Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/298

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


de Husathi tua Saph, descendu d’Arapha, de la race des géants.

19 Il y eut aussi une troisième guerre à Gob, contre les Philistins ; en laquelle Elehanan, fils de Jaaré, surnommé Orgim, de Bethléhem, tua le frère de Goliath de Geth, qui avait une lance dont la hampe était comme le grand bois dont se servent les tisserands.

20 Il se fit une quatrième guerre à Geth ; où il se trouva un grand homme qui avait six doigts aux pieds et aux mains, c’est-à-dire, vingt-quatre doigts ; et qui était de la race d’Arapha.

21 Il vint outrager insolemment Israël : mais Jonathan, fils de Samaa, frère de David, le tua.

22 Ces quatre hommes étaient de Geth, de la race d’Arapha ; et ils furent tués par David, ou par ses gens.



DAVID prononça ce cantique à la louange du seigneur, après que le Seigneur l’eut délivré de la main de tous ses ennemis, ainsi que de la main de Saül ;

2 et il dit : Je vous aimerai, Seigneur ! qui êtes ma force : le Seigneur est mon rocher, il est ma force, il est mon Sauveur.

3 Mon Dieu est mon soutien, j’espérerai en lui : il est mon bouclier, il est l’appui de mon salut : c’est lui qui m’élève au-dessus de mes ennemis, il est mon refuge : mon Sauveur ! vous me délivrerez de l’iniquité.

4 J’invoquerai le Seigneur qui est digne de toute louange, et il me délivrera de mes ennemis.

5 Car les flots de la mort m’ont assiégé ; les torrents de Bélial m’ont épouvanté.

6 Les liens de l’enfer m’ont environné ; les filets de la mort m’ont enveloppé.

7 J’invoquerai le Seigneur dans mon affliction, et je crierai vers mon Dieu ; et il entendra ma voix de son temple, et mes cris viendront jusqu’à ses oreilles.

8 La terre s’est émue, et a tremblé ; les fondements des montagnes ont été agités et ébranlés ; parce que le Seigneur était en colère contre eux.

9 La fumée de ses narines s’est élevée en haut ; un feu dévorant est sorti de sa bouche ; et des charbons en ont été allumés.

10 Il a abaissé les cieux, et il est descendu ; un nuage sombre était sous ses pieds.

11 Il a monté sur les chérubins, et il a pris son vol ; il a volé sur les ailes des vents.

12 Il s’est caché dans les ténèbres qui l’environnaient ; il a fait distiller les eaux des nuées du ciel.

13 Devant lui brille une lumière qui allume des charbons de feu.

14 Le Seigneur a tonné du ciel ; le Très-Haut a fait retentir sa voix.

15 Il a tiré ses flèches, et les a dispersés ; il a lancé ses foudres, et les a consumés.

16 La mer s’est ouverte jusqu’au fond des abîmes, et les fondements du monde ont été découverts par les menaces du Seigneur, et par le souffle impétueux de sa colère.

17 Il a étendu sa main du haut du ciel ; il m’a pris, et m’a retiré du milieu des eaux.

18 Il m’a délivré d’un ennemi très-puissant, et de ceux qui me haïssaient, et qui étaient plus forts que moi.

19 Il m’a prévenu au jour de mon affliction, et le Seigneur a été mon ferme appui.

20 Il m’a mis au large ; il m’a délivré, parce que je lui ai plu.

21 Le Seigneur me rendra selon ma justice ; et il me traitera selon la pureté de mes mains.

22 Car j’ai gardé les voies du Seigneur, et je n’ai point commis d’infidélité contre mon Dieu.

23 J’ai eu toutes ses ordonnances devant mes yeux, et je ne me suis point détourné de ses préceptes.

24 Je serai parfait en demeurant avec lui ; je me tiendrai sur mes gardes contre mon iniquité.

25 Et le Seigneur me rendra selon ma justice, et selon que mes mains seront pures à ses yeux.

26 Vous serez saint avec les saints, et parfait avec les forts.

27 Vous serez pur avec les purs, et vous paraîtrez méchant avec les méchants.

28 Vous sauverez le peuple pauvre ; et d’un clin d’œil vous humilierez les superbes.

29 Seigneur ! vous êtes ma lampe : c’est vous, Seigneur ! qui éclairez mes ténèbres.

30 Je cours avec vous tout prêt a combattre ; le secours de mon Dieu me fait franchir la muraille.

31 La voie de Dieu est irrépréhensible ; la parole du Seigneur est pure comme l’or qui a passé par le feu. Il est le bouclier de tous ceux qui espèrent en lui.

32 Y a-t-il un autre Dieu que le Seigneur ? v a-t-il un autre fort que notre Dieu ?

33 ce Dieu qui m’a revêtu de force, et qui a aplani la voie parfaite où je marche ;

34 qui a rendu mes pieds aussi vites que ceux des biches, et qui m’a établi dans les lieux hauts où je suis ;

35 qui instruit mes mains à combattre, et qui rend mes bras fermes comme un arc d’airain.

36 Vous m’avez couvert de votre protection, comme d’un bouclier ; votre