Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/163

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


demeura de cette sorte dans la tribu et dans la famille de leur père.

13 Ce sont là les lois et les ordonnances que le Seigneur donna par Moïse aux enfants d’Israël, dans la plaine de Moab, le long du Jourdain, vis-à-vis de Jéricho.


DEUTÉRONOME.
__________



VOICI les paroles que Moïse dit à tout le peuple d’Israël au deçà du Jourdain dans une plaine du désert, vis-à-vis de la mer Rouge, entre Pharan, Thophel, Laban et Haséroth, où il y a beaucoup d’or.

2 Il y avait onze journées de chemin depuis la montagne d’Horeb en venant jusqu’à Cadès-Barné par la montagne de Séir.

3 En la quarantième année depuis la sortie d’Egypte, le premier jour du onzième mois de cette année, Moïse dit aux enfants d’Israël tout ce que le Seigneur lui avait ordonné de leur dire ;

4 après la défaite de Séhon, roi des Amorrhéens, qui habitait à Hésébon, et d’Og, roi de Basan, qui demeurait à Astaroth et à Edraï,

5 les Israélites étant au deçà du Jourdain dans le pays de Moab ; et il commença à leur expliquer la loi, et à leur dire :

6 Le Seigneur, notre Dieu, nous parla à Horeb, et il nous dit : Vous avez assez demeuré auprès de cette montagne :

7 mettez-vous en chemin, et venez vers la montagne des Amorrhéens, et en tous les lieux voisins, dans les campagnes, les montagnes et les vallées vers le midi, et le long de la côte de la mer Méditerranée : passez dans le pays des Chananéens et du Liban jusqu’au grand fleuve de l’Euphrate.

8 Voilà, dit-il, que je vous l’ai livré ; entrez-y, et mettez-vous en possession de la terre que le Seigneur avait promis avec serment de donner à vos pères, Abraham, Isaac et Jacob, et à leur postérité après eux.

9 Et moi en ce même temps je vous dis :

10 Je ne puis seul suffire à vous tous ; parce que le Seigneur, votre Dieu, vous a tellement multipliés, que vous égalez aujourd’hui en nombre les étoiles du ciel.

11 (Que le Seigneur, le Dieu de vos pères, ajoute encore à ce nombre plusieurs milliers, et qu’il vous bénisse selon qu’il l’a promis.)

12 Je ne puis porter seul le poids de vos affaires et de vos différends.

13 Choisissez d’entre vous des hommes sages et habiles, qui soient d’une vie exemplaire et d’une probité reconnue parmi vos tribus, afin que je les établisse pour être vos juges et vos commandants.

14 Vous me répondîtes alors : C’est une très-bonne chose que vous voulez faire.

15 Et je pris de vos tribus des hommes sages et nobles, je les établis pour être vos princes, vos tribuns, vos commandants de cent hommes, de cinquante et de dix, pour vous instruire de toutes choses.

16 Je leur donnai ces avis en même temps, et je leur dis : Ecoutez ceux qui viendront à vous, citoyens ou étrangers, et jugez-les selon la justice.

17 Vous ne mettrez aucune différence entre les personnes : vous écouterez le petit comme le grand, et vous n’aurez aucun égard à la condition de qui que ce soit, parce que le jugement appartient à Dieu. Si vous trouvez quelque chose de plus difficile, vous me le rapporterez, et je l’écouterai.

18 Et je vous ordonnai alors tout ce que vous deviez faire.

19 Etant partis d’Horeb, nous passâmes par ce grand et effroyable désert que vous avez vu, par le chemin qui conduit à la montagne des Amorrhéens, selon que le Seigneur, notre Dieu, nous l’avait commandé. Et étant venus à Cadès-Barné,

20 je vous dis : Vous voilà arrivés vers la montagne des Amorrhéens, que le Seigneur, notre Dieu, doit nous donner.

21 Considérez la terre que le Seigneur, votre Dieu, vous donne : montez-y, et vous en rendez maître, selon que le Seigneur, notre Dieu,l’a promis à vos pères: ne craignez point, et que rien ne vous étonne.

22 Alors vous vîntes tous me trouver, et vous me dîtes : Envoyons des hommes