Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/190

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


vous le rendra point. Vos brebis seront livrées à vos ennemis, et personne ne se mettra en peine de vous secourir.

32 Vos fils et vos filles seront livrés à un peuple étranger ; vos yeux le verront, et seront tout desséchés par la vue continuelle de leur misère ; et vos mains se trouveront sans aucune force pour les délivrer.

33 Un peuple qui vous sera inconnu dévorera tout ce que votre terre avait produit, et tout le fruit de vos travaux ; vous serez toujours abandonné à la calomnie et exposé à l’oppression tous les jours de votre vie ;

34 et vous demeurerez comme interdit et hors de vous par la frayeur des choses que vous verrez de vos yeux.

35 Le Seigneur vous frappera d’un ulcère très-malin dans les genoux et dans le gras des jambes, et d’un mal incurable depuis la plante des pieds jusqu’au haut de la tête.

36 Le Seigneur vous emmènera, vous et votre roi, que vous aurez établi sur vous, parmi un peuple que vous aurez ignoré, vous et vos pères ; et vous adorerez là des dieux étrangers, du bois et de la pierre.

37 Et vous serez dans la dernière misère, et comme le jouet et la fable de tous les peuples où le Seigneur vous aura conduit.

38 Vous sèmerez beaucoup de grain dans votre terre, et vous en recueillerez peu, parce que les sauterelles mangeront tout.

39 Vous planterez une vigne, et vous la labourerez ; mais vous n’en boirez point de vin, et vous n’en recueillerez rien, parce qu’elle sera gâtée par les vers.

40 Vous aurez des oliviers dans toutes vos terres, et vous ne pourrez en retirer d’huile pour vous en frotter, parce que tout coulera et tout périra.

41 Vous mettrez au monde des fils et des filles, et vous n’aurez point la joie de les posséder, parce qu’ils seront emmenés captifs.

42 La nielle consumera tous vos arbres et les fruits de votre terre.

43 L’étranger qui est avec vous dans votre pays, s’élèvera au-dessus de vous, et deviendra plus puissant ; et pour vous, vous descendrez et vous serez au-dessous de lui.

44 Ce sera lui qui vous prêtera de l’argent, et vous ne lui en prêterez point. Il sera lui-même à la tête, et vous ne marcherez qu’après lui.

45 Toutes ces malédictions fondront sur vous, et elles vous accableront jusqu’à ce que vous périssiez entièrement ; parce que vous n’aurez point écouté la voix du Seigneur, votre Dieu, ni observé ses ordonnances et les cérémonies qu’il vous a prescrites.

46 Ces malédictions, dis-je, demeureront à jamais et sur vous et sur votre postérité, comme une marque étonnante de la colère de Dieu sur vous ;

47 parce que vous n’aurez point servi le Seigneur, votre Dieu, avec la reconnaissance et la joie du cœur que demandait cette abondance de toutes choses.

48 Vous deviendrez l’esclave d’un ennemi que le Seigneur vous enverra ; vous le servirez dans la faim, dans la soif, dans la nudité, et dans le besoin de toutes choses ; et il vous fera porter un joug de fer, jusqu’à ce que vous en soyez écrasé.

49 Le Seigneur fera venir d’un pays reculé et des extrémités de la terre, un peuple qui fondra sur vous comme un aigle fond sur sa proie, et dont vous ne pourrez entendre la langue ;

50 un peuple fier et insolent, qui ne sera touché ni de respect pour les vieillards, ni de pitié pour les plus petits enfants.

51 Il dévorera tout ce qui naîtra de vos bestiaux, et tous les fruits de votre terre, jusqu’à ce que vous périssiez : il ne vous laissera ni blé, ni vin, ni huile, ni troupeaux de bœufs, ni troupeaux de brebis, jusqu’à ce qu’il vous détruise entièrement.

52 Il vous réduira en poudre dans toutes vos villes ; et vos murailles si fortes et si élevées, où vous avez mis votre confiance, tomberont dans toute l’étendue de votre pays. Vous demeurerez assiégé dans toutes les villes du pays que le Seigneur, votre Dieu, vous donnera ;

53 et vous mangerez le fruit de votre ventre, et la chair de vos fils et de vos filles, que le Seigneur, votre Dieu, vous aura donnés, tant sera grande l’extrémité de la misère où vos ennemis vous auront réduit.

54 L’homme d’entre vous le plus délicat et le plus plongé dans les plaisirs refusera à son frère, et à sa femme qui dort auprès de lui,

55 et ne voudra pas leur donner de la chair de ses fils dont il mangera, parce qu’il n’aura rien autre chose à manger pendant le siège dont il se verra resserré, et dans le besoin extrême où vous réduiront vos ennemis par leur violence dans l’enceinte de toutes vos villes.

56 La femme délicate accoutumée à une vie molle, qui ne pouvait pas seulement marcher, et qui avait peine à poser un pied sur la terre à cause de son extrême mollesse et délicatesse, refusera à son mari qui dort auprès d’elle, de lui donner de la chair de son fils et de sa fille ;

57 de cette masse d’ordures qu’elle a jetée hors d’elle en se délivrant de son fruit, et de la chair de son enfant qui ne venait que de naître : car ils mangeront en cachette leurs propres enfants,n’ayant plus de quoi se nourrir dans cette cruelle famine, où pendant le siège vos ennemis vous réduiront par leur violence dans l’enceinte de vos villes.