Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/239

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


et que vous ne périssiez avec toute votre maison.

26 Ils continuèrent ensuite leur chemin, et Michas voyant qu’ils étaient plus forts que lui, s’en retourna à sa maison.

27 Cependant les six cents hommes emmenèrent le prêtre avec ce que nous avons dit auparavant ; et étant venus à Laïs, ils trouvèrent un peuple qui se tenait en assurance et dans un plein repos. Ils firent passer au fil de l’épée tout ce qui se trouva dans la ville ; ils y mirent le feu et la brûlèrent,

28 sans qu’il se trouvât personne pour les secourir, parce qu’ils demeuraient loin de Sidon, et qu’ils n’avaient aucune société ni aucun commerce avec qui que ce soit. Or la ville était située au pays de Rohob, et l’ayant rebâtie, ils y demeurèrent.

29 Ils l’appelèrent Dan du nom de leur père, qui était fils d’Israël, au lieu qu’auparavant elle s’appelait Laïs.

30 Ils se dressèrent l’image de sculpture, et ils établirent Jonathan, fils de Gersam, qui était fils de Moïse, pour servir de prêtre, lui et ses fils, dans la tribu de Dan, jusqu’au jour qu’ils furent emmenés captifs chez les Philistins ;

31 et l’idole de Michas demeura parmi eux pendant tout le temps que la maison de Dieu fut à Silo. En ce temps-là il n’y avait point de roi dans Israël.



UN Lévite qui demeurait au côté de la montagne d’Ephraïm, ayant pris une femme de Bethléhem qui est en Juda,

2 sa femme le quitta ; et étant retournée à Bethléhem en la maison de son père, elle demeura chez lui pendant quatre mois.

3 Son mari voulant se réconcilier avec elle, vint la trouver pour lui témoigner de l’amitié et la ramener chez lui, étant suivi d’un serviteur avec deux ânes. Sa femme le reçut bien, et le fit entrer dans la maison de son père. Son beau-père l’ayant appris, et le voyant venir, alla au-devant de lui avec joie,

4 et l’embrassa. Il demeura dans la maison de son beau-père pendant trois jours, mangeant et buvant avec lui avec beaucoup de familiarité.

5 Le quatrième jour le Lévite se levant avant le jour, voulut s’en aller ; mais son beau-père le retint, et lui dit : Prenez un peu de pain auparavant pour vous fortifier, et après cela vous vous mettrez en chemin.

6 Ils s’assirent donc, et ils mangèrent et burent ensemble. Le beau-père dit ensuite à son gendre : Je vous prie de demeurer encore ici aujourd’hui, afin que nous le passions ensemble dans la joie.

7 Le Lévite se levant, voulut s’en aller ; mais son beau-père le conjura avec tant d’instance, qu’il le retint et le fit demeurer chez lui.

8 Le lendemain au matin le Lévite se préparait à s’en aller ; mais son beau-père lui dit de nouveau : Je vous prie de manger un peu auparavant, afin qu’ayant pris des forces, vous vous en alliez quand le jour sera plus avancé. Ils mangèrent donc ensemble :

9 et le jeune homme se levant, voulait s’en aller avec sa femme et son serviteur ; mais son beau-père lui dit encore : Considérez que le jour est fort avancé, et que le soir approche ; demeurez encore chez moi aujourd’hui, et réjouissons-nous : vous partirez demain pour retourner en votre maison.

10 Son gendre ne voulut point se rendre à ses prières ; mais il partit aussitôt, et vint proche de Jébus, qui s’appelle autrement Jérusalem, menant avec lui ses deux ânes chargés, et sa femme.

11 Et lorsqu’ils étaient déjà proche de Jébus, et que le jour finissant, la nuit commençait, le serviteur dit à son maître : Allons, je vous prie, à la ville des Jébuséens, et y demeurons.

12 Son maître lui répondit : Je n’entrerai point dans une ville d’un peuple étranger, qui n’est point des enfants d’Israël ; mais je passerai jusqu’à Gabaa :

13 et quand je serai arrivé là, nous y demeurerons, ou au moins en la ville de Rama.

14 Ils passèrent donc Jébus ; et continuant leur chemin, ils se trouvèrent au coucher du soleil près de Gabaa, qui est dans la tribu de Benjamin.

15 Ils y allèrent pour y demeurer ; et y étant entrés, ils s’assirent en la place de la ville, sans qu’il y eût personne qui voulût les retirer et les loger chez lui.

16 Mais sur le soir on vit venir un vieillard qui retournait des champs après son travail, qui était lui-même de la montagne d’Ephraïm, et qui demeurait comme étranger en la ville de Gabaa. Or les hommes de ce pays-là étaient enfants de Jémini.

17 Ce vieillard levant les yeux vit le Lévite assis dans la place de la ville avec son petit bagage : et s’adressant à lui, il lui dit : D’où venez-vous ? et où allez-vous ?

18 Le Lévite lui répondit : Nous sommes partis de Bethléhem qui est en Juda, et nous retournons en notre maison, qui est au côté de la montagne d’Ephraïm, d’où nous étions allés à Bethléhem : nous allons maintenant à la maison de Dieu, et personne ne veut nous recevoir chez lui,

19 quoique nous ayons de la paille et du foin pour les ânes, avec du pain et du vin pour moi et pour votre servante, et