Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/283

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


après vous votre fils qui sortira de vous, et j’affermirai son règne.

13 Ce sera lui qui bâtira une maison à mon nom ; et j’établirai pour jamais le trône de son royaume.

14 Je serai son père, et il sera mon fils ; et s’il commet quelque chose d’injuste, je le châtierai avec la verge dont on châtie les hommes, et je le punirai des plaies dont on punit les enfants des hommes.

15 Mais je ne retirerai point ma miséricorde de lui, comme je l’ai retirée de Saül, que j’ai rejeté de devant ma face.

16 Votre maison sera stable, vous verrez votre royaume subsister éternellement, et votre trône s’affermira pour jamais.

17 Nathan parla donc à David, et lui rapporta tout ce que Dieu lui avait dit, et tout ce qu’il lui avait fait voir sur son sujet.

18 Alors le roi David alla se présenter devant le Seigneur, et dit : Qui suis-je, ô Seigneur mon Dieu ! et quelle est ma maison, pour que vous m’ayez élevé à l’état où je me trouve aujourd’hui ?

19 Mais cela même a paru peu de chose à vos yeux, ô Seigneur mon Dieu ! si vous n’assuriez encore votre serviteur de l’établissement de sa maison pour les siècles à venir : car c’est là la loi des enfants d’Adam, ô Seigneur mon Dieu !

20 Après cela que peut vous dire David pour vous exprimer son ressentiment ? Car vous connaissez votre serviteur, ô Seigneur mon Dieu !

21 Vous avez fait toutes ces grandes merveilles pour accomplir votre parole, selon qu’il vous a plu ; et vous les avez même fait connaître à votre serviteur.

22 Je reconnais donc, ô Seigneur mon Dieu ! par toutes les choses que nous avons entendues de nos oreilles, que vous êtes infiniment grand ; qu’il n’y a rien qui vous soit semblable, et que hors vous il n’y a point de Dieu.

23 Y a-t-il encore sur toute la terre une nation comme Israël, votre peuple, que vous avez vous-même été racheter pour en faire votre peuple ; où vous avez rendu votre nom célèbre par les merveilles et les prodiges terribles que vous avez faits dans votre terre pour chasser les nations et leurs dieux de devant votre peuple que vous avez racheté de l’Egypte ?

24 Car vous avez choisi Israël pour être éternellement votre peuple ; et vous êtes devenu leur Dieu, ô Seigneur mon Dieu !

25 Maintenant donc, ô Seigneur mon Dieu ! accomplissez pour jamais la parole que vous avez prononcée sur votre serviteur et sur sa maison, et exécutez ce que vous avez dit :

26 afin que votre nom soit éternellement glorifié, et que l’on dise, Le Seigneur des armées est le Dieu d’Israël ; et que la maison de votre serviteur David demeure stable devant le Seigneur.

27 Vous avez révélé à votre serviteur, ô Seigneur des armées ! ô Dieu d’Israël ! que vous vouliez lui établir sa maison : c’est pour cela que votre serviteur a trouvé son cœur pour vous adresser cette prière.

28 Seigneur mon Dieu ! vous êtes Dieu, et vos paroles se trouveront véritables : car vous avez fait à votre serviteur ces grandes promesses.

29 Commencez donc, et bénissez la maison de votre serviteur, afin qu’elle subsiste éternellement devant vous ; parce que c’est vous, ô Seigneur mon Dieu ! qui avez parlé, et qui répandrez pour jamais votre bénédiction sur la maison de votre serviteur.



APRÈS cela David battit les Philistins, les humilia, et affranchit Israël de la servitude du tribut qu’il leur payait.

2 Il défit aussi les Moabites ; et les ayant fait coucher par terre, il les fit mesurer avec des cordes, comme on aurait mesuré un champ, et il en fit deux parts, dont il destina l’une à la mort, et l’autre à la vie. Et Moab fut assujetti à David, et lui paya tribut.

3 David défit aussi Adarézer, fils de Rohob, roi de Soba, lorsqu’il marcha pour étendre sa domination jusque sur l’Euphrate.

4 David lui prit dix-sept cents chevaux, et vingt mille hommes de pied ; coupa les nerfs des jambes à tous les chevaux des chariots, et n’en réserva que pour cent chariots.

5 Les Syriens de Damas vinrent au secours d’Adarézer, roi de Soba ; et David en tua vingt-deux mille.

6 Il mit des garnisons dans la Syrie de Damas : la Syrie lui fut assujettie, et lui paya tribut ; et le Seigneurie conserva dans toutes les guerres qu’il entreprit.

7 Il prit les armes d’or des serviteurs d’Adarézer, et les porta à Jérusalem.

8 Il enleva encore une prodigieuse quantité d’airain des villes de Bété et de Béroth, qui appartenaient à Adarézer.

9 Thoü, roi d’Emath, ayant appris que David avait défait toutes les troupes d’Adarézer,

10 envoya Joram, son fils, lui faire compliment, pour lui témoigner sa joie, et lui rendre grâces de ce qu’il avait vaincu Adarézer, et avait taillé son armée en pièces. Car Thoü était ennemi d’Adarézer. Joram apporta avec lui des vases d’or, d’argent et d’airain,

11 que le roi David consacra au Seigneur, avec ce qu’il lui avait déjà consacré d’argent et d’or pris sur toutes les nations qu’il s’était assujetties ;

12 sur la Syrie, sur Moab, sur les Ammonites, sur les Philistins, sur Amalec,