Page:Le Dantec - Lamarckiens et Darwiniens.djvu/60

Cette page a été validée par deux contributeurs.

multiples, ceux du père et de la mère tout à la fois. L’hypothèse des bipartitions hétérogènes s’impose donc dès le début dans le système de Weissmann.

Mais, néanmoins, il y aura des éléments de l’agglomération qui, par vertu spéciale, contiendront les deux plasmas représentatifs du père et de la mère, sans quoi le système de Weissmann ne pourrait pas s’élever.

Ces éléments spéciaux sont appelés éléments sexuels ; leur plasma représentatif s’appelle plasma germinatif. Si le père avait le caractère a et la mère le caractère b, le plasma germinatif du fils contiendra les caractères (a + b). Oui, mais cela ne suffit pas. À côté de cet être à caractère (a + b), une autre fusion de deux espèces avait créé un être à caractère (c + d). Eh bien ! les éléments sexuels de ces deux êtres à caractère double vont se fusionner pour donner une cellule à quatre plasmas représentatifs (a + b + c + d). Pourquoi cette nouvelle fusion de deux espèces différentes ? parce que, sans cela, il ne se formerait pas d’êtres supérieurs et Weissmann nous a déjà dit qu’il fallait des êtres supérieurs.

Voilà, en effet, que de cet être à quatre plasmas, il va pouvoir se former par bipartitions hétérogènes des cellules très différentes (a, a + c, b + c + d, etc.) ou au moins de quatre types a, b, c, d suivant les hypothèses que l’on fera, et ici l’imagination a libre cours ; mais, néanmoins, il y aura toujours des éléments cellulaires spéciaux qui, par vertu spéciale, contiendront les quatre plasmas ancestraux ; ce seront les éléments sexuels ; c’est la loi (?) de la continuité du plasma germinatif.

Et ainsi de suite ; nous pouvons imaginer que ce