Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/241

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


pour secourir ceux de cette ville, et pour combattre contre tout le peuple d’Israël.

15 Il se trouva dans la tribu de Benjamin vingt-cinq mille hommes portant armes, outre les habitants de Gabaa,

16 qui étaient sept cents hommes très-vaillants combattant de la gauche comme de la droite, et si adroits à jeter des pierres avec la fronde, qu’ils auraient pu même frapper un cheveu, sans que la pierre qu’ils auraient jetée se fût tant soit peu détournée de part ou d’autre.

17 Il se trouva aussi parmi les enfants d’Israël, sans compter ceux de Benjamin, quatre cent mille hommes portant armes et prêts à combattre.

18 S’étant donc mis en campagne, ils vinrent à la maison de Dieu, c’est-à-dire, à Silo, où ils consultèrent Dieu, et lui dirent : Qui sera le général de notre armée pour combattre les enfants de Benjamin ? Le Seigneur leur répondit : Que Juda soit votre général.

19 Aussitôt les enfants d’Israël marchant dès la pointe du jour, vinrent se camper près de Gabaa.

20 Et s’avançant de là pour combattre les enfants de Benjamin, ils commencèrent à assiéger la ville.

21 Mais les enfants de Benjamin étant sortis de Gabaa, tuèrent en ce jour vingt-deux mille hommes de l’armée des enfants d’Israël.

22 Les enfants d’Israël s’appuyant sur leurs forces et sur leur grand nombre, se remirent encore en bataille dans le même lieu où ils avaient combattu.

23 Auparavant néanmoins ils allèrent pleurer jusqu’à la nuit devant le Seigneur, et ils le consultèrent, en disant : Devons-nous combattre encore contre les enfants de Benjamin qui sont nos frères, ou en demeurer là. Le Seigneur leur répondit : Marchez contre eux, et donnez-leur bataille.

24 Le lendemain les enfants d’Israël s’étant présentés encore pour combattre les enfants de Benjamin,

25 ceux de Benjamin sortirent avec impétuosité des portes de Gabaa, et les ayant rencontrés, ils en firent un si grand carnage, qu’ils tuèrent sur la place dix-huit mille hommes de guerre.

26 C’est pourquoi tous les enfants d’Israël vinrent en la maison de Dieu, et étant assis, ils pleuraient devant le Seigneur. Ils jeûnerent ce jour-là jusqu’au soir, et ils offrirent au Seigneur des holocaustes et des hosties pacifiques,

27 et le consultèrent touchant l’état où ils se trouvaient. En ce temps-là l’arche de l’alliance du Seigneur était en ce lieu ;

28 et Phinéès, fils d’Eléazar, fils d’Aaron, tenait le premier rang dans la maison de Dieu. Ils consultèrent donc le Seigneur, et lui dirent : Devons-nous encore combattre les enfants de Benjamin qui sont nos frères, ou demeurer en paix ? Le Seigneur leur dit : Marchez contre eux : car demain je les livrerai entre vos mains.

29 Les enfants d’Israël dressèrent ensuite des embuscades autour de la ville de Gabaa,

30 et marchèrent en bataille pour la troisième fois contre Benjamin, comme ils avaient déjà fait la première et la seconde fois.

31 Les enfants de Benjamin sortirent aussi de la ville avec une grande audace ; et voyant fuir leurs ennemis, ils les poursuivirent bien loin, et ils en blessèrent quelques-uns, comme ils avaient fait le premier et le second jour, et taillèrent en pièces ceux qui fuyaient par deux chemins, dont l’un va à Béthel, et l’autre à Gabaa, et ils tuèrent environ trente hommes ;

32 car ils se flattaient de les tailler en pièces, comme les deux premières fois. Mais les enfants d’Israël feignaient adroitement de fuir, à dessein de les engager loin de la ville, et de les attirer en ces chemins dont nous venons de parler.

33 Tous les enfants d’Israël se levant donc du lieu où ils étaient, se mirent en bataille dans le lieu appelé Baal-thamar. Les gens des embuscades qu’on avait dressées autour de la ville, commencèrent aussi à paraître peu à peu,

34 et à marcher du côté de la ville qui regarde l’occident. Et les autres dix mille hommes de l’armée d’Israël qui avaient fui, attiraient au combat les habitants de la ville. Ainsi les enfants de Benjamin se trouvèrent accablés de gens de guerre ; et ils ne s’aperçurent point qu’une mort présente les environnait de toutes parts.

35 Ainsi le Seigneur les tailla en pièces aux yeux des enfants d’Israël, qui tuèrent en ce jour-là vingt-cinq mille cent hommes, tous gens de guerre et de combat,

36 Les enfants de Benjamin voyant qu’ils étaient trop faibles, commencèrent à fuir. Ce que les enfants d’Israël ayant aperçu, ils leur firent place, afin que s’enfuyant ils tombassent dans les embuscades qui étaient toutes prêtes, et qu’ils leur avaient dressées le long de la ville.

37 Ces gens étant donc sortis tout d’un coup de l’embuscade, taillèrent en pièces les Benjamites qui fuyaient devant eux, entrèrent ensuite dans la ville, et y passèrent tout au fil de l’épée.

38 Or les enfants d’Israël avaient donné pour signal à ceux qu’ils avaient mis en embuscade, qu’ils allumassent un grand feu après avoir pris la ville, afin que la fumée qui s’élèverait en haut, fût la marque de la prise de la ville.

39 C’est en effet de quoi s’aperçurent les Israélites pendant le combat. Car ceux de Benjamin s’étant imaginé d’abord que ceux d’Israël fuyaient, les avaient