Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/124

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


je tirerai l’épée après vous, votre pays sera désert, et vos villes ruinées.

34 Alors la terre se plaira dans les jours le son repos pendant le temps qu’elle demeurera déserte.

35 Quand vous serez dans une terre ennemie, elle se reposera, et elle trouvera son repos étant seule et abandonnée ; parce qu’elle ne l’a point trouvé dans vos jours de sabbat, lorsque vous l’habitiez.

36 Quant à ceux d’entre vous qui resteront, je frapperai leurs cœurs d’épouvante au milieu de leurs ennemis ; le bruit d’une feuille qui vole les fera trembler ; ils fuiront comme s’ils voyaient une épée, et ils tomberont sans que personne les poursuive ;

37 ils tomberont chacun sur leurs frères, comme s’ils fuyaient du combat ; nul J’entre vous ne pourra résister à vos ennemis.

38 Vous périrez au milieu des nations, et vous mourrez dans une terre ennemie.

39 S’il en demeure encore quelques-uns d’entre ceux-là, ils sécheront au milieu de leurs iniquités dans la terre de leurs ennemis, et ils seront accablés d’affliction à cause des péchés de leurs pères et de leurs propres péchés,

40 jusqu’à ce qu’ils confessent leurs iniquités et celles de leurs ancêtres, par lesquelles ils ont violé mes ordonnances, et ont marché contre moi.

41 Je marcherai donc aussi moi-même contre eux, et je les ferai aller dans un pays ennemi, jusqu’à ce que leur âme incirconcise rougisse de honte ; ce sera alors qu’ils prieront pour leurs impiétés.

42 Et je me souviendrai de l’alliance que j’ai faite avec Jacob, Isaac et Abraham. Je me souviendrai aussi de la terre,

43 qui ayant été laissée par eux se plaira dans ses jours de sabbat, souffrant volontiers d’être seule et abandonnée à cause d’eux. Ils me demanderont alors pardon pour leurs péchés, parce qu’ils auront rejeté mes ordonnances et méprisé mes lois.

44 Ainsi lors même qu’ils étaient dans une terre ennemie, je ne les ai pas néanmoins tout à fait rejetés, et je ne les ai point méprisés jusqu’à les laisser périr entièrement, et à rendre vaine l’alliance que j’ai faite avec eux. Car je suis le Seigneur, leur Dieu.

45 Et je me souviendrai de cette ancienne alliance que j’ai faite avec eux, quand je les ai tirés de l’Egypte à la vue les nations, afin que je fusse leur Dieu. Je suis le Seigneur. Ce sont là les ordonnances, les préceptes, et les lois que le Seigneur donna par Moïse sur la montagne de Sinaï, comme un pacte entre lui et es enfants d’Israël.



LE Seigneur parla encore à Moïse, et lui dit :

2 Parlez aux enfants d’Israël, et dites-leur : L’homme qui aura fait un vœu et qui aura promis a Dieu de lui consacrer sa vie, payera pour se décharger de son vœu un certain prix, selon l’estimation suivante :

3 Si c’est un homme depuis la vingtième année jusqu’à la soixantième, il donnera cinquante sicles d’argent selon le poids du sanctuaire ;

4 si c’est une femme, elle en donnera trente.

5 Depuis cinq ans jusqu’à vingt, l’homme donnera vingt sicles, et la femme dix.

6 Depuis un mois jusqu’à cinq ans, on donnera cinq sicles pour un garçon, et trois pour une fille.

7 Depuis soixante ans et au-dessus, un homme donnera quinze sicles, et une femme dix.

8 Si c’est un pauvre, et qu’il ne puisse payer le prix de son vœu selon l’estimation ordinaire, il se présentera devant le prêtre qui en jugera, et il donnera autant que le prêtre le verra capable de payer.

9 Si quelqu’un voue au Seigneur une bête qui puisse lui être immolée, elle sera sainte,

10 et elle ne pourra être changée ; c’est-à-dire, qu’on ne pourra en donner ni une meilleure pour une mauvaise, ni une pire pour une bonne. Si celui qui l’a vouée, la change ; et la bête qui aura été changée, et celle qui aura été substituée en sa place, sera consacrée au Seigneur.

11 Si quelqu’un voue au Seigneur une bête impure qui ne puisse lui être immolée, elle sera amenée devant le prêtre,

12 qui jugera si elle est bonne ou mauvaise, et y mettra le prix.

13 Si celui qui offre la bête, veut en payer le prix, il ajoutera encore un cinquième à l’estimation qui en sera faite.

14 Si un homme voue sa maison, et la consacre au Seigneur, le prêtre considérera si elle est bonne ou mauvaise, et elle sera vendue selon le prix qu’il y aura mis.

15 Si celui qui a fait le vœu veut la racheter, il ajoutera un cinquième à l’estimation qui en aura été faite, et il aura la maison.

16 S’il a voué et consacré au Seigneur le champ qu’il possède, on y mettra le prix à proportion de la quantité de grain qu’on emploie pour le semer ; s’il faut trente muids d’orge pour semer le champ, il sera vendu cinquante sicles d’argent.

17 Si un homme fait vœu de donner son champ dès le commencement de