je le veux bien, je parlerai pour vous au roi.

19 Bethsabée vint donc trouver le roi Salomon, afin de lui parler pour Adonias. Le roi se leva, vint au-devant d’elle, la salua profondément, et s’assit sur son trône ; et l’on mit un trône pour la mère du roi, laquelle s’assit à sa main droite.

20 Bethsabée dit à Salomon : Je n’ai qu’une petite prière à vous faire ; ne me donnez pas la confusion d’être refusée. Le roi lui dit : Ma mère, dites ce que vous demandez ; car il ne serait pas juste de vous renvoyer mécontente.

21 Bethsabée lui dit : Donnez Abisag de Sunam à votre frère Adonias, afin qu’il l’épouse.

22 Le roi Salomon répondit à sa mère, et lui dit : Pourquoi demandez-vous Abisag de Sunam pour Adonias ? Demandez donc aussi pour lui le royaume : car il est mon frère aîné ; et il a déjà pour lui Abiathar, grand prêtre, et Joab, fils de Sarvia.

23 Salomon jura donc par le Seigneur, et dit : Que Dieu me traite dans toute sa sévérité, s’il n’est vrai qu’Adonias par cette demande a parlé contre sa propre vie.

24 Et maintenant je jure par le Seigneur qui m’a assuré la couronne, qui m’a fait asseoir sur le trône de David, mon père, et qui a établi ma maison comme il l’avait dit, qu’Adonias sera mis à mort aujourd’hui.

25 Et le roi Salomon ayant envoyé Banaïas, fils de Joïada, pour exécuter cet ordre, il perça Adonias, et le tua.

26 Le roi dit aussi à Abiathar, grand prêtre : Allez à Anathoth dans la terre qui vous appartient ; vous méritez la mort, mais je ne vous ferai pas mourir ; parce que vous avez porté l’arche du Seigneur, notre Dieu, devant David, mon père, et que vous avez accompagné mon père dans tous les travaux qu’il a endurés.

27 Salomon relégua donc Abiathar, afin qu’il ne fît plus les fonctions de grand prêtre du Seigneur, et que la parole que le Seigneur avait prononcée dans Silo touchant la maison d’Héli, fût ainsi accomplie.

28 Cette nouvelle étant venue à Joab, qui avait suivi le parti d’Adonias, et non celui de Salomon, il s’enfuit dans le tabernacle du Seigneur, et prit la corne de l’autel.

29 On vint dire au roi Salomon, que Joab s’en était fui dans le tabernacle du Seigneur, et qu’il se tenait à l’autel ; et Salomon envoya Banaïas, fils de Joïada, et lui dit : Allez, et le tuez.

30 Banaïas vint au tabernacle du Seigneur, et dit à Joab : Le roi vous commande de sortir de là. Joab lui répondit : Je ne sortirai point, mais je mourrai en ce lieu. Banaïas fit son rapport au roi, et lui dit : Voilà la réponse que Joab m’a faite.

31 Le roi lui dit : Faites comme il vous a dit : tuez-le, et l’ensevelissez ; et vous empêcherez que ni moi ni la maison de mon père ne soyons chargés du sang innocent répandu par Joab.

32 Et le Seigneur fera retomber son sang sur sa tête, parce qu’il a assassiné deux hommes justes qui valaient mieux que lui, et qu’il a tué par l’épée, sans que mon père David le sût, Abner, fils de Ner, général de l’armée d’Israël, et Amasa, fils de Jéther, général de l’armée de Juda ;

33 et leur sang retombera pour jamais sur la tête de Joab et sur sa postérité. Mais que le Seigneur donne une éternelle paix à David et à sa postérité, à sa maison et à son trône.

34 Banaïas, fils de Joïada, étant donc allé trouver Joab, il l’attaqua et le tua ; et on l’ensevelit en sa maison dans le désert.

35 Alors le roi établit en la place de Joab, Banaïas, fils de Joïada, pour être général de l’armée, et Sadoc, pour grand prêtre en la place d’Abiathar.

36 Le roi envoya aussi appeler Seméi, et lui dit : Bâtissez-vous une maison dans Jérusalem, et demeurez-y, et n’en sortez point pour aller d’un côté ou d’un autre.

37 Si vous en sortez jamais, et que vous passiez le torrent de Cédron, sachez que vous serez tué au même jour, et votre sang retombera sur votre tête.

38 Seméi dit au roi : Cet ordre est très-juste. Ce que le roi, mon seigneur, a dit, sera exécuté par son serviteur. Seméi demeura donc longtemps à Jérusalem.

39 Mais trois ans s’étant passés, il arriva que les esclaves de Seméi s’enfuirent vers Achis, fils de Maacha, roi de Geth : et on vint dire à Seméi que ses esclaves étaient allés à Geth.

40 Seméi fit donc aussitôt seller son âne, et s’en alla vers Achis à Geth pour redemander ses esclaves, et les ramena de Geth.

41 Salomon ayant été averti que Semei avait été de Jérusalem à Geth, et en était revenu,

42 l’envoya quérir, et lui dit : Ne vous ai-je pas averti auparavant, et ne vous