Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/250

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


la guerre. Le peuple d’Israël se mit aussi en campagne pour aller combattre les Philistins, et l’armée campa près de la Pierre du secours. Les Philistins vinrent à Aphec,

2 et rangèrent leurs troupes pour combattre contre Israël. La bataille s’étant donnée, les Israélites furent mis en fuite par les Philistins, qui courant partout au travers des champs, en tuèrent environ quatre mille dans ce combat.

3 Lorsque le peuple fut revenu dans le camp, les plus anciens d’Israël dirent : Pourquoi le Seigneur nous a-t-il frappés aujourd’hui de cette plaie devant les Philistins ? Amenons ici de Silo l’arche de l’alliance du Seigneur, et qu’elle vienne au milieu de nous, afin qu’elle nous sauve de la main de nos ennemis.

4 Le peuple avant donc envoyé à Silo, on en fit venir l’arche de l’alliance du Seigneur des armées assis sur les chérubins ; et les deux fils d’Héli, Ophni et Phinéès, accompagnaient l’arche de l’alliance de Dieu.

5 Lorsque l’arche de l’alliance du Seigneur fut venue dans le camp, tout le peuple d’Israël jeta un grand cri dont la terre retentit.

6 Les Philistins l’ayant entendu, s’entre-disaient : Que veut dire ce grand bruit qui vient du camp des Hébreux ? Et ils apprirent que l’arche du Seigneur était venue dans le camp.

7 Les Philistins eurent donc peur, et ils dirent : Dieu est venu dans leur camp.

8 Malheur à nous ! ajoutèrent-ils en soupirant : car ils n’étaient point dans une si grande joie ni hier ni avant-hier. Malheur à nous ! Qui nous sauvera de la main de ce Dieu puissant ? C’est ce Dieu qui a frappé l’Egypte d’une si grande plaie dans le désert.

9 Mais prenez courage, Philistins, et agissez en hommes de cœur. Ne devenez point les esclaves des Hébreux, comme ils ont été les vôtres. Prenez courage et combattez vaillamment.

10 Les Philistins donnèrent donc la bataille, et Israël fut défait. Tous s’enfuirent dans leurs tentes ; et la perte fut si grande du côté des Israélites, qu’il demeura trente mille hommes de pied sur la place.

11 L’arche de Dieu fut prise, et les deux fils d’Héli, Ophni et Phinéès, y furent tués.

12 Le jour même un homme de la tribu de Benjamin, échappé du combat, vint en courant à Silo. Il avait ses habits déchirés, et sa tête couverte de poussière.

13 Dans le temps que cet homme arrivait, Héli était assis sur son siège et tourné vers le chemin : car son cœur tremblait de crainte pour l’arche de Dieu. Cet homme étant donc entré dans la ville, et ayant dit les nouvelles du combat, il s’éleva des cris lamentables parmi tout le peuple.

14 Héli ayant entendu le bruit de ces clameurs, dit : Qu’est-ce que ce bruit confus que j’entends ? Sur cela cet homme vint à Héli en grande hâte, et lui dit cette nouvelle.

15 Héli avait alors quatre-vingt-dix-huit ans : ses yeux s’étaient obscurcis, et il ne pouvait plus voir.

16 Cet homme dit donc à Héli : C’est moi qui reviens de la bataille, et qui suis échappé aujourd’hui du combat. Héli lui dit : Qu’est-il arrivé, mon fils ?

17 Cet homme qui avait apporté la nouvelle lui répondit : Israël a fui devant les Philistins : une grande partie du peuple a été taillée en pièces ; et même vos deux fils, Ophni et Phinéès, ont été tués ; et l’arche de Dieu a été prise.

18 Lorsqu’il eut nommé l’arche de Dieu, Héli tomba de son siège à la renverse près de la porte ; et s’étant cassé la tête, il mourut. Il était vieux et fort avancé en âge, et il avait jugé Israël pendant quarante ans.

19 La femme de Phinéès, belle-fille d’Héli, était alors grosse et près d’accoucher ; et ayant appris la nouvelle que l’arche de Dieu avait été prise, et que son beau-père et son mari étaient morts, se trouvant surprise tout d’un coup par la douleur, elle se baissa, et accoucha.

20 Et comme elle allait mourir, les femmes qui étaient auprès d’elle lui dirent : Ne craignez point, car vous avez enfanté un fils. Elle ne leur répondit rien, et ne fit point d’attention à ce qu’elles lui disaient.

21 Mais elle appela son fils, Ichabod, c’est-à-dire, où est la gloire ? en disant : Israël a perdu sa gloire. Ce qu’elle dit à cause que l’arche de Dieu avait été prise, et à cause de la mort de son beau-père et de son mari :

22 et elle dit qu’Israël avait perdu sa gloire, parce que l’arche de Dieu avait été prise.



LES Philistins ayant donc pris l’arche de Dieu, l’emmenèrent de la Pierre du secours à Azot.

2 Ils mirent l’arche de Dieu qu’ils avaient prise dans le temple de Dagon, et la placèrent auprès de Dagon.

3 Le lendemain ceux d’Azot s’étant levés dès le point du jour, trouvèrent Dagon tombé le visage contre terre devant l’arche du Seigneur : ils le relevèrent et le remirent à sa place.

4 Le jour suivant s’étant encore levés dès le matin, ils trouvèrent Dagon tombé par terre sur le visage devant l’arche du Seigneur : mais la tête et les deux mains en ayant été coupées, étaient sur le seuil de là porte ;

5 et le tronc seul de Dagon était