Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/19

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


selon son espèce ; tout ce qui vole chacun selon son espèce, tous les oiseaux, et tout ce qui s’élève dans l’air ;

15 tous ces animaux entrèrent avec Noé dans l’arche deux à deux, mâle et femelle, de toute chair vivante et animée.

16 Ceux qui y entrèrent étaient donc mâles et femelles et de toute espèce, selon que Dieu l’avait commandé à Noé ; et le Seigneur l’y enferma par dehors.

17 Le déluge se répandit sur la terre pendant quarante jours ; et les eaux s’étant accrues, élevèrent l’arche en haut au-dessus de la terre.

18 Elles inondèrent tout, et couvrirent toute la surface de la terre : mais l’arche était portée sur les eaux.

19 Les eaux crurent et grossirent prodigieusement au-dessus de la terre, et toutes les plus hautes montagnes qui sont sous toute l’étendue du ciel furent couvertes.

20 L’eau ayant gagné le sommet des montagnes, s’éleva encore de quinze coudées plus haut.

21 Toute chair qui se meut sur la terre en fut consumée, tous les oiseaux, tous les animaux, toutes les bêtes, et tout ce qui rampe sur la terre.

22 Tous les hommes moururent, et généralement tout ce qui a vie et qui respire sur la terre.

23 Toutes les créatures qui étaient sur la terre, depuis l’homme jusqu’aux bêtes, tant celles qui rampent que celles qui volent dans l’air, tout périt de dessus la terre : il ne demeura que Noé seul, et ceux qui étaient avec lui dans l’arche.

24 Et les eaux couvrirent toute la terre pendant cent cinquante jours.



MAIS Dieu s’étant souvenu de Noé, de toutes les bêtes sauvages, et de tous les animaux domestiques qui étaient avec lui dans l’arche, fit souffler un vent sur la terre, et les eaux commencèrent à diminuer.

2 Les sources de l’abîme furent fermées, aussi bien que les cataractes du ciel, et les pluies qui tombaient du ciel furent arrêtées.

3 Les eaux étant agitées de côté et d’autre, se retirèrent, et commencèrent à diminuer après cent cinquante jours.

4 Et le vingt-septième jour du septième mois, l’arche se reposa sur les montagnes d’Arménie.

5 Cependant les eaux allaient toujours en diminuant jusqu’au dixième mois, au premier jour duquel le sommet des montagnes commença à paraître.

6 Quarante jours s’étant encore passés, Noé ouvrit la fenêtre qu’il avait faite dans l’arche, et laissa aller un corbeau,

7 qui étant sorti ne revint plus, jusqu’à ce que les eaux de la terre fussent séchées.

8 Il envoya aussi une colombe sept jours après le corbeau, pour voir si les eaux avaient cessé de couvrir la terre.

9 Mais la colombe n’ayant pu trouver où mettre le pied, parce que la terre était toute couverte d’eaux, elle revint à lui, et Noé étendant la main, la prit et la remit dans l’arche.

10 Il attendit encore sept autres jours, et il envoya de nouveau la colombe hors de l’arche.

11 Elle revint à lui sur le soir, portant dans son bec un rameau d’olivier, dont les feuilles étaient toutes vertes. Noé reconnut donc que les eaux s’étaient retirées de dessus la terre.

12 Il attendit néanmoins encore sept jours ; et il envoya la colombe, qui ne revint plus à lui.

13 Ainsi l’an de Noé cent un, au premier jour du premier mois, les eaux qui étaient sur la terre se retirèrent entièrement. Et Noé ouvrant le toit de l’arche, et regardant de là, il vit que la surface de la terre s’était séchée.

14 Le vingt-septième jour du second mois la terre fut toute sèche.

15 Alors Dieu parla à Noé, et lui dit :

16 Sortez de l’arche, vous et votre femme, vos fils et les femmes de vos fils.

17 Faites-en sortir aussi tous les animaux qui y sont avec vous, de toutes sortes d’espèces, tant des oiseaux que des bêtes, et de tout ce qui rampe sur la terre ; et entrez sur la terre : croissez-y, et vous y multipliez.

18 Noé sortit donc de l’arche avec ses fils, sa femme, et les femmes de ses fils.

19 Toutes les bêtes sauvages en sortirent aussi, les animaux domestiques, et tout ce qui rampe sur la terre, chacun selon son espèce.

20 Or Noé dressa un autel au Seigneur ; et prenant de tous les animaux et de tous les oiseaux purs, il les lui offrit en holocauste sur cet autel.

21 Le Seigneur reçut ce sacrifice comme on reçoit une odeur très-agréable ; et il dit : Je ne répandrai plus ma malédiction sur la terre à cause des hommes ; parce que l’esprit de l’homme et toutes les pensées de son cœur sont portées au mal dès sa jeunesse. Je ne frapperai donc plus de mort, comme j’ai fait, tout ce qui est vivant et animé.

22 Tant que la terre durera, la semence et la moisson, le froid et le chaud, l’été et l’hiver, la nuit et le jour, ne cesseront point de s’entre-suivre.



ALORS Dieu bénit Noé et ses enfants, et il leur dit : Croissez et multipliez-vous, et remplissez la terre.

2 Que tous les animaux de la terre et tous les oiseaux du ciel soient frappés de terreur et tremblent devant vous, avec tout ce qui se meut sur la terre. J’ai